Institut Jean Vigo – Soirées cinéma Carte blanche aux Limiñanas

Après une soirée Rock d’anthologie dans le cadre du festival Ida Y Vuelta, The Limiñanas investissent à nouveau la Casa Musicale. Car ce lieu culturel perpignanais abrite également en ses murs l’institut Jean Vigo. Une institution, au propre comme au figuré, qui œuvre à la mise en valeur de collections cinématographiques. Sans pour autant négliger ses origines de ciné-club pour passionnés du septième art. Et, c’est dans ce cadre que l’institut a laissé carte blanche à Lionel et Marie Limiñana. Des figures désormais internationales du rock, et initiées à l’art des bandes originales de films.

♦ Jeudi 13 juin 19h30 : Clips et Film surprise

Ce jeudi, Lionel et Marie Limiñana se transformeront en projectionnistes et présenteront leur première carte blanche. Ainsi qu’une sélection de clips des Limiñanas. Le titre du long-métrage et le nom de son réalisateur ont été volontairement tenus secret. Car le film ne sort qu’en novembre 2019 et n’a pas encore été montré. Lionel et Marie eux même ne l’ont pas encore visionné et le découvriront en même temps que le public… Mais quelques indices ont été dévoilés sur les réseaux sociaux par l’institut. Histoire de mettre les cinéphiles sur la bonne bobine.

“Le réalisateur, cinéaste et garçon vacher à ses heures, est tombé sous le charme de la musique des Limiñanas lors d’un de leur concert. Il propose immédiatement à Lionel et Marie de leur confier toute la composition de la musique de son film. Le film ? Une fiction qui flirte avec le documentaire, mettant en scène la rencontre d’un couple en vacance avec un migrant fraichement débarqué sur la côte normande.”

♦ Limañanas et Cinéma à la croisée des chemins

Les Limañanas sont un groupe rock de Cabestany, à proximité de Perpignan faut-il le préciser. Des rockers de la scène dite “garage”. Comme s’il était d’ailleurs possible de faire tenir dans un garage l’insaisissable Iggy Pop, The Stooges, The Sonics ou les New York Dolls ! Un rock “sous influences” multiples comme en témoigne leur dernier album Shadow People sorti en 2018. Album teinté de sonorités qui ne sont pas sans rappeler l’album cultissime “The Velvet Underground & Nico”. Une œuvre majeure du rock produit en 1967 par Andy Warhol, où Lou Reed et John Cale avaient collaboré avec l’actrice et mannequin Nico.

Dans les encyclopédies du paranormal, les “Shadow People” sont décrits comme des phénomènes inexpliqués. Des ombres aux silhouettes humanoïdes, personnages étranges popularisés par la littérature américaine et le cinéma fantastique. Et le rapport des Limiñanas au cinéma et au petit écran ne se cantonnent pas une simple référence.

Selon l’institut Jean Vigo, “après avoir « prêté » deux chansons pour la série Gossip Girl, les Limañanas viennent de terminer, coup sur coup, deux bandes originales de films. L’une pour le cinéma, l’autre pour Netflix. Rien qu’en regardant leur clip, on sent chez les Limañanas des influences cinématographiques multiples : les comédies italiennes, Sergio Leone, le cinéma fantastique…”

♦ Plusieurs BO signées Limiñanas en 2019

Pour le Film-Documentaire “secret” projeté ce jeudi 13 à l’institut Jean Vigo, les Limiñanas ont eu le plaisir d’avoir Étienne Daho en Guest pour le générique de fin. Un film dont le titre et le réalisateur seront divulgués après le Festival International du Documentaire à Marseille début Juillet. Le réalisateur avoue même avoir monté certaines séquences grâce à la musique envoyée par le groupe, et avoir sauvé des plans grâce à cette bande son !

Pour ce projet, les Limiñanas ont travaillé principalement dans le bus de la tournée. D’où des sonorités plus électroniques que celles auxquelles le groupe nous a habitués. Des ambiances inspirées du synopsis, ainsi qu’en s’immergeant dans les photos de plateau. Une liberté que le compositeur a pu apprécier.

Autres projets finalisés en 2019, la bande originale de “Last Day of American Crime”, un film Netflix réalisé Olivier Megaton. Ce dernier a été à la manoeuvre pour de nombreux films d’action comme Taken 2 et 3, ou Le Transporteur 3. Pour ce film, Lionel Limiñana a reçu un “ours*” de 2h30 sur lequel il a basé son travail artistique. Autre collaboration musicale de l’année, la musique d’un film anglais du genre gangster. Les deux productions sortiront cet automne.

♦ “New York 1997” et “Conan le Barbare” le jeudi 20 juin

En mode ciné-club, l’institut Jean Vigo leur a également proposé une séance double le jeudi 20 juin. Les Limañanas viendront présenter les films qu’ils ont choisis : les très cultes New-York 1997 de Carpenter, et Conan le Barbare, celui de 1982 avec Arnold Schwarzenegger. “Hasard ou pas, deux films dont on adore la bande-son…”

  • 19 h 30 New York 1997, John CARPENTER, USA, 1981, 1h39

Int : Kurt Russel, Lee Van Cleef…
1997. Un dangereux criminel est chargé de sauver le président des Etat Unis dont l’avion s’est écrasé sur l’île de Manhattan devenue un pénitencier.

  • 21 h 30 Conan le Barbare, John MILIUS, USA, 1982, 2h05

Int : Arnold Schwarzenegger…
12000 ans avant J.C., Conan assiste au massacre de ses parents par le cruel Thulsa Doom. Devenu adulte, il part accompagné de deux voleurs, Subotai et Valeria, pour assouvir sa vengeance…

♦ L’album photos des Limiñanas ? Cliquez sur l’image ci dessous !

Il y aura désormais “ceux qui en étaient”, et les autres …. Dimanche 9 Juin, en clôture de l’édition 2019 du festival Ida Y Vuelta, la Casa Musicale a vécu un instant rock d’anthologie. Sur scène, Didier Wampas et ses acolytes ont succédé aux Limañanas. Un moment hors du temps offert aux Perpignanais. Féerique, homérique, stratosphérique, électrique et finalement tellurique !

Si la galerie ne s’affiche pas, veuillez cliquer ici

*L’ours, dans le jargon cinéma, est un pré-montage (les lycéens et étudiants en cinéma l’appellent entre eux le tigre). (Source Wikipédia)

porta. venenatis, tempus justo tristique mattis mi, ut