20 ans du Viagra – 21% des hommes d’Occitanie adeptes de la petite pilule bleue

L’enquête commandée par IFOP pour My-Pharma-Info révèle que 71% des hommes résidant dans les Hauts-de-France ont rencontré des problèmes d’érection au cours des 12 derniers mois, bien au-dessus de la moyenne nationale qui se situe à 54%. En région Occitanie-Pyrénées-Mediterrannée, seuls 57% ont connu des problèmes d’érection. Pour palier à ces déconvenues, certains d’entre eux se tournent vers une solution médicamenteuse. En France, 15% des hommes ont utilisé des médicaments améliorant les fonctions érectiles. Dans notre région, ils sont 21%. Ce qui la place, avec la Provence-Alpes-Côte-d’Azur, en tête des plus gros consommateurs de petite pilule bleue.

♦ Découverte du Viagra en 1998 

Le principe actif du Viagra est le sildénafil, breveté en 1996. Il empêche la destruction du GMP cyclique maintenant la concentration de monoxyde d’azote responsable de l’érection. À l’origine, le but premier des recherches était de lutter contre l’angine de poitrine. Durant les études cliniques, il a été constaté que le sildenafil provoquait des érections. Le laboratoire décida dès lors de repositionner ses recherches. Une découverte par “sérendipité” autrement dit par hasard. En formulation 25mg, 50 et 100Mg le médicament se nomme Viagra. La formulation 20mg porte, quant à elle, le nom de Revatio. Tous deux commercialisés par le laboratoire pharmaceutique américain Pfizer. Le sildenafil est tombé dans le domaine public depuis 2013. Sous sa forme générique et sous les marques Pfizer, il est l’un des plus rentables et les plus contrefaits au monde.

L’étude de l’IFOP révèle une constante croissance de la consommation depuis 2001. Le nombre d’hommes qui déclarent avoir déjà été confrontés à des problèmes d’érection a régulièrement augmenté (44% en 2005 contre 64% en 2018). Le nombre de femmes qui déclarent avoir déjà été confrontées à ce genre de problème a, quant à lui, plus que doublé depuis 2001 (25% en 2001 contre 59% en 2018).

♦ La consommation de Viagra en France

  • 71% des hommes résidant dans les Hauts-de-France ont rencontré des problèmes d’érection au cours des 12 derniers mois (La moyenne étant de 54% pour l’ensemble des français sexuellement actifs)
  • Mais ce sont les sudistes les plus grands consommateurs puisque 21% des hommes résidant en Provence-Alpes-Côte d’Azur et Occitanie ont déjà pris un médicament améliorant l’érection au cours de leur vie (moyenne : 15%).
  • Près d’1 français sur 2 avoue déjà avoir été confronté à une absence totale d’érection au cours de leur vie
  • Ainsi, 60% des hommes ayant eu un rapport sexuel au cours des 12 derniers mois déclarent avoir eu une absence ou une insuffisance du désir sexuel, et 54% d’entre eux déclarent avoir eu un problème d’érection.
  • 34% des hommes ayant déjà eu un rapport sexuel seraient tentés d’utiliser un médicament améliorant l’érection (ex : Viagra, Levitra, Cyalis…), et ce, même de manière très occasionnelle. Toutefois, seulement 15% d’entre eux en ont déjà pris. De manière plus précise, 54% des hommes ayant eu un problème d’érection il y a moins d’un an seraient tentés d’utiliser un médicament améliorant l’érection. Mais, seuls 29% d’entre eux en auraient déjà utilisé au cours de leur vie.

♦ Stress et performance sexuelle ne font pas bon ménage … Les entrepreneurs en ligne de mire !

Les modes de vie apparaissent comme un facteur de risque de premier plan. Le facteur stress régulier serait la cause de 65% des problèmes érectiles et 70% des problèmes de désir sexuel des hommes ayant eu un rapport au cours des 12 derniers mois. Et près de 80% des travailleurs indépendants déclarent avoir eu une absence ou une insuffisance de désir sexuel au cours des 12 derniers mois. 

Interrogé sur cette statistique, Damien Ribeiro Secrétaire Général de l’Union Professionnelle Artisanale (UPA66), nous confiait : “Le stress des travailleurs indépendants et le risque de tout perdre peuvent apporter quelques éléments de réponse à cette statistique. Mais aussi, le manque d’équivalent à la médecine du travail pour les petits patrons. Tout cela forme parfois un triste cocktail : difficultés financières, perte des biens personnels, divorce, dépression – dans les cas les plus lourds bien entendu”.

Médicament sur ordonnance, 83% des hommes l’ayant déjà utilisé se le sont procuré via une ordonnance médicale. Toutefois, 82% des jeunes de moins de 25% qui déclarent avoir déjà utilisé du Viagra ou ses cousins l’ont acheté sans ordonnance sur internet.

Enquête réalisée entre le 17 et le 23 septembre auprès d’un échantillon de 2023 personnes âgées de plus de 18 ans et résident en France. Afin d’observer l’évolution des comportements et des représentations liées à la sexualité, l’Ifop a veillé à reprendre le plus souvent la formulation de questions posées lors de précédentes enquêtes.

facilisis pulvinar neque. id, quis, risus ipsum adipiscing amet, nunc tristique dapibus