fbpx

Soirée au féminin pour la 6ème remise des diplômes de l’Université de Perpignan

C’est le 30 novembre prochain au Palais des Congrès que l’académicienne Dominique Bona jouera les marraines pour l’édition 2018 de la remise des diplômes de Docteurs de l’UPVD. Une soirée qui se poursuivra avec le spectacle de Liane Foly.

♦ Dominique Bona, “l’Immortelle” native de Perpignan

Agrégée de lettres modernes en 1975, l’écrivaine et ancienne journaliste met particulièrement en avant la condition féminine dans ses écrits. Elle devient en 2013, la 8ème femme à intégrer l’Académie Française depuis sa création en 1635. Elle occupe le fauteuil numéro 33 laissé libre après le décès de Michel Mohrt, écrivain et essayiste.

En 2015, elle déclarait sur Radio France International “Comment une femme peut-elle s’exprimer elle-même alors qu’elle est souvent en butte à des difficultés qui ne sont que de l’ordre féminin, c’est-à-dire organiser sa maison, son foyer, sa famille, construire une vie parallèle à celle qui lui est ordinairement dévolue par la société”

Alors qu’en 2017 déferlaient les phénomènes #MeeToo et #BalanceTonPorc pour dénoncer les violences et harcèlement subits par les femmes, l’investissement de Dominique Bona est un signal fort pour l’université. L’UPVD s’inscrit ainsi dans la mouvance initiée par le ministère de l’enseignement supérieur. Avec la volonté de sensibiliser la communauté universitaire contre les violences sexistes dans les établissements d’enseignement supérieur.

♦ Mettre à l’honneur ceux que parfois la société française oublie…

Lors de la conférence de presse de présentation de la cérémonie, Fabrice Lorente, président de l’université et de sa fondation, a fait un constat très dur concernant le devenir des Docteurs qui se destinent à la recherche et à l’enseignement. Il dénonce le fait que ces enseignants chercheurs, après parfois 10 ans d’études, débutent leur carrière avec un salaire inférieur à 1 800 euros net mensuel.

“Un constat qui me parait malheureux, symptomatique d’une société qui parfois peut payer des salaires supérieur à 1 million d’euros mensuel et l’on a en face quelqu’un qui démarre à 32 ans avec 1800 euros par mois. Il y a là une inversion des valeurs et il y a des questions à se poser… On entend rarement les jeunes dire, je veux devenir enseignant-chercheur”. Le Président de l’UPVD concluait sur le sujet en rappelant qu’aux États-unis les entreprises privées “se bagarraient” pour offrir un emploi aux diplômés, “en France, ce sont eux qui doivent se bagarrer !”

David Garcia, de la société La Frontera qui produit entre autres Les Déferlantes ou le Live au Campo, abondait dans le sens de Fabrice Lorente. “Certains avec un ballon rond gagnent beaucoup plus, ce monde est assez effrayant et il faut le dire !”

♦ Après le lancer de chapeau, chapeau l’artiste

C’est un format auquel la Fondation et l’université recourent depuis plusieurs années déjà. L’association d’un spectacle grand public qui prend la suite de la cérémonie des diplômes. En 2018, c’est la chanteuse Liane Foly qui donnera de la voix au Palais des Congrès de Perpignan.

♦ Chiffres de la cérémonie 2018

  • 52 Docteurs recevront leur diplôme lors de cette soirée
  • 23 majors de promotions de master seront également mis à l’honneur
  • 900 personnes attendues
  • Prix de la soirée, spectacle compris : 24 euros pour les étudiants, plein tarif 34,60 euros. Renseignements et réservations par mail ou sur le site de la FondationUPVD.

Revivre la cérémonie des diplômes des Docteurs de 2017.

quis, luctus vulputate, ut commodo Donec risus. sit nunc ante.