À Perpignan, deux marchés couverts sinon rien !

Après plus de 10 ans sans marché couvert, la ville de Perpignan se réveille depuis 8 heures ce jeudi 2 novembre avec non pas un, mais deux marchés couverts. Le Carré Arago qui accueille 6, bientôt 7 commerces de bouche, place Gabriel Péri et les Halles Vauban qui ont ouvert 2.500M2 avec 27 artisans. Des commerces, dont la soudaine multiplication pourrait effrayer les organisateurs, “se complémentent” selon la chargée de communication des Halles Vauban et Stéphane Ruel, adjoint au commerce de la ville de Perpignan.

De l’apéritif au dessert tout pour régaler les papilles
Nous avons rencontré Dominique Mertz, épouse et alter ego du pâtissier Xavier Mertz qui a choisi de désormais confectionner ses desserts à Perpignan après avoir régalé les convives du restaurant étoilé le Jules Verne à Paris.  À la tête d’une brigade de 7 personnes, il a choisi de revenir dans le sud, la terre de son épouse. “Nous avons voulu faire partie de l’aventure des Halles Vauban, intégrer le meilleur emplacement commercial de Perpignan, le Quai Vauban. Nous proposons la qualité de la pâtisserie haut de gamme allié à la convivialité d’un marché couvert”. Les produits sont réalisés sur place, dans le laboratoire à la vue de tous, car vitré sur la galerie, avec la possibilité de les déguster en terrasse, à l’abri dans les halles, ou sous le soleil en terrasse du Quai Vauban. Dominique insiste, après trois ans passés à Paris et à Londres, “nous avons souhaité intégrer ces halles pour nous associer à 26 autres artisans qui partagent nos valeurs. De la production locale, de la passion et de la qualité, c’est aussi l’effet de la serendipity*” rajoute Dominique. Comme pour rappeler que le hasard fait bien les choses.

“Deux lieux complémentaires” 
Stéphane Ruel, adjoint au commerce de Jean Marc Pujol était ravi hier lors de l’inauguration des “Halles Vauban”qui ont suivi de quelques jours l’ouverture du “Carré Arago”. “Ces deux projets donnent raison à la politique municipale. Un marché, ce sont avant tout des commerçants et il faut en faire partie pour réussir à fédérer d’autres commerçants. Ces espaces commerciaux introduisent une concurrence au centre ville et c’est délicat pour le politique de faire de la concurrence aux établissements déjà en place. Nous savions que cela était nécessaire mais nous ne pouvions qu’accompagner des acteurs privés et pas le porter nous même”. Interrogé sur les éventuels retours des autres commerces de bouche, notamment ceux de la Place République. “Pour le moment, les craintes si elles existent ne sont pas exprimées. Nous espérons que cela va renforcer l’attractivité du centre ville et bénéficier à tout le monde”.

Les Halles Vauban
2.500M2, 7 boutiques, 27 “corners” ou emplacements dédiés aux métiers du bouche ouverts tous les jours de 8H à 20h. Le week end, le bar des halles ouvrira jusqu’à 2 heures du matin. Achat et/ou consommation sur place dans la droite lignée de la Boqueria barcelonaise ou les traditionnels marchés madrilènes. Des événements seront organisés régulièrement, concerts, dégustations ou ateliers culinaires proposés par des chefs cuisiniers précise la chargée de communication des Halles Vauban.

Le Carré Arago
Marché ouvert du Mardi au Dimanche de 8h30 à 13h30 et le vendredi de 17h00 à 20h00. Jean Armangaud responsable du restaurant l’Effet Papillon et président de l’association des commerçants du Carré Arago lancera très prochainement un restaurant de marché au 1er étage du Carré Arago.

*Serendipity : traduction anglaise de sérendipité qui est le fait de faire une découverte scientifique ou une invention technique de manière fortuite.

Lorem quis pulvinar consectetur ipsum odio dolor. venenatis, tempus mi,