/

La scène locale fait un Max de Bruit contre le SIDA

LECTURE

Près d’un millier de spectateurs est venu assister à la 3ème édition d’un Max de Bruit contre le SIDA à la Casa Musicale. Les artistes comme Nu, Papillon Paravel, ou RCan ont offert leur prestation à un public chaque année plus nombreux. 16 associations étaient également présentes pour véhiculer un message de prévention auprès d’un public de tout âge.


L’occasion pour Florence Bisbal, infirmière au CeGIDD*, de rappeler que l’épidémie et les contaminations stagnent depuis une dizaine d’années et la découverte de la tri-thérapie. “À l’hôpital, nous suivons 959 patients, c’est pour eux que nous organisons ce festival, pour véhiculer une image positive et de tenter de les sortir de leur isolement. Car le SIDA demeure, encore aujourd’hui, une maladie honteuse ! L’objectif est également d’atteindre plus de jeunes, qui sont nombreux à ignorer la nécessité de se protéger contre les Infections Sexuellement Transmissibles”. Pour rappel chaque année, il y a 40 nouveaux cas de contamination traités à l’hôpital.

*CeGIDD : Centre Gratuit d’Information de Dépistage et de Diagnostic

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Article précédent

La majorité municipale de Perpignan se divise sur le soutien à François Fillon

Article suivant

J - 30 avant Noël en images dans le Pays Catalan

sem, libero luctus adipiscing risus. Praesent accumsan in Curabitur porta. et,