Mosquée de Perpignan Vandalisée

Nous avons appris par le journal lindependant que la grande mosquée de Perpignan avait été vandalisée. Les faits ont été découverts ce matin par le gardien des lieux. Immédiatement le Ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a fait part de son « indignation devant cette profanation ».

la-grande-mosquee-de-perpignan-vandalisee_674504_516x332

Mme Josiane Chevalier et les services de la Préfecture des Pyrénées Orientales ont immédiatement saisi la justice « en application de l’article 40 du code de procédure pénale« .

Le Ministre rappelle que « de tels actes n’ont pas leur place dans la République et que les auteurs devront en répondre devant la justice »

Le Ministre assure « tous les habitants de Perpignan de confession musulmane de son soutien et de sa solidarité ».

L’Office National Contre l’Islamophobie faisait état, en juillet dernier, d’une hausse considérable des actes antimusulmans (+281%) au premier semestre 2015. L’ONCI explique en partie ces chiffres « Cette explosion ne peut s’expliquer que par les actes terroristes commis depuis janvier »
, à pondérer toutefois avec une forte « décélération » constatée au 2ème semestre (avant les attentats parisiens du 13 novembre).

Les réactions des politiques locaux se multiplient…

malherbeSur son Facebook personnel Hermeline Malherbe, Sénatrice et Présidente du Conseil Général 66, exprime son « indignation suite aux actes à caractère raciste commis à la grande mosquée de Perpignan. Je sais pouvoir compter sur les services de l’état pour retrouver les auteurs de ces actes inadmissibles. Il nous appartient également à tous de faire vivre au quotidien les valeurs de Liberté, d’Egalité et de Fraternité qui fondent la République. Ne laissons aucune place à la haine de l’autre, ce piège dans lequel les obscurantismes de toutes sortes voudraient nous faire tomber. »

12523119_1024508060921325_5026900301742917835_nJean-Marc Pujol, Maire de Perpignan, s’est rendu sur place avec la Préfète du département et Ségolène Neuville, secrétaire d’Etat aux Personnes handicapées et à la Lutte contre l’exclusion. Il a exprimé « sa solidarité avec tous les habitants de Perpignan de confession musulmane » Il a « fermement condamné des actes islamophobes ignobles, insupportables et irresponsables…. Ensemble, nous devons rejeter la haine et toutes les formes de racisme »

2332px-Nouveau_logotype_PGLe Parti de Gauche 66, « dénonce vigoureusement les actes de profanation » et exprime son « soutien et fraternité républicains à toutes les personnes, croyantes ou pas, qui ont pu se sentir agressées par ces actes inqualifiables » et rappellent que ces actes « s’inscrivent hélas dans un climat ambiant de xénophobie, de stigmatisation, de repli et d’intolérance toujours plus décomplexés« . Francis Daspe, Co-secrétaire départemental du PG66, soutient que  » la pédagogie de la loi républicaine doit servir de boussole en ces temps inquiétants« .louis aliot

Louis Aliot, Vice-Président du Front National, à la tête du groupe d’opposition à la mairie de Perpignan, quant à lui condamnait sur twitter dès 16h32 en réponse à l’interpellation @Crebassalsarn d’un « twittos » de Narbonne « Toutes les profanations sont des actes lâches et imbéciles »

A 17h c’est Carole Delga qui « condamnait fermement » cette profanation.

Crédit Photo Michel Clément @lindependant

7919cbd90e6439710b2a722038614cb3______________________