Le Racou - Fréquentation touristique 2019 vacances littoral

Été 2019 – La hausse de fréquentation touristique en Occitanie n’a pas profité à tout le monde

LECTURE

Après une saison estivale 2018 en légère baisse, la fréquentation touristique est repartie à la hausse en Occitanie cette année. Plus de nuitées ont été enregistrées entre le mois d’avril et de septembre. Au final, ce sont près de 12 millions de touristes qui ont passé au moins une nuit sur le sol occitan. Le type d’hébergement choisi par les touristes varie selon leur lieu de vacances.

♦ La fréquentation touristique de l’Occitanie sauvée par l’avant et l’arrière-saison.

À travers une nouvelle étude de l’INSEE, on apprend que la fréquentation dans les hébergements collectifs de tourisme a augmenté. La région avait connu un léger repli l’année dernière. Toutefois, même si cette tendance repart à la hausse, elle est moins importante qu’au niveau national. Par rapport à 2018, la fréquentation touristique a augmenté de 0,9% en Occitanie contre 2,2% en France métropolitaine.

Fait assez surprenant, la région attire moins en juillet (-1,8%) et en août que durant les mois d’avril (+12,7%), de juin (+15,7%) et de septembre (+2,7%). Au niveau national, ce sont les mois de juillet et d’août qui enregistrent le plus de nuitées touristiques (respectivement +2,1% et 1%).

L’Occitanie est une région appréciée par les vacanciers. Elle se situe au 3e rang des régions de France métropolitaine les plus visitées au cours de l’été. La tête du classement est occupée par la région Île-de-France suivie de la Nouvelle Aquitaine. Pourtant, en Île-de-France, la fréquentation touristique estivale de la clientèle non-résidente a diminué de 2,6% en 2019. En Occitanie, la hausse des nuitées est portée par une fréquentation dynamique dans les deux métropoles et sur le littoral. En revanche, les nuitées touristiques stagnent dans l’espace rural et le Massif central. Elles diminuent dans les Pyrénées et dans le reste de l’urbain.

♦ Les campings d’Occitanie ont toujours la cote auprès des vacanciers français

Sur les 316 millions de nuitées touristiques de France métropolitaine, 14,3% ont été passées en Occitanie. Pour leur hébergement, les vacanciers ont préféré les campings (+1,6%) et les hôtels (+0,6%) mais ont délaissé les hébergements collectifs (-0,7%). Les campings de la région ont accueilli 4,2 millions de touristes durant la saison estivale. Parmi eux, 74% viennent de France, 7% des Pays-Bas, 7% d’Allemagne et 4% de Belgique.

Les campings concentrent 58% des nuitées passées dans la région entre avril et septembre 2019. Cela correspond à 26,6 millions de nuitées. Leur fréquentation est en hausse de 1,6%, un rythme inférieur à la France métropolitaine (+2,9%). L’Occitanie est la deuxième région accueillant le plus de campeurs, derrière la Nouvelle Aquitaine. Pourtant, c’est en Occitanie que les campeurs séjournent le plus longtemps. La durée moyenne de leur séjour est de 6,3 nuitées. Au niveau national, la durée n’est que de 5 nuitées.

♦ La hausse de fréquentation touristique ne profite pas à tous les hôtels occitans

L’année dernière, les hôteliers avaient vu leur fréquentation diminuer de 1,1%. Durant la saison touristique 2019, l’activité hôtelière de la région a enregistré une hausse de 0,6%. Une nouvelle fois, on observe une différence par rapport au niveau national puisque la progression est de 1,3%. La fréquentation hôtelière représente 10,7 millions de nuitées, soit 24% des nuitées totales de la région. Les AHCT (les Autres Hébergements Collectifs de Tourisme) de la région ont quant à eux accueilli 1,7 million de touristes. Cela correspond à 18% des nuitées touristiques de la saison estivale. Leur fréquentation est en baisse (-0,7%) alors qu’elle augmente au niveau national (+2,6%).

Les touristes ont principalement choisi les deux métropoles, Toulouse et Montpellier, pour passer leurs nuitées. Toulouse a connu une augmentation de 14,4% de nuitées touristiques et Montpellier 4,2%. Pour séjourner dans l’espace urbain, les touristes ont opté pour l’hôtel. Lors de la saison estivale, une nuitée sur deux a été passée à l’hôtel. C’est une augmentation de 3,6%. Les hôteliers de la ville rose ont pu bénéficier d’une hausse de 7,9% de nuitées en juillet et en août. Avec Toulouse comme ville étape cette année, le Tour de France a permis d’attirer plus de touristes que l’année passée.

♦ Métropoles et littoral d’Occitanie en concurrence touristique avec le littoral atlantique

Si les deux métropoles ont attiré une grande partie des touristes, le littoral n’est pas en reste puisque la fréquentation y a augmenté de 0,9%. Il représente une nuitée sur deux durant l’été. Lors de leur séjour sur le littoral, les touristes ont majoritairement opté pour un séjour en camping au détriment des AHCT dont la fréquentation a diminué de 7,8%. Le littoral atlantique, breton et normand a également accueilli plus de touristes cette année. Cela s’explique sans doute par des conditions météorologiques très favorables. 

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Manifestation grève Retraites 5 décembre syndicats gilets jaunes
Article précédent

Acte 2 contre la réforme des retraites - Les Catalans répondront-ils présents le 10 décembre ?

Sauv Life application smartphone crise arrêt cardiaque
Article suivant

SAUV Life - L'application smartphone qui a déjà sauvé la vie de plusieurs Catalans

ut sed Aliquam Donec vulputate, libero adipiscing porta. mattis venenatis,