Nouvelle saison culturelle pour l’université de Perpignan

Lors d’une soirée haute en couleur, Fabrice Lorente, Président de l’université de Perpignan, a présenté la saison culturelle 2016-2017 de l’UPVD. Entre résidences d’artistes (avec la sculptrice Marie-Johanna Cornut ou le groupe Ghetto Studio) et autres expositions, l’UPVD investit pleinement son rôle d’agitateur culturel sur le territoire. Une présentation ponctuée par le spectacle « Éclats de Rêves«  dont les interprètes animeront l’atelier chant proposé aux étudiants et personnels de l’université.


 ♦ 2ème résidence d’artiste à l’UPVD
Après le succès de la précédente résidence qui avait accueilli trois artistes (Saint-E-Photographe, Jenny Paratilla-Peintre et Hermann Conte-Illustrateur), le Président de l’université et son équipe a souhaité renouveler l’expérience en accueillant dès le mois d’octobre Marie-Johanna Cornut, sculptrice originaire de Nantes dont le monde de l’art s’accorde à louer l’énergie et la dynamique si particulier. Elle sera chargée en 3 mois de réaliser une oeuvre pérenne pour embellir l’université. Mais pas seulement, la sculpture devra aussi symboliser l’engagement dans le développement durable et le campus vert initié par Fabrice Lorente. Une initiative à suivre !

Nouveauté – Les résidences musicales
Pour la première fois cette année, le service culture de l’université accueille des musiciens qui s’inspireront de l’université et de ses près de 10.000 étudiants pour composer des titres originaux. Trois résidences musicales sont prévues durant l’année universitaire 2016-2017.

Ghetto Studio, groupe de reggae prometteur de la scène locale. Nous les avions interviewés lors de leur passage sur la scène des Déferlantes. Ils seront en concert le 19 octobre à 20h30 à la maison de l’étudiant de l’UPVD.

En novembre c’est Mathieu Lopez « Padya« , qui a fait ses armes lors du télécrochet « La Nouvelle Star », qui prendra le relais. Il a assuré les premières parties de nombreux artistes tels, Julie Zenatti, Sinsemilla ou Cali. Un artiste passionné par les mots qui a écrit sa première chanson à l’âge de 11 ans, nous apprenait l’Indépendant. Il se produira sur la scène de l’université le 10 novembre prochain.

Les quatre garçons du groupe bESS viendront aussi faire une étape artistique à Perpignan. Hébergés par l’université en février 2017, ils se produiront en concert le 3 février.

Cliquer pour voir le programme complet de la saison culturelle 2016-2017

Spectacle « Éclats de Rêves »
Pour ponctuer la présentation de la saison culturelle, l’université de Perpignan présentait un spectacle de cabaret haut en couleur dont les deux interprètes seront les intervenants des ateliers chants à destination de la communauté universitaire.

Partage et Co-Création
Sont les maîtres mots sur lesquels a insisté Fabrice Lorente, qui entame son deuxième mandat à la tête de l’université. Une politique dont la « colonne vertébrale » est « l’ouverture vers le territoire ». Avec une volonté renouvelée « de décloisonner l’université et faire que la population se l’approprie ». Le président de l’université est également revenu sur le mauvais classement de l’université par le magazine l’étudiant. Pour rappel l’UPVD a obtenu la 39ème position sur 43 sur le, désormais traditionnel, classement du magazine. Car certains critères retenus par l’Étudiant sont imputables à l’université elle-même mais nombreux sont les critères inhérents au territoire qui accueille l’établissement. Comme le nombre de places de cinéma, de salles de spectacles, ou le nombre de bars pour 100.000 habitants…

e2571f34d1d2d34a75f1b80b0e46825eJJJJJJJJJJ