Festival Pau Casals et Grottes de Canalettes – Quand la musique résonne dans les entrailles de la terre

La “grotte en musique” est un des grands classiques du festival voulu par le violoncelliste Pau Casals. Festival qui fêtera en 2020 ses 70 ans d’existence. Ce festival de musique classique et de chambre a la particularité de prendre place dans les plus beaux écrins du département. Abbaye historique, patrimoine naturel exceptionnel, la musique de Bach, Mozart ou De Bussy y sublime les lieux qui l’accueillent. Reportage en images de Jimmy Phan.

♦ Tantôt démoniaque, tantôt féérique, mais toujours émouvante

La symbiose entre les notes parfois puissantes des violoncelles, parfois douces des violons, ou aigües à l’extrême de la clarinette entrent en symbiose avec cette cathédrale de verre que son les Grottes des Canalettes. Outre son volet atypique, ce lieu exceptionnel, découvert par hasard en 1951, et aménagé en 1978 par Edmond Delonca, permet une écoute exceptionnelle de la musique. Les notes y résonnent parfois de manière étrange, rebondissant sur les parois et galeries de la grotte.

Sa température constante de 14 degrés, même au cœur de l’été, rajoute à ce rendez-vous du festival son volet exceptionnel.

♦ Lu dans le magazine N°52 du festival

“Laissez-vous entraîner dans un théâtre souterrain à l’architecture naturelle, sculpté avec élégance par l’eau et les éléments calcaires. Tendez l’oreille, vous entendrez des sons, des frôlements, un tourbillon musical, d’ombres et de lumières, de promesses des compositeurs classiques et contemporains invités dans cette cathédrale de verre. La brillante suite n°3 en ut majeur de Bach reflète sur les parois dorées de cette tanière sa virtuosité.

Puis Mozart succède à Bach. La pièce du compositeur tchèque Krystof Maratka, Sylinx pour clarinette, exalte le silence qui émane de ce labyrinthe de galeries. Puis trouve un écho sémantique et pétillant quelques minutes après avec la pièce merveilleusement poétique, Syrinx pour flûte, de Debussy. Antonin Dvorák et Felix Mendelssohn complètent la sculpturale programmation du soir”

Mercredi 31 juillet, ce sont les artistes, Jan Talich, Ulf Wallin, Bruno Pasquier, Patrick Demenga, Quatuor Métamorphoses, Patrick Gallois et Michel Lethiec qui ont donné vie au programme musical de la soirée.

Parole de photographe : “Une grande soirée et belle soirée musicale qui a certainement réveillé les habitants inconnus des entrailles de la terre”. 

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

amet, sed consectetur ante. accumsan ipsum leo eleifend ut