Z Event photo de clôture de l'événement

Z Event – La communauté du jeu vidéo collecte 3,5 millions € de dons au profit de l’Institut Pasteur

LECTURE

L’édition 2019 du Z Event aura été celle de tous les records. Ce week-end, en 54 heures, ce projet solidaire attendu par toute la communauté française des gamers a levé plus de 3,5 millions € au profit de l’Institut Pasteur. Z Event est devenu au passage l’opération caritative française basée sur un marathon vidéoludique qui a rapporté le plus d’argent. Il pulvérise également le record du monde pour un stream caritatif sur la plateforme de diffusion Twitch.

Une générosité qui balaye d’un revers les nombreux clichés dont on affuble en permanence les joueurs de jeux vidéo. Save the children, la Croix Rouge, Médecins sans frontières et l’Institut Pasteur, retour sur cet événement créé par Adrien Nougaret alias Zerator et Alexandre Dachary qui a collecté 5.3 millions € de dons en 3 ans.

♦ Vous z’avez dit Z Event ?

Z Event est un marathon vidéoludique qui réunit des streamers* francophones afin de récolter des dons reversés à une association. Qui sont ces fameux streamers ? Des joueurs de esport et des youtubers réputés qui diffusent leurs parties acharnées sur des plates-formes de direct comme Twitch. Chaque joueur met à profit sa notoriété sur la toile, et fait appel à la générosité de sa communauté. Ce week-end, 55 personnalités du web étaient mobilisées pendant 54h.

La première édition eut lieu en 2016 sous le nom de code Projet Avengers, projet à l’initiative du streamer belgo-marocain Athene. Une action qui visait à soutenir l’association Save the children engagée sur le terrain en Éthiopie. À cette occasion, Zerator, un joueur originaire de Montpellier, accueille chez lui une quinzaine de streamers français. Objectif ? Augmenter la visibilité de l’opération grâce aux multiples communautés ainsi réunies, et du coup augmenter le nombre de donateurs.

Z Event vient de naître. 170.000€ récoltés pour Save the children, et les Français sont les plus gros contributeurs de l’événement. En 2017, 500.000€ seront versés à la Croix Rouge, 1.094.731€ à Médecins sans frontières l’année suivante.

♦ 2019 – l’édition 2019 de tous les records

Dimanche soir, plus de 500.000 personnes étaient devant les différents lives. Cette mobilisation a valu à Zerator et ses acolytes jusqu’aux félicitations d’Emmanuel Macron.

♦ Le week-end Z Event vécu par un jeune étudiant gamer

Fraîchement diplômé du Bac, Kilian est étudiant en IUT Informatique à Toulouse. Comme beaucoup d’autres jeunes de sa génération, il quitte le vendredi soir la Cité rose. Sauf que ce week-end, une fois de retour à la maison, une certaine effervescence se ressent à l’allumage de l’ordinateur à 18h. Tout comme l’année précédente, Kilian suivra en direct dans sa chambre le marathon. D’autant que, cette année, Le Joueur du Grenier, un youtuber qu’il suit depuis son plus jeune âge, fait partie des 55 streamers.

Calé en même temps sur un petit jeu indépendant, Kilian suit toute la soirée les élucubrations de son youtuber favori. Il participe notamment aux quiz et autres délires dans le Chat**. Quand le Joueur du Grenier fait une pause ou s’arrête à minuit, l’étudiant bascule sur les directs d’autres streamers comme Aypierre ou Squeezie. Vers 1h du matin, et malgré les diffusions qui continuent toute la nuit, le gamer se résigne à être raisonnable, et à garder son rythme de cours. Direction le lit avec la satisfaction d’avoir vu passer le cap des 500.000€.

Le samedi sera studieux et familial. Entre révisions, tout en gardant bien évidemment un œil sur Z Event, et les repas familiaux. “Histoire de ne pas faire l’ours dans sa grotte” précise-t-il en rigolant.

L’incroyable rush du dimanche soir

Le dimanche débutera avec le passage du million vers midi. Une somme symbolique car c’est celle des dons de l’édition 2018. Pour Kilian, retour à Toulouse en fin de journée. Comme les années précédentes, la machine s’emballe autour des 21h. Les 2 millions viennent d’être atteints, moment choisi par Zerator pour annoncer le bénéfice généré par la vente des T-Shirts : 500.000€ ! Toute la soirée, les joueurs mobiliseront massivement leurs communautés pour rusher*** les 3 millions.

Des centaines de milliers de dons de 1 ou 2€ – le prix d’un croissant ou d’une chocolatine dont on peut se passer comme ajoute Kilian – qui formeront un fleuve de générosité.

*Streamers : dans ce cas, il s’agit de joueurs diffusant leurs parties de jeux vidéo en mode continu sur Internet.
**Chat : dialogue en ligne.
***Rusher : terme souvent utilisé par les joueurs de jeux vidéo équivalent à “chercher à atteindre un objectif le plus rapidement possible”.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Article précédent

Photovoltaïque à Calce - La décharge des Pyrénées-Orientales devenue recharge

Article suivant

L'hôpital de Perpignan veut éradiquer l'Hépatite C grâce au dépistage en pharmacie

sem, nec accumsan consequat. Phasellus Lorem venenatis