Fake News et Coronavirus – Comment repérer les fausses informations sur le Covid-19 ?

L'Institut Pasteur a gagné le 6 novembre son procès en diffamation publique face à l'auteur d'une Fake News

Avouez que vous avez reçu cette semaine une info sur le Coronavirus “à voir absolument avant qu’elle ne disparaisse” par le biais d’une connaissance. Ce “secret” sur le Covid-19 vous est dévoilé par un “sachant”, un “expert” ou quelqu’un de “très haut placé”. Ce message joue sur vos émotions et fait de vous le détenteur de “cet incroyable secret” ; une indiscrétion que vous devrez, vous aussi, porter à la connaissance du plus grand nombre. Elles sont appelées fake news et profitent de cette période anxiogène pour se propager sur Internet.

Car non, le Coronavirus – Covid-19 n’a pas été inventé par l’Institut Pasteur ; non la patinoire de Mulhouse n’a pas été transformée en morgue ; non l’armée n’a pas été déployée à Perpignan pour le couvre-feu. À partir de quelques exemples et sites de référence, nous vous aidons à y voir plus clair parmi les fausses informations.

♦ Coronavirus – Quelques exemples de rumeurs déconstruites par des sites anti fake news

⊕ France Info / #VraiouFake Coronavirus : 7 conseils pour se protéger de l’épidémie de “fake news”

Qu’est-ce que “vrai ou fake” ? “Vrai ou fake” est la plateforme de factchecking et de debunking de l’ensemble de l’audiovisuel public. Elle rassemble des contenus produits par Arte, l’Institut national de l’audiovisuel, France Médias Monde, France Télévisions, Radio France et TV5 MONDE. Franceinfo passe au crible et valide après les avoir dûment recoupées toutes les informations qu’elle diffuse sur ses antennes radio, TV et numérique.”

⊕ AFP Factuel / Non, le coronavirus détecté en Chine n’a pas été créé puis breveté par l’institut Pasteur

“Une vidéo vue des centaines de milliers de fois sur les réseaux sociaux montre un homme affirmant que le nouveau coronavirus a été créé volontairement par l’institut Pasteur, entre autres théories. A l’appui de ses affirmations, il renvoie vers un brevet déposé en 2004. C’est faux, il concerne un autre type de coronavirus. De surcroît, déposer un brevet relatif à un virus ne signifie pas qu’il a été créé.”

AFP Factuel 67 articles de vérifications effectués sur le Covid-19. “Le nouveau coronavirus, qui avait fait au moins 15.189 morts dans le monde le 23 mars 2020 à 11hGMT selon un décompte AFP, continue de susciter un flot ininterrompu de fausses informations largement relayées sur les réseaux sociaux, dans le monde entier. Voici la liste des articles de vérification de l’AFP en français.”

⊕ Libération CheckNews / Non, ces infirmiers n’ont pas posé avec une banderole insultant les policiers 

“Une photo montrant des soignants avec une banderole anti-policiers a été partagée plus de 1000 fois sur Facebook. Il s’agit d’un montage. Une publication sur Facebook partagée plus de 1000 fois montre un groupe de soignants poser avec une banderole indiquant: «Messieurs les policiers. Hier, vous nous avez frappé, gazé, arrêté, humilié… Auourd’hui, il n’y a pas de place pour vous à l’hosto. Oups… ACAB [acronyme de All Cops Are Bastards; ndlr] bien se tenir».”

⊕ Les Décodeurs /Cette photo montrant des cercueils en Italie n’a rien à voir avec l’épidémie de Covid-19

“L’image est censée illustrer la catastrophe sanitaire due au coronavirus qui sévit chez nos voisins italiens, mais elle date de 2013. « Une image vaut mille mots. » L’adage est de sortie sur Facebook. Alors que la France entame une quatrième journée de confinement, vendredi 20 mars, de nombreuses voix se sont élevées pour exhorter la population à respecter les restrictions imposées par le gouvernement. Emmanuel Macron a déploré à son tour, jeudi 19 mars, que trop de Français prenaient les consignes « à la légère ».”

