Zapping de l’actualité du 12 août | Pyrénées-Orientales

Dans les yeux de Loli association syndrome de Rett mobilisation Millas maladie génétique neurodéveloppementale

♦ La mobilisation continue autour de la petite Loli contre le syndrome de Rett

7 étapes, 750 km, 18.300 m de dénivelé… C’est le défi que s’est lancé Julien Noguera. Du 22 au 28 août, il reliera Hendaye à Collioure et franchira les cols mythiques des Pyrénées ; avec, pour seule victoire, celle d’améliorer le quotidien de Loli. Nous avions rencontré Loli et ses parents lors d’une incroyable mobilisation des habitants de Millas en Janvier 2020 contre le syndrome de Rett dont elle est atteinte.

Originaire de Millas, Julien, ancien rugbyman converti à la petite reine, est attiré par le Tour de France. “J’ai toujours trouvé le Tour de France mythique en particulier la traversée des Pyrénées qui me fascinait. Je n’avais pas d’objectif particulier ; mais une forte envie de rajouter une dimension humaine à mon projet.”

Touché par la situation de la petite fille évoquée avec le président de l’association “Dans les yeux de Loli”, Julien tient la cause qui motivera sa Transpyrénéenne.

Chaque coup de pédale permettra de faire connaître cette maladie génétique et alimentera la cagnotte mise en ligne le jour du départ ; sans oublier les nombreux temps d’échange sur le parcours. “Le public pourra rencontrer Loli et profiter de la traversée dans ces paysages magnifiques en nous suivant pendant ces sept jours qui permettront d’aider l’association.”

Pour suivre l’épopée de Julien ou toute information sur l’association Dans les yeux de Loli : Facebook ou danslesyeuxdeloli@gmail.com.

Vous pouvez vous joindre à Julien et l’encourager tout au long du périple indiqué ci dessous :

1e étape : HENDAYE – LARRAU (cols St Ignace / Ispeguy / Burdincuritcheta / Chalets d’Iraty / Bagargui).
2e étape : LARRAU – ARGELES GAZOST (cols Marie Blanque / Porteigt / Labareille / Aubisque / Soulor).
3e étape : ARGELES GAZOST – ARREAU (cols Tourmalet / Aspin).
4e étape : ARREAU – MASSAT (cols : Peyresourde / Menté / Portet d Aspet / Port / de la Core).
5e étape : MASSAT – AX LES THERMES (cols Etant de Lers, Port de Lers / Chioula / Marmare).
6e étape : AX LES THERMES – PRADES (cols : Pailheres / Garabeil / Jau).
7e étape : PRADES – COLLIOURE (cols : Palomere / Xatard / Fourtou).

♦ Vaccination des adolescents : qui, comment, où ?

Depuis le 15 juin dernier, la vaccination est ouverte à toutes les personnes âgées de plus de 12 ans. Les Pyrénées-Orientales structurent donc leur offre de vaccination à destination des plus jeunes, en complément de celles proposées par les professionnels de santé et les pharmacies. La vaccination des adolescents se fait sur la base du volontariat, à la fois de l’adolescent concerné et de ses parents. 

Les 12 centres de vaccination du département accueillent déjà les adolescents selon les conditions suivantes :
– À partir de 15 ans, les adolescents peuvent prendre rendez-vous eux-mêmes sur Doctolib ; tout en ayant l’autorisation de leurs parents. L’accord d’un seul des deux parents, ou des responsables légaux suffit, en vertu de la loi du 5 août. Le ou les parents doivent donner leur accord en remplissant une attestation téléchargeable sur le site du ministère de la Santé. 
– Les adolescents de plus de 16 ans peuvent décider seuls de se faire vacciner, sans autorisation parentale.

La présence d’un parent pendant la vaccination de l’adolescent est recommandée ; mais n’est pas obligatoire. Si le mineur vient seul, il doit impérativement présenter l’autorisation parentale à la vaccination contre le Covid-19 remplie et signée par au moins l’un des deux parents pour se faire vacciner.

Des opérations de vaccination éphémères et sans rendez-vous sont également proposées :
– 13 août : Argelès-sur-Mer – camping le Soleil
– 14 et 15 Août : Centre de vaccination Parc des Expos Perpignan (19h-22h)

France, Perpignan, 2021-08-05. Illustration, Covid-19 ephemeral vaccination centre in the parking of a shopping centre. After Corsica and the Provence-Alpes-Cote-d Azur Region, it is the Regional Health Agency of Occitanie that has triggered the white plan for all the establishments in the Region. Doctor Aumaitre declared himself "very worried about the epidemic situation which is becoming tense in the hospital". The specialist in epidemiology at Perpignan hospital fears that the situation will be complicated at least until 20 August. Photograph by Arnaud Le Vu / Hans Lucas.
France, Perpignan, 2021-08-05. Illustration, centre de vaccination Covid-19 ephemere sur la parking d un centre commercial. Apres la Corse et la Region Provence-Alpes-Cote-d Azur, c est l Agence Regionale de Sante d Occitanie qui declenche le plan blanc pour l ensemble des etablissements de la Region. Le docteur Aumaitre se declarait tres inquiet sur la situation epidemique qui se tend a l hopital. Le specialiste en epidemiologie a l hopital de Perpignan craint une situation compliquee au moins jusqu au 20 aout. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

♦ Sécurité : Fermeture totale le soir et la nuit de la place Cassanyes

Suite de la fusillade meurtrière qui s’est déroulée dans la nuit de dimanche à lundi, “le maire, Louis Aliot, a décidé la fermeture totale de la place Cassanyes, tous les soirs de 20 heures à 5 heures du matin, et ceci à compter du lundi 16 août prochain.” Aucun stationnement ne sera donc autorisé et tout véhicule se trouvant sur la place lors de ce créneau horaire sera automatiquement enlevé.

“À compter du 1er septembre, de 14 heures à 20 heures, le stationnement sur la place Cassanyes sera accessible gratuitement seulement aux usagers souhaitant accéder aux commerces, et ceci pour une durée de 60 minutes. Pour accéder à la place, les usagers devront se signaler à la borne amovible, directement reliée à la police municipale. Ce dispositif de bornes sera complété par un système de vidéo-verbalisation et une présence appuyée de la police municipale afin de faire respecter la nouvelle réglementation. Ce dispositif est mis en place à titre expérimental jusqu’au 30 septembre. Une évaluation de son efficacité sera alors faite en concertation avec les commerçants du quartier.”

Perpignan France 20/03/2020 quartier gitan Saint-Jacques pandémie Coronavirus Covid-19 communauté gitane décès confinement © Arnaud Le Vu / MiP / APM

Mis en cause par Louis Aliot, l’État, par la voix du Préfet des Pyrénées-Orientales, répond par “la nécessité une réponse collective à l’inquiétude de nos concitoyens”.

“Dès lundi 9 août, la police nationale a renforcé sa présence sur site et a pu interpeller dans la journée deux individus menaçants, placés en garde à vue. (…) Depuis septembre 2020, 38 policiers supplémentaires ont rejoint le commissariat de Perpignan. Ces arrivées permettent d’être plus présents sur le terrain, en particulier dans la lutte contre les stupéfiants et l’économie souterraine. Depuis janvier, la police nationale a procédé à 124 interpellations pour délinquance de voie publique à l’échelle de la zone de sécurité prioritaire.”

“La lutte contre l’insécurité à Perpignan doit être menée sur le long terme grâce à une collaboration étroite des différents acteurs du territoire ; en particulier avec la mairie qui a une responsabilité essentielle en la matière.”

ILLUSTRATION Perpignan, France 04/04/2020 Police municipale couvre-feu attestation dérogatoire contrôle nuit ronde stupéfiants dealer © Arnaud Le Vu / MiP / APM

♦ Triste bilan des soldes dans les Pyrénées-Orientales

La CCI des Pyrénées-Orientales a lancé une enquête flash à la fin des soldes d’été (le 02 août) ; étude menée auprès de 860 commerçants du département.

Le bilan de ces soldes d’été est dans l’ensemble des secteurs plutôt décevant. Le début des soldes le 07 juillet n’a pas laissé apparaitre de réel optimisme des chefs d’entreprise (71% d’entre eux ont considéré un démarrage décevant) avec une baisse de la fréquentation par rapport à 2020, alors que la France n’était plus confinée.

La braderie de Perpignan a intéressé beaucoup moins de commerçants du centre‐ville et ceux qui y ont participé sont déçus de la fréquentation sur ce dernier week‐end de juillet.

43% des commerçants reconnaissent que le panier moyen des ménages est resté stable par rapport à l’an dernier ; même si les dépenses semblent moins importantes dans le secteur de l’équipement de la personne.

63% des commerçants envisagent une baisse de l’ordre de 17% de leur chiffre d’affaires lié aux soldes par rapport à l’an passé.

Et, ils sont nombreux cette année a avoir réduit le volume d’articles soldés dans leur enseigne ou bien ne pas avoir réalisé de soldes d’été.

♦ Dragons Catalans : Da Costa et Romano prolongent, Joel Tomkins partira

Agé de 23 ans, le talonneur international français Alrix Da Costa prolonge avec le club jusqu’à la fin de la saison 2022. Originaire de Limoux, il avait signé son premier contrat pro en 2016 après s’être rapidement imposé comme l’un des joueurs clés des Dragons U19. En fin de saison 2017 de Super League, il est récompensé par le titre de Rookie de l’année et se fait également une place de titulaire dans le XIII de France. Alrix Da Costa a déjà disputé 14 rencontres cette saison et comptabilise 80 matchs sous le maillot catalan depuis ses débuts en 2016.

Arthur Romano a également signé un nouveau contrat d’un an. Agé de 23 ans, le centre international est donc lié avec les Dragons Catalans jusqu’à la fin de la saison 2022. Élu Rookie de l’année en 2019 après avoir réalisé sa saison la plus aboutie depuis ses débuts professionnels, il compte 3 essais en 19 matchs sous le maillot catalan. Actuellement en rééducation suite à sa grave blessure au genou lors d’un match avec l’équipe réserve, il n’a pas pu jouer avec les Dragons cette saison.

En fin de contrat, le seconde ligne anglais Joel Tomkins rejoindra Leigh Centurions après deux saisons passées à Perpignan. “J’aimerais remercier l’ensemble du club de m’avoir accueilli, moi et ma famille, tout au long de ces deux saisons à Perpignan. (…) Il y a encore beaucoup de travail à fournir avant mon départ du club. Notre objectif commun est de remporter la Grande Finale de Super League et de ramener le titre à Perpignan.”

Joel Tomkins au centre et Alrix Da Costa à droite à l’échauffement. Stade Gilbert Brutus 2021.

♦ Elne : Baignade interdite et vigilance pour la promenade au bord du Tech

La municipalité rappelle que la baignade sur les rives du Tech est interdite sur tout le territoire de la commune en raison des risques d’accident et de noyade. Par ailleurs, l’Agence Régionale de Santé informe que des cyanobactéries ont été détectées en nombre important dans les eaux du Tech. Plus couramment appelées algues bleues, ces cyanobactéries peuvent produire des toxines extrêmement nocives pour l’homme et les animaux.

Au vu de cette alerte, il est donc formellement interdit de se baigner. La mairie d’Elne vous recommande aussi de faire attention aux enfants afin qu’ils ne jouent pas avec des bâtons ou des galets provenant de la rivière ; et de ne pas laisser les chiens ou les chevaux accéder et boire dans le cours de la rivière.

Transhumance chevaux Mérens Argelès-sur-Mer avril 2019

♦ Biodiversarium : “bon vent et une longue vie” aux petits siphonostomes

Au printemps dernier, une quarantaine de Siphonostomes (Syngnatus typhle) naissaient dans les aquariums du Biodiversarium de Banyuls-sur-Mer. Après avoir atteint une taille suffisante, ils ont été relâchés fin juillet.

“Cette opération a été possible uniquement car ces individus correspondaient génétiquement aux populations de la zone. L’élevage d’espèces sensibles s’inscrit dans des programmes de conservation et nous permet d’éviter tout prélèvement en milieu naturel. Lorsque de nombreux juvéniles atteignent la taille adulte, nous les relâchons quand cela est possible. Tout ceci correspond à la gestion raisonnée de nos populations pour qu’elle ait le moins d’impact possible sur l’environnement. On souhaite donc à ces petits siphonostomes bon vent et une longue vie !”

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances