Du théâtre municipal à la Bourse du travail – La faculté de droit signe un nouveau bail

Le bon vieux code napoléonien sera bel et bien enseigné dans des lieux historiques de Perpignan tel le théâtre municipal contemporain de la première édition du code civil, mais aussi le couvent Saint Sauveur ou la Bourse du travail. Le conseil municipal de juin 2017 entérinait déjà la seconde tranche du retour d’une partie de l’université en centre-ville. Ce projet concernera la totalité des 1300 étudiants et enseignants-chercheurs en droit de Perpignan à l’échéance de 2020. Dévoilé en conférence de presse ce jour, il n’a pas changé d’un iota par rapport à celui déjà détaillé l’an dernier malgré les pressions et pétitions.

La bourse du travail deviendra la bibliothèque de droit*; le maire de Perpignan, précisant qu’un accord a été trouvé avec le syndicat CGT qui sera relogé. L’immeuble Delacroix qui accueillait jusque là une partie des services sanitaires de la ville de Perpignan sera dévolu à l’administration de la faculté de Perpignan. L’ancienne école Rolland accueillera les salles de classe et le laboratoire de recherche Centre de Droit Economique et du Développement. La seconde tranche du couvent Saint-Sauveur sera quant à elle équipée d’un amphithéâtre de 250 places et de salles pour travaux dirigés.

Le théâtre municipal transformé, une partie de la semaine en amphithéâtre pour les étudiants, avait soulevé l’émoi d’une partie des catalans appuyés par l’ASPHAR (Association pour la sauvegarde du patrimoine artistique et historique roussillonnais). La pétition qui avait recueilli près de 9 000 signatures n’aura pas altéré la détermination de Jean-Marc Pujol, bien décidé à voir “ce théâtre occupé tous les jours”. N’étant actuellement que très occasionnellement mis à disposition des scolaires.

♦ Budget total de l’opération 13 millions d’euros

La ville de Perpignan prendra à sa charge 31% du total de l’opération avec 4,2M€. L’Agence de Rénovation Urbaine et l’État dans le cadre de la politique de la ville soutiendraient le projet avec une enveloppe de 4M€. La Région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée accompagne cette rénovation pour 2,4M€ et Perpignan Méditerranée Métropole complétera l’enveloppe avec 2M€.

*La bibliothèque universitaire du campus principal du Moulin à vent regroupera, grâce à la place libérée par le départ du rayon droit, l’ensemble des bibliothèques universitaires. Ainsi la place laissée par la bibliothèque de sciences sera transformée en salles de classe.

venenatis, luctus dapibus Aenean justo vulputate, mattis Donec sem, mi, ut