/

L’Épée & The Limiñanas, Nemir, le FiD & BD, du Métal, El Mediator, La Casa – La nouvelle Rubrique-à-Zic

LECTURE

Nouveau format sur Made In Perpignan ! La Rubrique-à-Zic, en hommage au célèbre dessinateur Gotlib, aura une sacro-sainte destinée musicale. Nous vous proposerons mensuellement un condensé d’actualités, comme les sorties d’albums, les festivals, et autres programmations d’artistes du département. De quoi piquer votre curiosité de mélomane confirmé ou en devenir.

Et on commence cette première mouture par les albums de L’Épée et de Nemir. On enchaîne avec le clip de Dub Inc tourné à Saint-Jacques, puis les festivals FiD & BD et Pyrenean Warriors Open Air. Sans oublier El Mediator et la Casa Musicale.

♦ Album rock – L’Épée & The Limiñanas 

L’Épée a sorti vendredi dernier son album “Diabolique”. Un projet, un “supergroupe” qui inclut les Perpignanais The Limiñanas, l’envoûtante Emmanuelle Seigner, et l’iconique Anton Newcombe. 10 Titres qui nous ont mis une claque dès la première écoute. Des textes signés Lionel Limiñana et Bertrand Belin. Ce dernier est d’ailleurs en duo avec Emmanuelle Seigner sur le titre On dansait avec elle. Ils seront en dédicace à la FNAC de Perpignan le 14 septembre à 16h30, et en concert au Mediator le 20 décembre.

D’un projet de troisième album solo d’Emmanuelle Seigner est né ce quatuor, et dix morceaux unanimement salués par la critique. Que ce soit Les Inrocks, France Inter, France Info, ou L’Humanité pour qui “on a beau le réécouter dans tous les sens, on n’y compte aucun morceau raté. Ce qui est plutôt rare aujourd’hui. Un sans faute pour un disque imaginé par une bande de fous de rock garage”.

Côté Made In Perpignan, nous allons tenté une référence, ô sacrilège aux yeux de certains, mais qui fleure bon la madeleine de Proust. Car, l’écoute de Diabolique nous a replongé dans l’univers morphinisé de l’album “à la banane” signé par The Velvet Underground & Nico en 1967. Avec John Cale et Lou Reed réincarnés dans la plume et le son de Lionel et Bertrand, Nico éternelle en Emmanuelle Seigner, et le génie d’Andy Warhol perpétué grâce à Anton. Et on ne parle pas de pâle copie figée version Mme Tussauds, mais bien de filles et de fils spirituels. Des enfants du Rock…

♦ Album Rap – Nemir

NEMIR… Le premier album éponyme du rappeur perpignanais est sorti ce 06 Septembre. 16 Titres à découvrir dont le single “Sur ma vie” qui a déjà atteint 500.000 vues sur Youtube en quelques jours. Nemir, c’est un peu comme ces cyclistes engagés dans une compétition de poursuite. Une trajectoire en “S” sur les pentes inclinées et glissantes du vélodrome. Des oscillations pendant lesquelles il cherche la perfection avec ses deux amis, le rappeur GROS MO et le compositeur Enzo.

Depuis le coup de feu du starter en 2013 avec le titre Ailleurs, Nemir est en équilibre sur la piste. Quelques tours de pédalier avec le collectif l’Entourage, et notamment des Feats avec Nekfeu, S.Pri Noir, Alpha Wann. Des tours où il observe et s’observe, comme il le confie à BFM TV. “J’étais pas prêt… On aurait pu sortir un album deux ou trois ans auparavant, mais il n’aurait eu en rien cette musicalité. Or, pour moi, moins bien que cette musicalité là, j’aurai trouvé cela ultra médiocre. Car je suis tellement exigeant et critique vis-à-vis de ce que je fais. Je n’aurais jamais été prêt pour aller plus loin que mon premier projet. […] Aujourd’hui, c’est comme si j’avais porté le rêve de cet enfant de 4 ans [en photo sur la couverture] jusqu’au six septembre”.

Car est venu le temps du dernier tour où tout s’accélère. Le clip de l’excellent titre jazzy Des heures sorti l’an dernier, suivi de Saint-Jacques quelques mois après. Puis le Graal, l’album avec cette fameuse musicalité tant recherchée. Et depuis une semaine, de Konbini à BFM en passant par Le Monde, Nemir est partout, et c’est mérité.

♦ Clip – Dub Inc tourne à Saint Jacques

Le clip de leur nouveau single À tort ou à raison a été tourné dans le quartier Saint-Jacques cet été. Comme un teaser “généreux, intimiste et solaire” au prochain album Millions du groupe qui sortira le 27 septembre prochain. Dub Inc s’était produit sur la scène de La Casa Musicale quelques jours avant lors du Festival Ida Y Vuelta. Déjà venu au festival en 2011 ainsi qu’au Mediator en 2016, le groupe de reggae avait déjà eu l’occasion de repérer les lieux. Le tournage s’est déroulé peu après le festival. Une rencontre avec Perpignan qui laissera un magnifique clip en souvenir

♦ Festival – FiD & BD du 27 au 29 septembre

2019 marquera une nouvelle décennie pour le festival International del Disc et de la BD (FID et BD) qui a soufflé ses trente bougies l’an dernier. Au programme du 27 au 29 septembre à l’église des Dominicains : expositions, conférences, concerts et dédicaces d’artistes invités par le festival. La manifestation qui attire tous les ans près de 4.000 visiteurs accueillera près de 80 exposants de vinyles et stands dédiés à la Bande Dessinée.

Dans le cadre du festival, EXPO Antoine Giacomoni «Mirror Sessions II» du 27 septembre au 20 décembre au Mediator et au couvent des Minimes.  “Le maître de la lumière gélatino-argentique et son célèbre miroir nous donnent à voir des œuvres en noir et blanc d’une grande modernité. Son invention du Mirror Concept et des Mirror Sessions qui en découlent est un rituel en soi, une cérémonie, un acte d’amour total, alliant minimalisme et créativité. « Rock et Mystique », comme il aime à se définir lui-même.”

♦ Festival – Pyrenean Warriors Open Air le 14 septembre

Ce festival de Hard Rock, avec son cortège de cheveux longs, de robustes tatoués et de cris rauques, est devenu un incontournable moment de la paisible pinède de Juhegues à Torreilles. Organisée par les Hordes Métalliques, la 5ème édition du festival Pyrenean Warriors Open Air se tiendra ce samedi 14 septembre. Neuf artistes de la scène Heavy Metal internationale se succéderont toute la journée pour conclure en apothéose avec le groupe français Sortilège.

“En trois disques fabuleux (Sortilège, Métamorphose et Larmes de héros) et moins de six ans d’existence, Sortilège donnera ce que beaucoup considèrent encore aujourd’hui comme le meilleur du hard’n’heavy français des années 80. Réunissant une machine à riffs digne de celle de Judas Priest, un univers où histoire, mythologie et science-fiction s’entremêlent avec bonheur comme chez Iron Maiden”.

Toute une ambiance que nous avions adoré découvrir en 2016. Le line up final du PWOA V : Sortilège (France), Aria (Russie), Omen (Usa), Blasphème (France), Mindless Sinner (Suéde), Metalian (Canada), Wytch Hazel (Grande Bretagne), Sacral Rage (Grèce), Chevalier (Finlande).

♦ Concerts – La prog’ El Mediator de septembre

Jeudi 19 (19h) – Soirée de rentrée TIWIZA + LILI BABA.  Tiwiza, groupe de scène avant tout, offre une musique populaire, profondément enracinée en terre africaine. Lili baba, c’est de l’énergie positive, des sourires, le mélange des rythmes, des langages et des couleurs. De la chanson française intime ou festive au « coupé décalé burkinabé », en passant par la rumba et les musiques traditionnelles.

Vendredi 20 (21h) – PANDA DUB + ONDUBGROUND. Monumental ! C’est le mot qui vient en tête lorsqu’on évoque la carrière de Panda Dub. Démarrée en 2007, celle-ci n’aura eu de cesse de rebondir de tracks tonitruants en tournées triomphales. Propulsant Panda Dub au rang d’artiste phare de la scène dub hexagonale.

Vendredi 27 (20h) –  JULIE CONSTANTINE + DJ BATTLE : P. Manoeuvre, J. Casagran, Raph Dumas, Rufsig, M. Perez, Riff Reb’s. Cette soirée est organisée dans le cadre du Festival International du Disque et de la BD.  Julie Constantine est un duo pop électronique issu du groupe Thérèse Racket. La chanteuse Badou Ortega crée des atmosphères poétiques et étranges de sa voix grave et sensuelle, contrastant avec les guitares et les machines de Philippe Haurio.

Samedi 28 sept (21h) – Concerts dessinés : MADAM avec Elric Dulfau au dessin + NOISE IN A ZOO avec Toni Benages au dessin + DOGTOOTH BLUES avec Charles Berberian au dessin. Seconde soirée du FID & BD. Madam se lance à la conquête de la scène rock. Ensemble, les quatre membres s’unissent afin de proposer un concentré d’électricité et d’énergie brute, un rock sans filtre ! De Lou Reed aux Artic Monkeys, de Julian Casablancas aux Stooges, on retrouve une certaine histoire de la musique dans les compositions de Noise in a zooDogtooth Blues est le nouveau quatuor des so british Paul Newman & Gavin Hackett, qui met à l’honneur le blues anglais et le rock’n roll 60’s.

♦ La Casa toujours plus Musicale – Buzz Booster

Da Storm et La Casa Musicale pilotent le Buzz Booster Occitanie. Ce tremplin est ouvert à tous les groupes (ou artistes solo) qui résident en Occitanie, débutants, pros ou semi-pros. Le Buzz Booster s’adresse à tous les artistes ayant des ambitions professionnelles dans le domaine du rap. Après une sélection sur écoute, 4 groupes se rencontreront pour une finale régionale à l’occasion de laquelle ils devront faire leurs preuves face au public et au jury. Le vainqueur se qualifiera pour la finale nationale avec les vainqueurs des autres qualifications régionales du dispositif.

Les inscriptions se font jusqu’au 30 septembre en ligne. Pour rappel, le vainqueur de la dernière édition est le Perpignanais Skow. Rappeur que nous avions pu découvrir au Before du Fest In Pia cet été. Nemir avait, quant à lui, remporté la toute première édition de ce tremplin en 2010. La finale régionale du BuzzBooster Occitanie aura lieu à El Mediator à Perpignan, lors du concert de RK, le 22 novembre 2019.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Article précédent

Économie de la Communauté Urbaine de Perpignan - Interview de Laurent Gauze

Article suivant

Les Urgences de Perpignan sont-elles devenues une "poubelle" ?

ut Donec elementum quis felis lectus Praesent suscipit