Primaire de la droite à Perpignan – Forte mobilisation, « point monnaie » et petits couacs

Le Couvent des Minimes a été le théâtre ce dimanche 20 novembre d’un belle mobilisation. Plus de 6.000 personnes (8,81% des inscrits) se sont déplacées pour aller voter dans les 14 bureaux de vote, tous centralisés au 3 rue Rabelais à Perpignan. Un scrutin qui s’est bien déroulé malgré un certain nombre de personnes désireuses de s’exprimer et qui, selon les règles de la Haute Autorité de la primaire, n’ont pu le faire. Parole d’électeurs, entre espoir et colère et « Point Monnaie », petits moments de la primaire à Perpignan.


« Puisque c’est ça, j’irais voter FN avec eux c’est moins compliqué »
La colère et l’exaspération de certains exclus du vote était grande, à l’image de la forte mobilisation en cette fin de matinée dominicale. En cause les règles de la Haute Autorité, en effet les listes fournies par la Haute Autorité des primaires sont celles arrêtés au 31 décembre 2015 et certains ont depuis changé de situation, déménagement etc… Malgré un discours bien rodé des organisateurs, quelques formulaires de réclamation à l’encontre de Thierry Solère, Président de la Haute Autorité de la primaire, ont été remis.

Entendu dans les couloirs du Couvent des Minimes
« Cela redonne espoir de voir autant de monde et surtout des jeunes, venir voter même s’il faut être patient pour pouvoir mettre son bulletin dans l’urne » nous confiait une dame d’un certain âge qui souhaitait venir motivée par une forte volonté de changement. Effectivement à 11h30 et surtout au bureau 313 (celui du centre-ville de Perpignan) la file d’attente était particulièrement fournie.

« Point Monnaie »
Un panneau jamais vu par les électeurs de la droite et du centre. Ces derniers qui votaient pour la première fois lors de ce type de scrutin avaient pour certain oublié le principe de participation aux frais d’organisation de la primaire. Un Point Monnaie était donc disponible pour fournir à chacun la fameuse pièce de 2€ nécessaire pour pouvoir s’exprimer dans les urnes de la première primaire de la droite et du centre.

8417187bbdd405bf67d6780184532bdbQQQQQQQQQQQQ