Chômage – Une courbe à la baisse contrastée par l’augmentation du travail « précaire »

Les premiers chiffres de Pôle Emploi pour le premier trimestre 2018 viennent d’être publiés. Dans les Pyrénées-Orientales, on dénombre 370 personnes à ne plus être tenues de rechercher un emploi à temps plein (catégorie A) soit 35 590 chômeurs. Toutefois le cumul des trois catégories A, B et C qui incluent l’ensemble des personnes dans l’obligation de rechercher un emploi s’élève à 54 210, un niveau quasiment stable sur le trimestre (+30 personnes). En d’autres mots, le travail précaire et de courte durée augmente relativisant la baisse, pourtant encourageante, des chiffres du chômage.

Hausse des temps partiels contraints et des contrats de courte durée
À noter une forte évolution du nombre de demandeurs d’emploi « tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite longue ». Il s’agit de la catégorie C, ceux qui recherchent toujours un emploi mais qui ont travaillé plus de 78 heures au cours du mois). Ils sont 10 440 à la fin du 1er trimestre 2018, soit + 2,7% de hausse sur les trois premiers mois, + 14,6% sur un an.

Au niveau national, la tendance est la même, avec + 1,4% de hausse sur le trimestre et + 9,3% sur un an. En France, ils sont 3 435 900 dans la catégorie, 5 562 100 si l’on tient compte des catégories A, B et C.

Les 13 départements de la région Occitanie réduisent le nombre de chômeurs en catégorie A
Parmi les 13 département, ce sont les Hautes Pyrénées qui accusent la plus grande baisse du nombre de personnes en recherche d’emploi. L’Hérault est le département dont la baisse du chômage dans la catégorie de référence est la plus faible avec 0,4%. 

Sur une année, la situation est plus contrastée, si les Hautes-Pyrénées et la Haute-Garonne ont fait baisser leur nombre de chômeurs sans aucune activité, 6 départements sur 13 comptent plus de demandeurs d’emploi à la fin du 1er trimestre 2018 par rapport à 2017.

À la fin du 1er trimestre 2018, il y 358 380 personnes dans la catégorie de référence, -1,4% de baisse en un trimestre, -1,3% sur un an.

Les offres d’emploi en forte hausse sur le premier trimestre 2018. L’Occitanie enregistre une hausse de 38%, la Nouvelle Atlantique +58% et la Normandie +55%.

En 2018, les chiffres du chômage « tu ne commenteras pas » 
Désormais et depuis le 1er janvier 2018, les chiffres du chômage, jusque là publiés mensuellement, sont désormais rendus publics trimestriellement. Selon la Ministre de l’emploi la statistique mensuelle « ne reflétait pas bien l’évolution du marché du travail ». Malgré ce changement de temporalité souhaité par Muriel Pénicaud, le Ministère du Travail n’a fait aucun commentaire sur ces chiffres.

« Pour plus de 40 % des demandeurs d’emploi indemnisés, le montant d’allocation chômage est inférieur à 1 000 euros »
Selon une source Pôle Emploi, en juin 2017, le montant brut mensuel versés aux demandeurs d’emploi indemnisés était de 1190 euros.
Au quatrième trimestre 2017, en France métropolitaine, 3 123 500 personnes inscrites à Pôle emploi dans l’ensemble des catégories (A,B,C,D ou E) sont indemnisées au titre du chômage. Ce nombre est en baisse de –1,2 % sur un an. À la fin de l’année 2017, seuls 47% de l’ensemble des personnes inscrites à Pôle Emploi sont indemnisées.

Une pensée sur “Chômage – Une courbe à la baisse contrastée par l’augmentation du travail « précaire »

Commentaires fermés.

quis Sed Lorem at amet, libero mi, Praesent et, massa venenatis vulputate,