Zapping de l’actualité du 29 avril | Pyrénées-Orientales

10/09/2016, Perpignan, France, Manifestation Oui au Pays Catalan © Arnaud Le Vu / MiP

 Focus sur la patchaque de la Loi Molac sur les langues régionales.

Patchaque (de l’occitan pachaca) : magouille. Préambule, qu’est-ce que la Loi Molac ? La proposition de loi apporte des mesures de protection et de promotion des langues régionales dans trois domaines : le patrimoine, l’enseignement, les services publics via la signalétique et les actes d’état civil.

Où en est-on ? Le texte a été déposé le 30 décembre 2019 par le député morbihannais Paul Molac et plusieurs de ses collègues. Il a été adopté en première lecture, avec modifications, par l’Assemblée nationale le 13 février 2020 ; puis par le Sénat le 10 décembre 2020. Le 8 avril 2021, l’Assemblée nationale avait définitivement adopté (sans modification) la proposition de loi par 247 voix pour, 76 voix contre et 19 absentions. Le 22 avril 2021, le Conseil constitutionnel a été saisi par plus de soixante députés.

Une loi bloquée pour une mesure qui concerne 0,02% des élèves.

La saisine du Conseil Constitutionnel par plus de soixante députés de la majorité – un fait rarissime – fait grincer des dents et délie les langues. La cause du recours ? Le forfait scolaire présent dans la loi : « une telle obligation de financement, à la charge des communes de résidence, ne se justifie donc que pour des raisons tenant au choix des parents de l’enfant et pour favoriser l’accès à un enseignement qui, tant dans son principe que dans ses modalités, ne peut avoir qu’un caractère facultatif ».

Dans une réaction conjointe, les Présidentes et Président des Offices publics des langues basque, bretonne, catalane et occitane, dont Carole Delga, ont tenu « à exprimer collectivement [leur] déception, [leur] incompréhension et [leur] mécontentement devant la saisine du Conseil Constitutionnel sur la loi Molac relative à la protection des langues régionales et à leur promotion. »

Une saisine pilotée depuis le ministère de l’Éducation ?

Selon les révélations de la Lettre A, la saisine a été fournie aux députés par la cheffe du pôle parlementaire au cabinet du ministre de l’Education nationale. Le ministre de tutelle Jean-Michel Blanquer avait pris position contre cet article 6 de la Loi Molac ; mais aussi contre la reconnaissance de l’enseignement immersif présent dans la loi.

Mouvement oui au pays catalan vote du nouveau nom de la région Occitanie. Contestation et manifestation dans les rues de Perpignan liée à la crainte de la perte d’identité catalane.

♦ Covid-19 : la situation sanitaire des Pyrénées-Orientales en chiffres.

Les Pyrénées-Orientales affichent un taux d’incidence à 194 cas pour 100.000 habitants sur 7 jours ; pour rappel ce chiffre était de 206 jeudi dernier. Au niveau des variants dans les cas détectés, la souche anglaise renforce sa prédominance (92,6%).

Au total, le mois de mars 2021 est marqué par une sous-mortalité par rapport à la moyenne des mois de mars 2018-2019 (-3 %). Cela résulte en grande partie de l’absence de mortalité grippale cette année. Néanmoins, les dix derniers jours du mois sont caractérisés par un retour de la surmortalité : + 5 % par rapport à la moyenne pour 2018-2019 (soit 105 décès supplémentaires).

Évolution des décès cumulés du 1er au 31 mars 2021 rapportés aux décès cumulés de la même période en moyenne pour 2018-2019. Source ARS
Évolution des décès cumulés du 1er au 31 mars 2021 rapportés aux décès cumulés de la même période en moyenne pour 2018-2019. Source ARS

 LGV Montpellier-Perpignan – Carole Delga : « la mobilisation de toute la région a payé ».

Suite à son interpellation, ce week-end, du Président de la République concernant l’avenir et le financement par l’État et l’Europe des deux LGV d’Occitanie, Bordeaux-Toulouse et Montpellier-Perpignan (LNMP), Carole Delga a reçu ce mercredi un courrier du Premier ministre Jean Castex. Sa lettre apporte des garanties importantes quant à la réalisation de ces deux infrastructures ferroviaires ; et satisfaction à la présidente de la Région Occitanie.