♦ Les sites spécialisés dans la désinformation et le conspirationnisme

⊕ Conspiraty Watch / Un rapport de l’UE fait le point sur la campagne russe de désinformation autour du Covid-19

“Les médias russes ont lancé « une importante campagne de désinformation » en Europe afin de semer la discorde affirme un rapport interne du service diplomatique de l’Union européenne.”

“Créé en 2007, Conspiracy Watch avait pour but initial de lutter contre ces dérives, sans exclusive, en commençant par rendre accessible au plus large public l’état des connaissances sur le phénomène complotiste, sur son histoire et sur ceux qui l’alimentent, mais aussi en réfutant les arguments fallacieux sur lesquels prospèrent les théories du complot.”

“En 2017, dix ans après sa création, Conspiracy Watch est devenu un service de presse en ligne entièrement consacré à l’information sur le phénomène conspirationniste, le négationnisme et leurs manifestations actuelles.”

⊕ Hoaxbuster /L’OMS fait le point sur les fausses rumeurs 

“L’Organisation Mondiale de la Santé tord le cou aux principales fausses rumeurs liées au CORONAVIRUS en circulation autour du monde.”

“Hoaxbuster est une plateforme collaborative créée en 2000, HoaxBuster.com poursuit un objectif : mettre un terme à la propagation des hoax et des rumeurs en circulation sur le web francophone !”

♦ Perpignan et les Pyrénées-Orientales touchés par les fake news

La rumeur de 3 cas de Coronavirus circule à tort dans Perpignan le week-end des 26-27 janvier à cause d’une blague de mauvais goût ; un photomontage d’un bandeau de chaîne d’info en continu.

⊕ CNews le 26 janvier / Non, aucun cas n’a été détecté à Perpignan selon la préfecture

⊕ L’hôpital de Perpignan doit aussi faire face aux fausses informations

♦ Ils nous expliquent comment les fakes news se propagent

⊕ Lumni /#Coronavirus : à fond les fake news !

“Le coronavirus n’est pas le seul virus extrêmement contagieux ces temps-ci… Sur les réseaux, un autre d’un genre un peu particulier fait des ravages : les fake news. Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, ces fausses infos se propagent sur nos fils d’actualité, en commentaires, jusque dans nos messageries. Zoom vous explique comment les démasquer.”

Lumni est une plateforme éducative et ludique créée en partenariat avec les acteurs de l’audiovisuel public et les ministères de l’Education nationale de la Culture notamment.

⊕ TV5 Monde / Coronavirus: les fausses informations, l’épidémie dans la pandémie

“Théories du complot, traitements inappropriés ou faux conseils de prévention: la propagation éclair de fausses informations en tout genre sur le nouveau coronavirus nuit au combat des autorités pour endiguer la pandémie. Dès février, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a alerté sur l'”infodémie massive” qui entourait le Covid-19, à savoir une surabondance d’informations, qui ne sont pas toujours vraies ou exactes.”

♦ Le Coronavirus plus fort que les Gilets Jaunes

Le Journal du Dimanche dévoile que, depuis le mardi 14 mars, 19.000 articles sont consacrés par jour  au Covid-19. Du 1er janvier au 19 mars, 250.765 articles ont été publiés sur ce sujet en France. Lundi  13 et mardi 14 mars, 40% de la production journaliste française parlait du Coronavirus. Bien loin des 6.000 occurrences dans 3.000 journaux magazines et site des médias français au plus fort de la crise des Gilets Jaunes.

Le journaliste du JDD interviewe également Jean-Marc Royer, président de Netino by Webhelp, spécialiste de la modération de contenus sur internet. Ce dernier déclare “depuis 18 ans que nous analysons les réseaux sociaux, c’est la première fois qu’un sujet monopolise entièrement les débats”. L’analyse des commentaires sur les pages Facebook des grands médias français révèle que :

  • 25,9% des messages critiquent ceux qui ne respectent pas le confinement
  • 16% critiquent les mesures mises en place
  • 13,2% des commentateurs témoignent de leur confinement
  • 7,1% font de l’humour
  • 7,1% s’inquiètent sur la propagation
  • 6,1% sont des commentaires de soutien à la population
  • et enfin, 4,5% sont des commentaires de soutien aux professionnels de santé

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances