Intempéries inondations de nuit fleuve Têt Pyrénées-Orientales Perpignan épisode méditerranéen

Direct – L’épisode pluie-inondation et neige-verglas de 21 au 23 janvier 2020 dans les Pyrénées-Orientales

LECTURE

Le département des Pyrénées-Orientales n’est plus en vigilance Orange Pluie-Inondation . La vigilance est totalement levée. Vigilance orange AVALANCHE en cours sur le département des Pyrénées-Orientales : consulter le bulletin de suivi avalanches.

Dernière mise à jour du jeudi 23 janvier à 16h25 par la Préfecture des Pyrénées-Orientales 

♦ Point météo Pyrénées-Orientales

Les chutes de neige se sont poursuivies au cours de la nuit de mercredi à jeudi sur tous les massifs montagneux des Pyrénées Orientales. Ce jeudi 23 janvier, à 5 heures locales, les cumuls de neige fraîche des 12 dernières heures (nuit de mercredi à jeudi) sont de 20 cm sur Capcir et Canigou. La hauteur de neige totale mesurée à la station automatique du Canigou (à 2160 m d’altitude) est de 175 cm. Soit une augmentation de 50 cm en 24 heures et de 150cm sur l’épisode qui dure depuis lundi. En conséquence le risque d’avalanche (avalanche de neige humide) reste fort (4 sur 5) sur les massifs montagneux du département. La limite pluie/neige se situe actuellement vers 2000 m d’altitude.

♦ Évolution prévue dans les Pyrénées-Orientales

Les chutes de neige se sont poursuivies en cours de matinée mais avec une intensité décroissante et se sont arrêtées en milieu de journée. En début d’après-midi, après l’arrêt des précipitations, l’activité avalancheuse va s’atténuer et la situation ne nécessitera plus le maintien en vigilance orange des Pyrénées Orientales.

♦ VIGILANCE ORANGE CRUE pour l’Agly, la Têt et le Tech / VIGILANCE JAUNE CRUE pour le Réart

Même si une décrue s’est amorcée durant la nuit sur le cours d’eau de l’Agly le classant en vigilance orange crue, la plus grande vigilance est demandée car son niveau a de nouveau augmenté suite aux précipitations de ce matin. En effet, compte tenu de la lenteur de la décrue, des inondations importantes constatées aux alentours et du nécessaire contrôle des digues, la mesure d’évacuation des 300 mètres de part et d’autre des digues sur les communes de Claira, Pia, Torreilles, Le Barcarès, Saint Hippolyte, Saint Laurent de la Salanque et Rivesaltes est maintenue jusqu’à diffusion d’un prochain communiqué de presse.

Le plus grand respect de cette consigne est demandé.

En ce qui concerne la Têt, le même phénomène que sur l’Agly s’est produit au cours de la journée et l’augmentation du niveau appelle également une vigilance importante de ce fleuve. Des débordements se sont produits sur la commune de Villelongue de la Salanque. Cependant, la situation devrait s’améliorer dans les heures à venir en raison d’une baisse de niveau annoncée.

Consulter le site : vigicrues.gouv.fr.

♦ Impacts sur les infrastructures, électricité, transports

781 foyers privés d’électricité sur les communes suivantes : Néfiach, Clara-Villerach et Taurinya principalement dues à des chutes d’arbres.

L’ensemble des transports scolaires et voyageurs sont suspendus pour toute la journée du 23 janvier sur l’ensemble du département. Il est recommandé aux parents dans la mesure du possible de ne pas amener leurs enfants dans les établissements scolaires. Cependant, l’accueil sera assuré dans la majorité des établissements (écoles fermées : Elne, Sainte Marie la Mer, Villelongue de la Salanque, Ortaffa, Claira, Argelès sur Mer et Tordères).

Les voies sur berges de Perpignan sont fermées.

RN116 :

  • Eboulements sur la commune de Fontpédrouse au niveau du pont Séjourné. Alternat mis en place.
  • 1 éboulement à Villefranche de Conflent : gros bloc sur la chaussée, instabilité de la falaise. Route coupée dans les deux sens.
  • Un itinéraire de désenclavement a été mis en place par les RD 27, 47 et 116 pour relier Prades à Villefranche de Conflent en passant par Codalet, Taurinya, Fillols et Corneilla de Conflent. Cet itinéraire est strictement réservé, jusqu’à nouvel ordre, aux personnes qui résident dans la zone.
  • Un itinéraire de désenclavement a été mis en place par les RD 116 et 27 pour relier Villefranche de Conflent à Prades en passant par Corneilla de Conflent, Vernet les Bains, Fillols, Taurinya et Codalet. Cet itinéraire est strictement réservé, jusqu’à nouvel ordre, aux personnes qui résident dans la zone.
  • Pour les véhicules légers voulant se rendre dans les stations de ski, les poids-lourds et les véhicules utilitaires de plus de 3,5 tonnes, la déviation emprunte les autoroutes A9, A61 et A66 en passant par Narbonne, Carcassonne et Foix puis la RN20 en passant par Latour de Carol et la RN116 en passant par Bourg-Madame et Mont-Louis dans les deux sens de circulation.
  • 1 éboulement au niveau de Canaveilles : route coupée.
  • La RN 116 est également coupée dans le sens Le Soler- Perpignan au niveau de l’échangeur de Le Soler pour inondations.

Routes départementales : D900 ouverte avec neutralisation de la voie lente entre Salses et Perpignan (au niveau de Villaverde)

Les seuls axes viables sur la zone de la Salanque sont la RD83 entre le péage nord et le Barcarès et la RD81 entre le Barcarès et Canet.

Une trentaine de routes départementales sont coupées :

♦ Les mises à jour pour les Pyrénées-Orientales

    Partager

    Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

    Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

    indice fertilité démographie Pyrénées Orientales
    Article précédent

    67 millions de Français, mais la population augmente-t-elle dans les Pyrénées-Orientales ?

    Débat vivre ensemble à Perpignan - Radicalisation de l'islam ou islamisation de la radicalité - avec Mohammed Chirani auteur essayiste spécialiste
    Article suivant

    Débat "vivre ensemble" à Perpignan - Radicalisation de l'islam ou islamisation de la radicalité ?

    massa luctus facilisis ante. justo et, libero