« J’avais demandé la mise en enquête publique du tronçon Montpellier-Béziers : le Premier ministre me confirme que cette enquête publique, attendue depuis 2018 et déterminante pour le calendrier du projet, se fera avant la fin de l’année 2021 ; ce qui permettra de déclarer l’utilité publique dès 2022. »

« J’avais interrogé le Président de la République sur l’égalité territoriale entre les différents projets de grande vitesse en France. Le Premier ministre m’annonce pour la première fois, dans ce courrier, que la clé de financement sera identique aux projets Marseille-Nice et Bordeaux-Toulouse ; à savoir 40% État, 40% Collectivités locales, 20% Fonds européens. C’est-à-dire que Jean Castex engage la responsabilité de l’État sur un montant de 3,2 milliards d’euros sur l’ensemble du projet ; dont un milliard d’euros sur la seule partie Montpellier-Béziers.

29/11/2017, Perpignan, France, Archives LGV Ligne grande vitesse SNCF région Occitanie
29/11/2017, Perpignan, France, Archives LGV Ligne grande vitesse SNCF région Occitanie

♦ Nouvelle ligne Perpignan-Bruxelles-Berlin avec trains couchettes ?

La société belge Moonlight Express remet au goût du jour les voyages par trains de nuit. Elle a fait une demande pour exploiter une ligne Perpignan-Bruxelles-Berlin dès l’année prochaine. Lassés des longs voyages en voiture, Louis Lammertyn et Louis De Jaeger ont lancé leur propre société de voyages en trains de nuit, Moonlight Express. Un concept revisité avec des trains couchettes confortables, écologiques et bon marché. Les deux globe-trotters belges ont déposé une demande d’exploitation d’une ligne entre Perpignan et Bruxelles et Berlin. À suivre courant 2022.

« À terme, nous voulons en fait relier Berlin et Barcelone, via Bruxelles », explique De Jaeger au journal néerlandais Het Laatste Nieuws. « Cela devrait être une sorte de croisière, accessible a tout le monde, en train où les touristes pourraient embarquer à Perpignan le soir, passer la journée à Bruxelles en laissant les bagages dans le train puis repartir vers Berlin la nuit suivante ».

Nouvelle ligne Perpignan-Bruxelles-Berlin avec trains couchettes ?

♦ La crise sanitaire, une occasion pour changer de métier ?

10.212, c’est le nombre de salariés et d’indépendants qui ont été accompagnés dans le cadre du Conseil en Évolution Professionnelle (CEP) en région Occitanie en 2020. Financé par France Compétences, le CEP est un service public gratuit et personnalisé, ouvert à tout actif souhaitant faire le point sur sa situation professionnelle. En 2020, 91% des bénéficiaires étaient des salariés en CDI ; âgés pour plus de la moitié entre 26 et 44 ans. Les femmes ont été majoritaires à hauteur de 64% des sollicitations. Près de 3/4 des demandes d’accompagnement provenaient des secteurs de la santé, du commerce et des activités de services. 

Selon Marie Delon, directrice de projet CEP en Occitanie : « Avec la crise sanitaire, nous recevons des appels de salariés et de travailleurs indépendants qui souhaitent profiter de cette période pour prendre du recul sur leur emploi, leurs aspirations, leurs envies professionnelles. D’une façon plus ou moins contrainte, certains disposent de temps pour réfléchir et engager des démarches de changement professionnel ou de formation, notamment via leur Compte Personnel de Formation. »

Pour accéder au service :
– Un numéro unique : 09 72 01 02 03 (non surtaxé), disponible du lundi au vendredi de 8h à 19h, et le samedi de 9h à 12h.
– Internet : www.mon-cep.org/occitanie
– Facebook : Mon conseil en évolution professionnelle en Occitanie

♦ Le chiffre du jour : 52 % des entreprises prévoient de recruter suite aux annonces gouvernementales.

Même si le déconfinement risque d’être très progressif, son annonce est une lueur d’espoir pour bon nombre d’entreprises. Ainsi, selon QAPA plateforme de recrutement par l’intérim, plus de 52 % déclarent qu’elles prévoient de nouvelles embauches afin d’être prêtes et opérationnelles rapidement. 

♦ Le moustique tigre sous surveillance dans les Pyrénées-Orientales

Le moustique tigre est implanté et actif depuis plusieurs années dans l’ensemble des départements de la région Occitanie. Chaque année, un dispositif de surveillance renforcée est mis en œuvre par les autorités sanitaires du 1er mai au 30 novembre. Pendant cette période d’activité des moustiques tigres en métropole, l’objectif est à la fois de limiter leur prolifération et de prévenir le risque de transmission des virus dont ils peuvent être le vecteur (chikungunya, dengue ou zika).

En Occitanie en 2020 :
– 128 cas d’arboviroses importées (voyageurs) ont été signalées.
– 3 cas autochtones de dengue signalés dans le Gard et l’Hérault.
– Ces signalements ont donné lieu à 172 enquêtes/prospections autour des lieux fréquentés par les cas.
– 125 traitements autour des lieux fréquentés par les personnes infectées où la présence de Moustique tigre était confirmée.

Malgré les restrictions liées au confinement, cette année est comparable à l’année précédente en termes de contamination. Pour savoir si votre commune est colonisée rendez-vous sur le site de signalement : https://signalement-moustique.anses.fr/signalement_albopictus/colonisees.

Les communes colonisées ou partiellements colonisées par le moustique tigre sont représentées en rouge. Données au 22 janvier 2021.
Les communes colonisées ou partiellement colonisées par le moustique tigre sont représentées en rouge. Données au 22 janvier 2021.

♦ Boycott des réseaux sociaux par les Dragons Catalans et la Super League.

A l’initiative de la Super League, de la RFL et de l’association des Joueurs, l’ensemble des clubs de Super League vont soutenir le boycott des réseaux sociaux ce week-end initié en Angleterre par les clubs de Premier League, afin de protester contre les injures racistes dont sont victimes les joueurs sur ces plateformes.

Comme les 11 autres clubs de la compétition, les Dragons Catalans soutiendront cette opération et ne publieront aucun contenu sur Facebook, Twitter et Instagram à compter de vendredi 16h jusqu’à Lundi minuit. A travers cette action, le club affiche son soutien dans la lutte contre le racisme et condamne également fermement les messages insultants ou haineux publiés sur ces plateformes.

12/09/2020, Perpignan, France, Dragons Catalans Gilbert Brutus © Arnaud Le Vu / MiP
12/09/2020, Perpignan, France, Dragons Catalans Gilbert Brutus © Arnaud Le Vu / MiP

♦ Un Mondial du Vent 2021 à suivre sur les réseaux sociaux.

La 24e édition du Mondial du Vent a ouvert ses portes à Leucate-La Franqui ce mercredi matin. Jusqu’au dimanche 2 mai, l’élite mondiale de la glisse s’affronte lors de la première étape de Coupe du Monde de Wingfoil GWA, toute nouvelle discipline. Samedi et dimanche, le Kitefoil, nouvelle discipline olympique en 2024, se déroulera parallèlement au Wingfoil.

Sur un Wingfoil, le rider est propulsé par une aile (wing) gonflable qu’il tient directement dans ses mains. Pour se déplacer, le rider a, sous les pieds, une planche équipée d’un foil. Cette toute nouvelle spécialité permet de découvrir de nouvelles figures incroyables. Le Mondial du Vent étant à huis clos cette année, l’organisation propose aux passionnés de vivre l’évènement sur les réseaux sociaux, en partenariat avec le média spécialisé glisse, Riding Zone.

Pour suivre l’actualité du Mondial du Vent, rdv sur : 
– Facebook : facebook.com/mondialduvent et facebook.com/ridingzone
– Youtube : youtube.com/ridingzone
– Mais aussi sur Instagram et Twitter et mondialduvent.fr

Mondial du Vent 2021 © Zinou Guiri
Mondial du Vent 2021 © Zinou Guiri

♦ Les œuvres de secours, du camp de Rivesaltes à nos jours

À l’occasion de ses Journées d’études, le Mémorial du Camp de Rivesaltes consacre, du 6 au 20 mai, une série d’entretiens et de webinaires à l’action et l’engagement des œuvres de secours, du camp de Rivesaltes à nos jours.

Deux entretiens permettront de croiser les regards de l’historien (Denis Peschanski, directeur de recherches CNRS), du militant (Henry Masson, président de la Cimade) et de l’élu (Damien Carême, député européen) sur l’accueil des réfugiés d’hier à aujourd’hui. Deux webinaires permettront d’approfondir le sujet de l’engagement associatif et de ses enjeux : dans un premier temps, un philosophe (Olivier Abel) et un pasteur (Jean-Paul Nuñez) interrogeront la place des valeurs spirituelles et humanistes comme moteur de l’engagement ; d’autre part, l’analyse de deux sociologues (Mathilde Pette et Nicolas Fischer) nous permettra d’éclairer les relations entre militantisme et État de droit.

En raison des contraintes sanitaires, cette édition se tiendra uniquement en ligne. Détail des journées d’études dans la vidéo ci-dessous.

♦ À la poursuite de James Bond dans Perpignan

Disponible sur Arte, le nouvel épisode du magazine de l’évasion culturelle parcourt les rues de Perpignan. Linda Lorin nous emmène à la découverte de Perpignan ; théâtre d’opérations de l’agent secret le plus célèbre au monde : James Bond. Dans le livre Permis renouvelé de John Gardner, il poursuit un terroriste prêt à faire exploser des centrales nucléaires, ce qui le conduit à explorer la cité catalane.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances