Après l’Homme de Tautavel, les chercheurs découvrent “la dent du plus vieil enfant de France”

Exceptionnelle découverte que la mise à jour de cette dent d’un jeune enfant d’environ 5 ans. Une incisive supérieure de lait découverte avec sa racine dans un sol d’habitat daté de 560.000 ans. Il s’agit du 150ème reste humain découvert dans la Caune de l’Arago. Il y a 47 ans, presque jour pour jour, Henry et Marie-Antoinette de Lumley découvraient le crâne de l’homme de Tautavel scientifiquement nommé Arago 21, car c’était le 21ème reste humain découvert sur le site de fouilles.

♦ “La dent du plus vieil enfant de France”

Gael Becam, enseignant-chercheur au Centre Européen de Recherches Préhistoriques de Tautavel nous en a appris plus sur cette découverte : “Il est assez rare de découvrir des dents déciduales ou dents de lait, du fait de leur petite taille”. Dans le cas de ce nouveau reste humain mis à jour, le chercheur nous révèle que le fait d’avoir retrouvé la dent avec sa racine indique que l’individu à laquelle il appartient est mort sur place. Une opportunité de découvrir, sur les mêmes couches sédimentaires, “le reste des fragments osseux de l’individu”.

Désormais le centre de recherche de Tautavel possède environ une centaine de dents. L’objectif est de les scanner de manière méthodique, notamment par type de dent. Des études qui permettront de dévoiler les caractéristiques génétiques des individus, ainsi que des comportements et notamment alimentaires.

Les premières constatations sur la dent particulièrement bien conservée malgré son ancienneté permettent à Gael Becam de dire qu’on peut y voir des traces d’usure, signe que l’individu s’en servait, certainement pour l’alimentation.

C’est le géo-archéologue qui était en charge du site de fouilles quand la dent a été dévoilée.

♦ En 2015, “les fouilleurs avaient découvert la dent du plus vieux français” 

Le 31 juillet 2015, le 149ème reste humain daté de 550 000 ans avait été découvert par Camille lycéenne de 16 ans qui effectuait ses premières fouilles sur le site. Gael Becam, à l’époque doctorant à l’Université de Perpignan se disait “particulièrement heureux de cette découverte”. L’usure de l’incisive découverte en 2015 correspondait à l’usure dentaire d’un sujet adulte, vraisemblablement entre 30 et 35 ans selon Gael Becam qui travaillait sur l’évolution de la dentition entre l’homme moderne et l’homme de Neandertal. Aujourd’hui, le chercheur s’est spécialisé sur l’ancêtre commun de Neandertal et de l’homme moderne.

♦ Découvrir la Caunes de l’Arago

L’accès à la grotte de Tautavel se fait via des visites accompagnées pour des groupes entre 15 et 30 personnes et uniquement sur réservation. La grotte de Tautavel est ouverte au public le Lundi, Mercredi et Vendredi à 16 heures. Les tickets sont en vente à l’accueil du musée.

Pour une étude plus approfondie, il existe la possibilité de devenir fouilleur le temps d’une campagne de fouilles. Relire notre article de 2016 sur le sujet.

ut id, risus. adipiscing eget felis ultricies nec