Les 6 idées de lecture pour s’évader sans bouger de son canapé avec Kiki Mag Travel

livre-birmane-idée-lecture-voyage-scaled

Un tiers de la planète est actuellement confiné et vos prochains voyages ont été, ou seront peut-être annulés. Alors, notre blogtrotteuse KiKi Mag Travel a pensé à tous les amoureux éconduits d’évasion et de grands espaces. Elle vous livre une sélection de 6 livres, de ceux qui l’ont inspirée, faite rêver et émue. Une ode au voyage … sans quitter le moelleux et la douce chaleur de son canapé.

« Il est des livres qu’on a tant usés qu’ils ont imprimé nos rêves… » Sandra Dulier

♦ Au large de l’Alaska avec “Le grand marin” de Catherine Poulain

⊕ “Le grand marin”

Une femme rêvait de partir. De prendre le large. Après un long voyage, elle arrive à Kodiak en Alaska. Tout de suite, elle sait : à bord d’un de ces bateaux qui s’en vont pêcher la morue noire, le crabe et le flétan, qu’il y a une place pour elle. Dormir à même le sol, supporter l’humidité permanente et le sel qui ronge la peau, la fatigue, la peur, les blessures… C’est la découverte d’une existence âpre et rude, un apprentissage effrayant qui se doit de passer par le sang. Et puis, il y a les hommes. À terre, elle partage leur vie, en camarade. Traîne dans les bars. En attendant de rembarquer. C’est alors qu’elle rencontre le Grand Marin.

⊕ Mon roman préféré…

Je ne saurais expliquer pourquoi, mais il m’a amenée sur ces bateaux de pêche glacials au fin fond de l’Alaska. Il m’a évadée, mais a surtout marqué mon esprit. À travers ces mots, je vivais chaque moment comme si j’y étais. Je ressentais le froid, la douleur, la véracité. J’en avais les mains gelées et j’éprouvais une immense admiration pour cette femme courageuse qu’on ne rencontre qu’une fois dans sa vie. Une personnalité unique.

Cette auteure, car ce n’est pas le seul livre que j’ai lu d’elle, est une vraie source d’inspiration. Elle met un coup de pied dans notre âme remplie d’illusion et nous secoue comme des pruniers.

♦ Un aller simple pour nulle part… “Loin de tout” de J.A Redmerski

⊕ “Loin de tout”

Camryn n’a jamais voulu se contenter d’une petite vie tranquille. À vingt ans, alors qu’elle croit que son avenir est sur des rails, elle perd son petit ami dans un accident de voiture. Tout s’écroule. Cédant à un élan irrésistible, la jeune fille décide de tout plaquer pour aller voir ailleurs – et s’y perdre, avec un peu de chance.

C’est alors que son chemin croise celui d’Andrew, vingt-cinq ans, qui n’a pas été épargné par la vie lui non plus. Ces deux paumés font route ensemble et retrouvent ce qu’ils cherchaient sans le savoir : l’espoir. Camryn se sent vivre plus intensément depuis qu’elle a rencontré ce compagnon de route audacieux, drôle et incroyablement séduisant. Ce road trip improvisé marque le début d’une nouvelle existence exaltante. Mais l’insaisissable Andrew cache un secret qui pourrait faire de ce voyage le dernier.

⊕ Quand j’ouvre ce roman…

Je tombe sur cette citation « pour les amoureux, les rêveurs et ceux qui n’ont jamais été l’un ou l’autre » et mon kiki cœur a immédiatement accroché.

Ce n’est pas le roman d’aventures de celui qui s’en va au bout du monde, nous sommes loin de l’Alaska et du Grand marin, mais j’ai aimé ce moment d’évasion qui se dévore en deux temps, trois mouvements. Un peu fleur bleue comme j’aime, sans en faire des caisses non plus.

♦ Opium, pierres précieuses et nuits fauves… “Birmane” de Christophe Ono-dit-Biot

⊕ “Birmane”

Couronné par le prix Interallié en 2007, Birmane raconte une folle histoire d’amour entre un jeune homme naïf, une femme médecin humanitaire, et un pays à la beauté hypnotisante : la Birmanie. Sur fond de paranoïa, de pierres précieuses, d’opium et de nuits fauves, cette aventure palpitante plonge le lecteur au cœur du plus fascinant pays d’Asie. Quelques semaines après la parution, des milliers de moines défiaient la dictature. Et “The Lady” Aung San Suu Kyi devait recouvrer la liberté. Sept ans plus tard, la Birmanie s’éveille mais ses démons sont à l’affût. Et l’histoire de César et Julie, amants du bout du monde, pourrait commencer aujourd’hui.

