Théâtre de l'Archipel Perpignan Vues Aujourd'hui Musique Sculptures par Claudine Meyer. Conception, création sonore et développement par Erik Lorré. Florent Colautti au développement et interaction sonore

Festival Aujourd’hui Musiques au Théâtre de l’Archipel Perpignan – Le son en sensations

LECTURE

Nous avons parcouru pour vous les “Installations Numériques Sonores et Visuelles” du Théâtre de l’Archipel de Perpignan. Ces performances sont visibles jusqu’au 24 novembre dans le cadre du Festival Aujourd’hui Musiques. L’objectif de ce travail artistique est de donner une nouvelle dimension au son et de le redécouvrir à travers la vue. Une déambulation poétique et esthétique pour appréhender le son autrement. Une déambulation, qui plus est, gratuite sur réservation.

Quatre installations comme un voyage dans des espaces où le corps, les sens, les émotions entrent en résonance avec les lumières, les images et le son. Une expérience esthétique nourrie de poésie.

♦ “La Turbulence du Papillon” – Installation atmosphérique 

“Un anodin battement d’aile de papillon peut provoquer un cyclone à l’autre bout de la planète”. Cette installation met en évidence l’invisible, l’imperceptible, l’indicible dans un équilibre fragile, précaire, sensible. À l’heure où la conscience collective assimile l’équilibre fragile de notre planète où chaque comportement provoque des réactions en chaîne, La turbulence du Papillon vient à point pour apporter un regard artistique sur ce propos dans une émouvante contemplation. Festival Aujourd’hui Musiques. Par Florent Colautti artiste numérique, musicien et compositeur en coproduction avec Fées d’hiver – Folie Numérique.

♦ “Je brûle… et Elle s’inclina de quelques degrés” – Installation en ébullition

Une petite flamme vacille, dans le noir, au moindre souffle d’air. À chaque mouvement, elle déclenche des tourbillons de bulles d’air dans cinq tubes fluorescents qui l’entourent. Réactions en chaîne, interdépendance des éléments naturels, cette installation porte un regard poétique sur le fragile équilibre de notre planète. Chaque son est un bruit réel acoustique, sans amplification. Il est directement lié à la pression d’air envoyé dans le liquide. Les divers caractères de flux d’air sont autant de variations de formes, quantités et grosseurs de bulles qui provoquent autant de matières musicales. Festival Aujourd’hui Musiques. Conception, création sonore et construction par Florent Colautti, scénographie Erik Lorré en coproduction avec Fées d’hiver – Folie Numérique.

♦ “La ligne latérale” – L’espace révélé par le son et la lumière

Dans un espace plongé dans le noir, les visiteurs se retrouvent isolés et démunis de leurs repères spatiaux et visuels habituels. Le son et la lumière sont les matériaux uniques qui composent l’espace de cette installation. Sous la forme d’une composition musicale et visuelle l’espace se dévoile par l’agencement de motifs en mouvement. Au gré des mouvements et des vibrations, se dessinent des espaces polymorphes et changeants : des clairières, des limites, des chemins, qui se forment et se déforment en permanence.

Chaque son est un bruit électrique réel, sans amplification ni haut-parleur. Cliquetis, scintillements, bourdonnements, lueurs et éclats façonnent le climat et l’ambiance de l’expérience. Festival Aujourd’hui Musiques. Composition Florent Colautti, Jérémy Galvan architecte, Émilien Ghomi développeur informatique et hardware. En coproduction La Muse en circuit et le CAC La Traverse avec le soutien du Château Éphémère, du Conseil Général du Val de Marne et de Fées d’hiver.

♦ “Floatting square” – Sculpture sonore en suspension

Floating Square est une installation sonore et visuelle. Un ensemble de cordes est tendu verticalement par des contrepoids réverbérants. Chaque corde est amplifiée et mise en vibration par un flux d’air comprimé. La turbulence de l’air produit un état de microchangements permanents, chaque harmonique devient visible, audible et évolutive. Les formes d’onde de chaque corde sont utilisées comme surfaces de vidéoprojection dans une narration dessinée.

La vibration de la corde influe sur l’image projetée, faisant apparaître des sortes d’hologrammes en trois dimensions. Festival Aujourd’hui Musiques. Conception, création sonore et construction par Vincent Martial. Clémentine Poquet à la mise en lumière et vidéo et Yragael Gervais aide à la programmation. En coproduction par le Cube, avec le soutien de Césaré (Centre national de création musicale), du Lieu Multiple, de la galerie 3è Parallèle, de Lutherie Urbaine et de la DRAC-Île-de-France.

♦ “Procession silencieuse” – Installation comportementale

Des silhouettes prennent place in situ, silencieuses, telles des ombres furtives qui ne demandent qu’à être réveillées. À l’intérieur des silhouettes, des formes organiques lumineuses s’éveillent à l’approche des passants. Un système autonome donne vie à cette procession silencieuse et propose une installation lumineuse et sonore qui transforme l’espace qui l’accueille et prend l’allure d’un gigantesque organisme vivant.

Ces silhouettes, douées d’intelligence, palpitent à la manière d’un cœur sourd, inaudible mais visible. Ces êtres autonomes grandissent à leur rythme au cours du temps et adoptent des comportements par apprentissage au contact de leur environnement et de leurs visiteurs et tentent une communication sonore dans un langage chuchoté. Festival Aujourd’hui Musiques. Sculptures par Claudine Meyer. Conception, création sonore et développement par Erik Lorré. Florent Colautti au développement et interaction sonore. En coproduction avec Fées d’hiver – Folie Numérique.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Expo Mémoire Rom © Markel Redondo, Yahad - In Unum
Article précédent

Exposition "Mémoire Rom" au Mémorial du Camp de Rivesaltes - Les témoignages poignants des survivants

Concours France Bleu Roussillon Made In Perpignan Christophe Maé Boulevard des Airs Les Angles
Article suivant

Christophe Maé et Boulevard des Airs en concert aux Angles - Gagnez vos places avec Made In Perpignan

Aenean elit. vel, amet, neque. ante. libero id ut eleifend commodo Aliquam