fbpx

Impact des blocages – Chiffre d’affaires en baisse de 34 % pour les entreprises des Pyrénées-Orientales

C’est une enquête réalisée par la Chambre de Commerce et d’Industrie entre le 23 et le 26 novembre qui montre une baisse conséquente du chiffre d’affaires moyen liée aux blocages depuis le 17 novembre. Même si le mouvement reste fortement soutenu par l’opinion publique (plus de 80 %), et même si de nombreux indépendants s’accordent avec les revendications des Gilets Jaunes, il n’en demeure pas moins que le ralentissement de la consommation locale, dû aux blocages et difficultés de circulation, semble avoir un réel impact sur l’économie du territoire. Des entreprises parfois en difficulté qui vont bénéficier de mesures d’accompagnement comme le chômage partiel.

♦ Six mesures d’aide aux entreprises impactées

Le ministère de l’Économie a mis en place dores et déjà 6 mesures en cas de baisse de chiffre d’affaires, d’interruption d’activité ou de dégradation liées au mouvement des “Gilets Jaunes”. Des mesures d’étalement de charges, d’accompagnement ou de recours au dispositif du chômage partiel (portail dédié) sont possibles.

  • Étalement des échéances fiscales et sociales, les trésoreries sont priées “d’apprécier avec bienveillance, au cas par cas, la demande d’une entreprise défaillante de paiement” prouvant que ses difficultés sont liées au mouvement.
  • Mesures de chômage partiel, le recours au dispositif de l’activité partielle est possible.
  • Facilitation d’ouvertures complémentaires le dimanche.
  • Indemnisation par les assurances, au titre de la garantie “perte d’exploitation”. Bercy renvoie les assurés impactés par une perte d’exploitation, liée ou non à des dégâts matériels vers leurs assureurs qui pourront indemniser selon les garanties souscrites.
  • Besoins de financement de court terme, avec des facilités accordées par les établissements en cas de dépassements de découverts. Bruno Le Maire, ministre de l’Économie indique que “La Fédération bancaire française a écrit le 30 novembre dernier à ses adhérents ainsi qu’à ses comités territoriaux pour leur indiquer d’examiner avec la plus haute bienveillance et au cas par cas les situations des artisans, commerçants et entreprises impactés dans leurs activités, afin de rechercher des solutions appropriées, s’agissant en particulier de besoins de financement court terme”.
  • Octroi ou maintien de crédits bancaires pour alléger la trésorerie des commerces affectés par les évènements.

♦ Cellule de crise « Gilets Jaunes » – CCI des Pyrénées-Orientales

La chambre consulaire a mis en place une cellule de crise afin de pouvoir accompagner les entreprises qui subissent des baisses de chiffre d’affaires. Elisabeth Prévot est disponible par téléphone au 04 68 35 98 80 ou par mail .

♦ Le secteur agro-alimentaire pourrait accuser 13,5 milliards de pertes sur le plan national

Le président de l’ANIA*, Richard Girardot déclare que les conséquences sur le chiffre d’affaires et sur l’emploi du secteur “sont irréversibles”. Il exhorte les pouvoirs publics à faire cesser les blocages “au plus vite”. Il demande également que cet événement soit qualifié de “force majeure pour limiter l’impact des pénalités logistiques de la part des clients distributeurs”. 

Quant à la filière transport, elle estime, à ce jour, une perte d’exploitation à hauteur de 400 millions d’euros.

* Association Nationale des Industries Alimentaires

2 pensées sur “Impact des blocages – Chiffre d’affaires en baisse de 34 % pour les entreprises des Pyrénées-Orientales

Commentaires fermés.

commodo consequat. leo nunc luctus id dictum velit, pulvinar elit. vel, Aliquam