⊕ « La paya Schwedagon ? C’est l’âme de la Birmanie… »

Ce livre est un cadeau de Tania, du blog Viver a vida is wonderful. Ce n’est donc pas un livre que j’ai choisi de moi-même, et je me dois aujourd’hui de la remercier. Je la remercie, car ce livre m’a touché et surtout m’a fait partir à la rencontre d’une Birmanie que je ne connaissais pas, d’une Birmanie en guerre, déchirante, mais qui a toujours ce petit truc spécial qui nous envoûte. Bien que les années nous séparent de ce que vit actuellement le Myanmar, j’y retrouve cette même sensation, mon cœur qui bat au rythme de ce pays. Que vous ayez visité la Birmanie, ou non, ce livre est à dévorer comme une bouchée de pain.

♦ L’intimité d’une “Geisha” par Arthur Golden

⊕ “Geisha”

À neuf ans, dans le Japon d’avant la Seconde Guerre mondiale, Sayuri est vendue par son père, un modeste pêcheur, à une maison de plaisir de Kyoto. Dotée d’extraordinaires yeux bleus, la petite fille comprend vite qu’il faut mettre à profit la chance qui est la sienne. Elle se plie avec docilité à l’initiation difficile qui fera d’elle une vraie geisha.

Art de la toilette et de la coiffure, rituel du thé, science du chant, de la danse et de l’amour : Sayuri va peu à peu se hisser au rang des geishas les plus convoitées de la ville. Les riches, les puissants se disputeront ses faveurs. Elle triomphera des pièges que lui tend la haine d’une rivale. Elle rencontrera finalement l’amour…
Écrit sous la forme de mémoires, ce récit a la véracité d’un exceptionnel document et le souffle d’un grand roman.

⊕ Geisha, c’est un voyage unique au Japon, mais aussi un plongeon dans le quotidien des geishas

Un roman poignant et émouvant où vous ne pourrez pas contrôler vos émotions. Ce livre tiré de faits réels nous transporte dans une autre époque, dans un japon du XXe siècle à travers le regard d’une petite fille devenue Geisha sans le vouloir. C’est un livre dont je ne me séparerai jamais et qui se trouve en troisième position de mes romans préférés.

Il fait partie des plus beaux livres que j’ai lus de ma vie, alors je n’ai plus qu’à vous souhaiter de le lire un jour à votre tour.

♦ Au cœur du bush de Tasmanie avec “Les enfants sauvages” de Louis Nowra

⊕ “Les enfants sauvages”

C’était une journée de jeux et de plaisirs pour Hannah et son amie Becky. Mais une terrible tempête éclate et les deux fillettes se retrouvent seules, perdues au cœur du bush de Tasmanie. Livrées à elles-mêmes, elles doivent leur survie à un couple de tigres, qui les observe et leur vient en aide. Intrépide et confiante, Hannah n’hésite pas à suivre les félins et entraîne Becky avec elle. Désormais, elles vivront dans une tanière et feront l’apprentissage d’une vie primitive : les souvenirs de la civilisation s’estompent, l’instinct reprend ses droits. Et parfois l’humanité est plus sauvage que la nature elle-même…

⊕ Une des plus belles idées de livres pour voyager

Les enfants sauvages ? C’est bouleversant, terrifiant et terriblement vivant. Quand on commence la lecture, nous sommes obligés de le lire d’une traite, c’est viscéral. Ce livre prend les tripes, le cœur et toute votre âme au passage. Il bouscule tous les principes de la planète. Quand j’ai lu ce bouquin, j’étais assise dans le train Paris-Perpignan. Quand j’ai quitté le bouquin vers Narbonne, j’ai regardé autour de moi et j’ai eu l’impression d’avoir vécu un rêve éveillé. Le monde s’était arrêté de tourner le temps d’un trajet. Il m’a hanté et me hantera sûrement tous les jours de ma vie.

Sincèrement, ce livre est un véritable moment d’évasion, qui amène notre esprit en Tasmanie et gardera en vous des traces indélébiles. C’est une des plus belles idées de livres pour voyager que j’ai à vous proposer dans ma kiki bibliothèque.

♦ Sur les traces de l’écrivain voyageur Bruce Chatwin “En Patagonie”

⊕ “En Patagonie”

À cause d’un fragment de peau de brontosaure exposé dans une vitrine chez sa grand-mère, à cause d’une carte de Patagonie accrochée au mur du salon d’Eileen Gray, le jeune Bruce Chatwin a décidé, un jour, de tout quitter pour explorer ce bout du monde. Et le livre qu’il en a rapporté est, sans doute, l’un des plus curieux et des plus cocasses récits d’écrivain voyageur jamais écrits.

« Tout voyageur est d’abord rêveur… »

⊕ Parmi mes plus belles idées de livres pour voyager

Nous partons en Patagonie avec Bruce Chatwinn, là tout de suite sans plus attendre. 97 chapitres qui assouvissent notre esprit de baroudeur. Ce n’est peut-être pas mon roman préféré, ni celui qui a bouleversé ma vie, mais il m’a fait passer un voyage unique dans un pays qui éveille mes sens depuis toujours.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances