fbpx

KikiMagTravel s’essaye à la via ferrata en bord de mer – La via ferrata de Sant Feliu de Guíxols

Notre blogueuse voyage préférée est de retour après 16 jours dans l’ouest canadien et les USA, et la voilà à nouveau sur les routes. Elle nous propose de faire l’équilibriste au dessus de l’eau. Nous vous laissons en compagnie de KikiMagTravel.

« L’espace est bon pour l’âme, cela élargit l’horizon et l’esprit s’aère… » Charlie Chaplin

Quoi ? Une via ferrata en bord de mer ? Oui c’est sérieux, aujourd’hui je vous amène arpenter la seule via ferrata d’Europe à se trouver en bord de mer. Nous sommes sur la fameuse Costa Brava en Catalogne dans un décor idyllique avec comme horizon la Méditerranée. Lucie du blog World Travel Heart et son chéri nous accompagnent dans cette belle aventure. Dès que je leur ai parlé de ce parcours, l’idée les a immédiatement séduit. Pratiquer une activité sportive dans de tels paysages c’est toujours plaisant et on en devient vite accro’. Soyez rassurés, si vous avez le vertige, il y a un sentier du littoral qui permet de profiter de ce décor fabuleux, personne ne sera mis à l’écart ! Dans cet article, je me penche sur la via ferrata. C’est le moment de préparer mousquetons et baudriers car l’aventure commence maintenant !

♦Comment s’y rendre ?

Sant Feliu de Guíxols se trouve sur la Costa Brava. Nous sommes à 1h45 de route de Perpignan, à 34 minutes de route de Gérone et 1h15 de route de Barcelone. Plus précisément, nous sommes dans la province de Gérone entre Platja de Aro et Tossa de Mar. Le Point de départ se fait à la Cala del Molí par le chemin côtier qui va de Sant Feliu à Sant Pol. Il faut se garer sur le grand parking du « Club Nàutic » près de la crique Cala Jonca. ( Se garer au même endroit pour le sentier du littoral)

♦ Bon à savoir 

C’est la seule via ferrata en Europe qui se situe en bord de mer. Déjà ça annonce de l’originalité ! Il est adapté aux débutants comme aux randonneurs expérimentés. Malgré quelques passages « sportifs », assez pour sortir de sa zone de confort et se surpasser un peu.

Cette via ferrata est composé de deux tronçons. Un itinéraire modéré et un facile. À mi-chemin, vous avez la possibilité de retourner au point de départ par un sentier avec câbles de sécurité. Personnellement, je ne l’ai pas trouvé difficile comparé à d’autres parcours que j’ai pu expérimenter. Toutefois la hauteur moyenne de 10 mètres peu impressionner.

Le parcours modéré comprend un total de 5 ponts dont 3 tibétains, 1 népalais et 1 malle. Comptez trois bonnes heures (hors trajet pour venir jusqu’à St Feliu bien sur ) pour 480 mètres de traversée.

Cette via ferrata peut se faire librement si vous avez le matériel ou si vous trouvez quelqu’un qui vous le loue. Mais attention, si vous n’êtes pas sûr de vous et de vos capacités,  je vous conseille de vivre cette expérience avec un moniteur qui possède une licence de la fédération de montagne. Par exemple, Oxygen Nature basé à Saint-Paul-de-Fenouillet propose cette sortie pour 59 euros par personne et pour des groupes au delà de 3 personnes. La Salle d’escalade 100% Grimpe à Saint-Estève propose aussi des sorties encadrées, n’hésitez pas à les contacter.

Quand faire cette via ferrata ? Les mois de Juillet/Août ne sont pas conseillés. Je préconise plutôt Juin/Septembre si vous voulez emporter votre maillot de bain ! Tous les autres mois de l’année restent praticables tant que le soleil est au rendez vous 🙂 Mais n’oubliez pas qu’on est en bord de mer, donc il fera froid en hiver !

♦ Récit de la via ferrata

Le départ est assez facile ce qui est parfait pour se mettre dans le bain. Sachez que cet endroit idyllique est aussi le Royaume des mouettes. Elles sont partout. Elles passent leur temps à nous guetter et à regarder nos moindres faits et gestes. J’avais parfois l’impression qu’elles se moquaient de nous, les coquines. Bref, tant qu’elles n’ont pas fait leurs besoins sur moi, tout va bien.

Mis à part ces gentilles mouettes, nous sommes entourés tout le long du parcours par cette jolie mer Méditerranée et ses roches aux couleurs orangées. Quand le soleil est de la partie c’est encore plus agréable. On en arrive même à oublier que nos biscottos  travaillent. Mais les quelques passages escarpés nous rappellent qu’il faut rester concentrés et qu’il est bon de se surpasser. On reste sans cesse curieux de découvrir ce qui se cache derrière chaque obstacle. Ça sent bon l’aventure ! Il y a même quelques surprises. Par exemple, nous sommes tombés sur le drapeau de la Catalogne « l’Estelada » qui posait fièrement au dessus de nos têtes.

Quand la fin du parcours montre le bout de son nez, nous faisons déjà le point sur cette belle aventure. Ce qu’on a aimé, les difficultés rencontrées, les moments où l’on s’est surpassés… Nous sommes unanimes, on a kiki-kiffé. On est triste que ça se finisse, mais aussi super heureux d’avoir partagé ce moment tous ensemble. L’heure du goûter (ou de l’apéro ) bien mérité a sonné, et il est déjà l’heure de reprendre des forces !

♦ Et si le vertige me saisit ? 😢

Si vous avez le vertige et que vous êtes déçus de ne pas vivre cette expérience, ne le soyez plus ! Il existe aussi de nombreux itinéraires de randonnée bien moins effrayants pour découvrir les trésors de Sant Feliu de Guíxols. Ils combleront amplement vos attentes. Le site Visit Guíxols propose de nombreux sentiers alors n’hésitez pas à aller y jeter un œil. Vous voyez, tout s’arrange !

♦ Le mot de la fin

J’aime les via ferrata pour les émotions et les souvenirs qu’elles procurent, mais aussi pour ce sentiment de liberté et de joie de vivre que j’éprouve à la fin d’un parcours. Mais ce que j’aime le plus, c’est partager ces aventures avec des amis. Non seulement, c’est un sport qui fait du bien à notre esprit et à notre corps mais c’est aussi un belle occasion de partage et de convivialité. Cette via ferrata unique en Europe mérite vraiment le détour. Foncez !!!

Une pensée sur “KikiMagTravel s’essaye à la via ferrata en bord de mer – La via ferrata de Sant Feliu de Guíxols

Commentaires fermés.

sed tristique non accumsan quis neque.