Université de Perpignan et UPE 66 – Un « pacs » pour une union durable

À l’approche de la Saint Valentin l’Université de Perpignan (UPVD) et l’Union Patronale 66 ont choisi de formaliser, sous la forme d’une convention, les nombreuses actions conjointes qu’ils réalisent depuis de nombreuses années.


« Un appel appuyé à l’ensemble des acteurs économiques du département »
Fabrice Lorente, Président de L’université de Perpignan « La situation actuelle implique que l’ensemble des partenaires du monde socio-économique travaillent ensemble afin de contribuer au développement des entreprises et de maintenir l’emploi dans nos territoires ». Lors des voeux de l’Université, Fabrice Lorente lançait une invitation à travailler ensemble pour mettre l’université « au cœur du dispositif » de réussite et « non en marge ». Cette convention est le moyen de concrétiser cette volonté et d’agir durablement pour le développement économique du département et des étudiants d’aujourd’hui et de demain.

♦ Une convention pour formaliser « un partenariat déjà très actif »
Les deux présidents Fabrice Lorente et Alexis Melidonis, respectivement présidents de l’UPVD et de l’UPE66 ont voulu « structurer, énumérer et mettre en cohérence les initiatives existantes ».

Une volonté de graver dans le marbre bien au-dela de leur mandat respectif. Alexis Mélidonis se félicitait « des relations très importantes entretenues  dans un monde économique qui bouge, qui se décloisonne. Ces relations se construisent, se développent, aussi sur le long terme ».  Joël Delair, membre de l’UPE66, rappelait que « l’idée de la convention est de structurer, de piloter les actions qui existent déjà afin qu’elle débouchent sur du concret ».

Raymond Brunet, membre de l’UPE et Président de l’Institut d’Administration des Entreprises, indiquait : « Depuis de nombreuses années on me dit que j’ai une double casquette UPE et IAE, en fait ce n’est qu’une seule et même grande casquette ! ».

Une convention qui nomme des référents au sein des deux entités, afin de faciliter la mise en oeuvre des actions. Ou « évaluer les pratiques et les actions » indiquait Fabrice Lorente.

Du concret aujourd’hui’ déjà
Aujourd’hui déjà, l’UPVD et l’UPE66 collaborent dans des projets tels que : La co-création de formations, telles que le DU Création et reprise d’entreprises, qui répondent aux besoins des entreprises. « A l’UPVD, nous ne proposons pas de formations qui ne débouchent pas sur un emploi. Les deux mondes n’ont plus peur l’un de l’autre, comme cela a pu être le cas par le passé. » Au delà des diplômes universitaires spécifiques « l’ensemble nos 130 formations sont toutes pensées dans l’optique d’une insertion professionnelle » indiquait le President de l’université.

Mais aussi le mentorat envers les porteurs de projets dans l’optique de création d’entreprises, ou encore l’intervention de professionnels au sein des modules de formation dès la première année de licence.

♦Objectif commun : Insertion professionnelle et développement économique du territoire
L’UPE66 a ouvert, depuis ce début d’année, une grande réflexion autour « des atouts de notre département et le paradoxe quant à sa situation économique ». Une réflexion menée avec l’ensemble des acteurs économiques sous la forme d’un Livre Blanc, une démarche participative qui pendant les 6 mois à venir alimentera les 66 propositions pour les 10 années à venir, avec un « maître mot le décloisonnement ». 

2 pensées sur “Université de Perpignan et UPE 66 – Un « pacs » pour une union durable

Commentaires fermés.

3e8fdb986b1886c1a654e666c2dbdf61000