fbpx
Aller au contenu
À 15 ans, ce jeune basketteur catalan intègre l’école des sportifs de haut niveau

À 15 ans, ce jeune basketteur catalan intègre l’école des sportifs de haut niveau

Article mis à jour le 3 novembre 2023 à 14:35

En cette rentrée scolaire, Saveliy Schukin, basketteur perpignanais, intègre l’Insep*. À seulement 15 ans, ce talent prometteur peut désormais mener de front ses études et sa pratique sportive au plus haut niveau.

Joueur de basket depuis ses 4 ans, Saveliy ne cesse de se démarquer par son parcours ascendant. C’est au Pôle France U18, à l’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance (Insep), qu’il fait son entrée en seconde. Rencontre et retour sur son histoire.

Le basket des Pyrénées-Orientales à la capitale 

Le voyage de Saveliy à travers les clubs et les villes a été tout sauf ordinaire. Joueur de basket depuis le plus jeune âge, il abandonne rapidement le karaté et le judo pour s’adonner au ballon orange. Il débute à Pia ; après un passage de 5 ans à Canet, il poursuit son cheminement à Toulouges, où il est repéré pour rejoindre le Pôle Espoir de Montpellier. Après seulement deux ans dans cette structure, et grâce à ses multiples sélections, Saveliy intègre finalement le pôle France de l’Insep, qui prépare les athlètes de haut niveau.

Au départ Saveliy vivait le basket en mode « détente ». Mais les recruteurs ont rapidement détecté ses performances et son potentiel. Ce qui a commencé comme un simple loisir devient une passion, puis une vocation sérieuse. C’est grâce à son passage au Pôle Espoir de Montpellier ainsi qu’au soutien de Jean Pascal, son coach de l’époque, qu’il réalise son rêve.

Du haut de son 1 mètre 97, il suit les traces de Victor Wembanyama, ce basketteur français de 19 ans évoluant depuis peu dans l’équipe des Spurs de San Antonio en NBA. Saveliy s’émerveille « il est excellent, il a fait tout ça sans passer par l’Insep, la réussite est vraiment ancrée dans sa tête ».

« À l’Insep, on s’adresse à des grands »

Pour notre jeune prodige, cet institut est un véritable atout pour les sportifs de haut niveau. Le suivi médical et alimentaire complet, ainsi qu’un accès illimité à un kinésithérapeute assurent le développement de tous les athlètes. Son quotidien est désormais plus exigeant et Saveliy s’astreint à une routine rigoureuse. Alternant cours et entraînements sportifs, il effectue des journées de plus de 10 heures qu’il doit assumer. « À l’Insep, on s’adresse à des grands », affirme Saveliy. Le coaching est forcément différent. La réussite prime et les envies d’ailleurs ne sont guère encouragées. L’institut national tient à garder les talents qu’il forme.

Ce passage en sport-études n’a en rien affecté ce nouveau lycéen. Ou presque. Depuis son installation à Paris, temps et distance sont les bêtes noires de Saveliy. Loin de sa famille, il découvre l’indépendance. Parmi les avantages de ce parcours, le jeune basketteur précise que les classes à effectif réduit sont un réel atout. À la différence d’un cursus « classique », il bénéficie d’un encadrement plus personnel, avec des professeurs à l’écoute. Après le bac, il aspire à des études en kinésithérapie.

Quid des Jeux Olympiques de Paris 2024 ?

Et les Jeux Olympiques ? Saveliy s’y voit déjà. Il souhaite intégrer l’équipe de France A et aspire à représenter son pays dans cette compétition prestigieuse. Dans 10 ans, c’est en NBA qu’il voudrait évoluer. Son idole, Kobe Bryant, est une source d’inspiration pour son propre voyage vers l’excellence sur le terrain de basket. Malgré les moments de découragement qu’il a pu rencontrer, Saveliy n’a jamais abandonné. La compétition est une constante dans sa vie, mais il a appris à gagner grâce à sa force mentale. Pour les jeunes qui souhaitent se lancer dans le basket, Saveliy donne un conseil simple, mais précieux : « Prenez du plaisir, amusez-vous et pratiquez en aimant ça. Avec la progression, les opportunités se présentent. ».

*Insep : Institut national du sport, de l’expertise et de la performance.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances

Alix Wilkie