Caustier Perpignan - Constructeur de qualifreuses pour fruits et légumes depuis 100 ans-7

Chiffres trimestriels du chômage, maraîchage, Brexit, Scop, rancio, et de la nature – “Débriefe moi la semaine”

LECTURE

Au programme du débrief de la semaine :

  • Les derniers chiffres de l’emploi au niveau départemental et régional
  • Le poids du maraîchage en Occitanie
  • L’impact du Brexit sur les professionnels des Pyrénées-Orientales
  • Le 3e concours de création d’entreprises en coopératives
  • Le 4e salon du rancio sec pour tout épicurien qui se respecte
  • Le festival nature “L’Essentiel” ce samedi 19 octobre
  • La simulation d’accident dans le tunnel TGV du Perthus

Vous pouvez lire ou relire nos articles de la semaine. Les réactions unanimes face au verdict de 100 ans de prison cumulés pour les responsables politiques et associatifs catalans. Nous avons également planché sur l’accès à la médecine de ville dans le département. Sans oublier la rencontre avec le nouveau résident du Centre international de Photojournalisme : Samuel Bollendorff. Ce dernier accompagnera les enfants pour qu’ils puissent mettre en lumière leur vision de la planète.

♦ Économie – La conjoncture en Occitanie au 2e trimestre 2019

Selon l’institut de la statistique, le taux d’emploi dans les Pyrénées-Orientales a augmenté de 1 point au 2e trimestre 2019. Soit une hausse de 1.400 postes. Le taux de chômage dans notre département est désormais de 13,9%.

Au deuxième trimestre 2019, l’emploi salarié total continue de croître en Occitanie. Mais à un rythme légèrement ralenti, tout comme au niveau national. La hausse de l’emploi reste majoritairement portée par le tertiaire marchand hors intérim. Les secteurs de l’intérim, de l’industrie et de la construction continuent également de créer des emplois, mais leur dynamisme se modère.

Ce trimestre, le taux de chômage recule de 0,2 point dans la région, comme au niveau national. Les Pyrénées-Orientales passent en dessous de la barre des 14% (13,9%). Soit une baisse du nombre de demandeurs d’emploi de 0,2% par rapport au 1er trimestre de l’année, et de 0,4% comparé à la même période en 2018. Malgré cette légère embellie, le département reste néanmoins bon dernier de la région Occitanie. À titre de comparaison, le taux de chômage régional s’établit selon l’INSEE à 10%, quand il est de 8,5% au niveau national (hors Mayotte).

♦ Économie – Des tensions commerciales à l’horizon

L’INSEE anticipe des tensions commerciales liées à un contexte international complexe.

Les perspectives mondiales continuent de s’assombrir, sous l’effet notamment de l’escalade protectionniste entre la Chine et les États-Unis, et des incertitudes liées au Brexit. La production industrielle allemande est, par exemple, particulièrement affectée. Prenant acte de ce contexte, les banques centrales assouplissent à nouveau leur politique monétaire, aux États-Unis comme en Europe. À l’image de la plupart des grandes économies, l’activité de la zone euro ralentirait en 2019 (+ 1,2 % en 2019 pour + 1,9 % en 2018).

Malgré ces perspectives moroses, le moral des entrepreneurs et celui des ménages atteignent des niveaux relativement élevés. Le PIB français progresserait donc à un rythme régulier d’ici la fin de l’année (+0,3 % par trimestre). Et ce malgré une contribution nulle du commerce extérieur selon la note de conjoncture nationale de l’Insee. En moyenne annuelle, cette croissance serait de 1,3 % en 2019 (+ 1,7 % en 2018).

♦ Économie – La chambre des métiers anticipe le Brexit

Sauf nouveau report, la date butoir pour la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne devrait intervenir le 31 octobre. La chambre des métiers propose donc d’accompagner les professionnels qui pourraient être impactés par cette situation inédite.

Après une foultitude de rebondissements depuis le référendum de 2016, il se pourrait que le nouveau dirigeant anglais, Boris Johnson, soit disposé à solliciter auprès des Européens un nouveau délai. Malgré sa posture de fermeté, le Premier ministre anglais serait enclin à vouloir éviter le scénario le plus défavorable qui consisterait en une sortie sans accord avec l’Union Européenne.

Brexit, vous êtes concerné(e) si…

“Vous vendez des biens ou fournissez des services au Royaume-Uni, vous achetez des biens ou faites appel à un prestataire établi au Royaume-Uni, ou vous transportez des personnes ou des marchandises. Procédures, délais d’acheminement, …, prenez conseil pour franchir le Brexit avec succès ! Nous vous invitons à une réunion organisée par les services de la Direction Régionale des Douanes, vendredi 18 octobre à 11h30 à la CMA à Rivesaltes. Contact : Service aux Entreprises – 04 68 35 86 95”

♦ Économie – Maraîchage en Occitanie, les chiffres de la CCI régionale

33.000 hectares, dont 16 % en bio, sont consacrés au maraîchage en Occitanie. 3.545 exploitations font du maraîchage, 981 de l’horticulture-pépinière. Ces activités génèrent un chiffre d’affaires de 140 M€ (dont 10,8 M€ à l’export). Une production en hausse avec des charges stables depuis 2016 et un taux d’endettement relativement faible (moins de 40 %). La plupart des exploitations affichent donc une bonne santé et ce en dépit d’un léger fléchissement global du résultat courant sur la période 2017-2018. Une inflexion due notamment à la hausse du carburant et des semences, et au recul de la consommation.

La Chambre de Commerce et d’Industrie régionale précise “Qu’en dépit de la proximité de l’Espagne, mais grâce à un climat adapté à la précocité des productions qu’exigent ces marchés, la région Occitanie se classe 4e région maraîchère et 6e région horticole de France. Filières à forte valeur ajoutée, maraîchage et horticulture ont un poids économique important en Occitanie. Même si ces spécialités ne concernent qu’un peu plus de 7 % des exploitations.

Pour la filière maraîchage, son chiffre d’affaires atteint 260 M€ en 2017 (dont 61 M€ à l’export). Dans notre région, le produit moyen par hectare maraîcher en 2018 était un peu supérieur à 25.000 €. Un bon chiffre, mais en recul par rapport à 2017. Ce qui est expliqué par, d’une part, la baisse de la consommation des ménages, et d’autre part, la hausse des charges de structure (salariat). Quant aux surfaces consacrées aux Plantes à Parfum Aromatiques et Médicinales (PPAM), elles sont en hausse de 80% sur la période 2010-2017.

♦ Économie – Concours de Création d’Entreprises Coopératives 3e édition

Lancé en 2017, ce concours a la volonté de soutenir les projets de création d’entreprise en coopératives sur le territoire de l’Occitanie, mais aussi valoriser les coopératives déjà installées.

Qui peut être candidat ? Ce concours est ouvert à tous les secteurs d’activité et s’adresse à tous les porteurs de projet : entrepreneurs, étudiants, salariés, chercheurs, demandeurs d’emploi…, résidant en Occitanie, ayant un projet de création d’entreprise en coopératives (SCOP ou SCIC) ou ayant créé leur coopérative après le 1er janvier 2018. Le concours est pourvu d’une dotation de 4.000€ et d’un « + coopératif », sous forme de prestations offertes. Les prix récompenseront les projets dans quatre catégories.

Rémi Roux, président de L’Union Régionale des Scop Occitanie – Pyrénées : « Avec un développement de presque 10% par an, le Mouvement des Sociétés coopératives et les Sociétés coopératives d’intérêt d’Occitanie prouve que l’économie sociale et solidaire est une vraie tendance de fond. Notre modèle économique classique s’essouffle, et s’enraye à chaque crise financière. Les Français commencent à rechercher du sens, et de la coopération, plutôt que le mirage du toujours plus de profit et de croissance. La croissance doit être vertueuse, et ne doit pas oublier l’être humain, les salariés et leur environnement.»

Les dates à retenir :

  • Inscription sur le site internet www.scopoccitanie.coop du 4 novembre au 6 décembre.
  • Pré-sélection des dossiers : du 9 au 18 décembre
  • Annonce des finalistes : 19 décembre
  • Journées de formation : 16 janvier 2020 : Le Business Model CANVAS (9h30-12h30)
  • Apprendre à pitcher son projet (mi-janvier 2020)
  • Audition des candidats devant le jury final : fin janvier 2020
  • Cérémonie de remise des prix : février 2020

♦ Épicuriens – 4ème salon du rancio sec à Perpignan

Dans le cadre de “Perpignan ville européenne du vin” qui réunit 6 pays de 20 zones de productions et 60 vignerons, l’événement “Be Ranci” se tient le 28 octobre prochain à la galerie “À cent mètres du centre du monde“. L’occasion de plonger au cœur de l’univers des rancios secs.

Le rancio sec est issu d’une vinification particulière. Si l’on connait le vin doux naturel, le rancio sec naît dans la barrique du vigneron qui le laisse évoluer en milieu oxydatif sans ouillage pendant plusieurs années. Ce processus oxydatif développant à la fois des arômes complexes et protégeant le vin. Témoins d’un long passé paysan, ces vins aux expressions diverses ont un lien fort et puissant. Des arômes complexes, des procédés d’élaboration et d’élevage oxydatif, une relation complice avec le temps, une production restreinte…

“Issu de vendanges tardives, le rancio sec du Roussillon, ou vin « perpétuel », prend en s’oxydant le goût de la noix verte un peu rance mêlé à des notes épicées et fruitées. Ce style de vin aux saveurs originales s’impose aussi dans le Languedoc ou le Jura – ici les vins se coiffent d’un voile microbien – en Catalogne, Andalousie, Italie, Grèce, Hongrie ou Portugal”.

Restauration possible sur place proposée par des chefs locaux. Pas de réservation nécessaire. Contact et renseignements auprès de l’Association des Rancios Secs du Roussillon – Be Ranci ! par téléphone  au 06 80 65 32 88 ou par mail.

♦ Nature – Festival “L’Essentiel” sur l’étang de Salses-Leucate

Ce samedi 19 octobre se tient la première édition de L’Essentiel, un festival qui souhaite allier patrimoine et culture. L’occasion de découvrir ou redécouvrir la biodiversité essentielle de l’étang, mais également le passé aéronautique de la commune de Saint-Laurent de la Salanque. Pour les organisateurs, l’idée est de rapprocher ces deux patrimoines, nature et culture, comme l’a si bien fait Antoine de Saint-Exupéry dans ses ouvrages Le petit prince et plus particulièrement dans Terre des Hommes.

Le petit prince ne disait-il pas : « On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux » ? “Le festival L’Essentiel de Saint Laurent de la Salanque et de l’étang de Salses Leucate permet à tous de mieux voir ce qui nous entoure, d’y prêter attention en vue de mieux l’apprécier et donc mieux le protéger. Inspiré des œuvres d’Antoine de Saint-Exupéry, qui s’est posé sur l’étang de Salses à l’époque de la base Latécoère, il invite chacun à ouvrir les yeux mais aussi et surtout le cœur”.

Au programme du festival L’Essentiel : concours artistique (photographie, peinture, écriture et dessin), diverses animations associant les deux thèmes. Mais aussi une sortie naturaliste Découverte faune et flore de la lagune », un atelier botanique autour de l’étang, et un atelier nature et écriture Sur les traces du renard de Saint-Exupéry. Plus de détails sur les horaires et réservations par téléphone auprès de Joseph Hiard au 04.68.82.11.31.

♦ Simulation d’accident dans le tunnel TGV du Perthus

Le tunnel du Perthus est la seule infrastructure importante en Espagne gérée conjointement par deux États, l’État français et l’État espagnol. La section internationale de la ligne grande vitesse entre Perpignan et Figueras mesure exactement 44,5 kms. Son trafic est mixte incluant passagers et marchandises, et prévoit le transport de marchandises dangereuses. Quant au tunnel du Perthus, il mesure 8,3 km dont 7,3 km sont sur le sol français. Pour information, à 300 km/h, un train à grande vitesse traverse le tunnel en cinq secondes.

Le scénario retenu pour cet exercice est l’hypothèse d’un déraillement de train ayant provoqué des blessés. Les services de secours ou de protection transfrontaliers ont ainsi pu tester leurs capacités de réaction et de coordination.

400 personnes ont participé à l’exercice : gendarmes, pompiers, plusieurs équipes de protection civile provenant des deux côtés de la frontière. Sans oublier des figurants pour les blessés. L’exercice qui a commencé le 10 octobre à 23h45 et s’est terminé le 11 octobre à 2h30.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

USAP Saison 2019-20 ProD2 Entraînement Sport Rugby XV Parc des sports Perpignan Octobre 2019 Aurillac
Article précédent

Découvrir une autre USAP - L'envers du début de saison 2019/20 en photos

USAP vs Mont-de-Marsan Saison 2019/20 ProD2
Article suivant

Sérénité retrouvée à l'USAP, Joel Tomkins aux Dragons Catalans - Débriefe moi le week-end Sports

libero adipiscing ut Aenean venenatis, id, commodo leo. mattis ut ut