Record du monde de plongée souterraine - Crédit photo Xavier Méniscus

Record mondial de plongée souterraine dans les Pyrénées-Orientales – Un exploit technique et scientifique

Le 30 décembre dernier, le plongeur professionnel Xavier Méniscus a battu le record mondial de plongée souterraine. Il est descendu jusqu’à 286 mètres dans les entrailles de la Font Estramar située à Salses dans Les Pyrénées-Orientales. Un exploit technique pour Olivier Blanc, plongeur amateur du département depuis 13 ans. Passionné par la plongée, membre du collectif Instagram Hello le Sud, l’enseignant nous a confié les différences entre plongée sous-marine et souterraine. Et les enjeux d’un tel exploit.

♦ Performance technique et défi de la profondeur dans la Font Estramar

Selon Olivier, ce type d’exploration est surtout une volonté de dépasser ses propres limites et un défi technique. Plus qu’une plongée pour le milieu en lui-même. Car ce qui passionne Olivier, c’est surtout la contemplation de la biodiversité marine, et il en a même fait un blog Plongée avec Olivier. Or, en eau douce et dans ces cavités, pas ou peu de vie. Tout est sombre et seules les lumières apportées par le scaphandrier permettent de briser l’obscurité des profondeurs.

Comme pour tout sportif de haut niveau, l’objectif est de dépasser ses propres limites. Mais aussi de tester les matériels (ordinateur, recycleur…), et les process pour que la pratique de la plongée évolue. Olivier nous confie que Xavier Méniscus a mis une vingtaine de minutes pour descendre. Mais plus de 11 heures pour remonter dans une eau à 18 degrés ! Pour Olivier, il a dû utiliser un nombre impressionnant de bouteilles et de mélange gazeux pour continuer de respirer durant les paliers nécessaires à la décompression. Il a aussi fallu prévoir des mélanges d’air différents en fonction de la profondeur.

Le plongeur professionnel de 51 ans répondait au micro de France 3 après sa plongée. “La partie plus importante est la remontée. On sature beaucoup de gaz à cette profondeur et il faut les éliminer avant de remonter. Sinon, il se passe le même phénomène que quand vous ouvrez une bouteille de champagne trop vite. Le sang se met à faire des bulles ! Pour éviter cette formation de bulles, il faut remonter très progressivement. J’ai mis 11 heures et demie pour remonter en toute sécurité” .

♦ Xavier Méniscus – Un scaphandrier professionnel entraîné

Afin de réaliser une plongée en toute sécurité, Xavier Méniscus s’entraîne régulièrement. Le 20 décembre, il était descendu à 208 mètres au Goul de la Tannerie (Ardèche). Et le 18 décembre, il plongeait dans la grotte inférieure des cuves du cirque d’Archiane dans la Drôme.

♦ Xavier Méniscus recordman souterrain, et Ahmed Gamal Gabr recordman sous-marin

Si Xavier Méniscus a pulvérisé le record de plongée souterraine, jusque-là détenu par Nuno Gomez, c’est le nageur de combat égyptien Ahmed Gamal Gabr qui détient le record en mer. Le 18 septembre 2014, il était le premier plongeur à être descendu aussi profond en combinaison avec bouteilles et sans assistance. Il lui aura fallu seulement 12 minutes pour atteindre les 332,5 mètres. Mais 15 heures pour effectuer sa remontée dans les eaux de la Mer Rouge.

♦ La Font Estramar de Salses – Une résurgence aussi belle que dangereuse

La Font Estramar ou fontaine de Salses est la résurgence la plus profonde explorée en plongée en Europe. Cette galerie est particulièrement appréciée par les amateurs pour sa largeur et sa profondeur. Les scientifiques l’étudient également pour la quantité d’eau pure qu’elle contient. Une eau pure et claire filtrée par les roches calcaires des Corbières. La Font Estramar est également particulièrement dangereuse, justement du fait de sa profondeur.  Olivier de nous rappeler qu’elle était interdite au public sauf dérogation spécifique.

La page Wikipédia dédiée à ce site naturel recense, pas moins de 5 décès de plongeurs, dont certains corps n’ont jamais été retrouvés.

Le début de l’exploration de cette cavité date de 1949 et Xavier Méniscus avait déjà exploré le site à 3 reprises : jusqu’à 248 mètres de profondeur en 2013, 262 mètres en 2015, avant de battre le record mondial de plongée souterraine à 286 mètres de profondeur ce 30 décembre 2019.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Rétrospective actualité Pyrénées-Orientales 2019 - Manifestations Grève réforme des retraites
Article précédent

Rétrospective 2019 de l'actualité des Pyrénées-Orientales - 12 articles symboles des 12 mois écoulés

Nous l’Europe, banquet des peuples
Article suivant

La création perpignanaise "Nous l’Europe, banquet des peuples" de retour à l'Archipel