fbpx

L’académicienne Dominique Bona bonne fée des nouveaux Docteurs de l’Université de Perpignan

L’immortelle Dominique Bona native du département a “marrainé” la promotion 2018 des néo-docteurs de l’université de Perpignan. Dominique Bona a prononcé le mot “Marrainer” à dessein, en lieu et place de “Parrainer” avec la ferme volonté de l’inscrire dans le dictionnaire de l’Académie française dont elle occupe le siège numéro 33.

♦ Dominique Bona fait un vœu

Agrégée de lettres modernes en 1975, l’écrivaine et ancienne journaliste met particulièrement en avant la condition féminine dans ses écrits. Lors de la cérémonie de remise des diplômes, elle déclare :

“Depuis la nuit des temps, les marraines ont une mission qui est de prononcer un vœu sur le berceau des nouveaux nés. Vous êtes ce soir des nouveaux nés et des nouvelles nées grâce à ce diplôme […]  Je suis venue avec ma baguette de fée, cette baguette que toutes les marraines ont avec elles pour rendre plus efficace le vœu qu’elles prononcent : je souhaite à tous et à toutes, à chacun et à chacune en particulier, une vie aussi belle que dans les livres que vous aimez, une belle vie à la mesure de vos rêves”.

Dominique Bona succède à Michel Delseny, Claude Combes, Abdou Diouf, Laure Saint-Raymond et François Molins.

♦ Les Docteurs, les Majors de Master et les bénéficiaires du dispositif Excel’Bac mis à l’honneur

28 Docteurs, 30 Majors de Master ainsi qu’une délégation des 88 bacheliers ayant obtenu la mention “très-bien” inscrits à l’université ont été mis à l’honneur lors de cette cérémonie face aux forces vives du département. Le dispositif Excel’Bac permet d’offrir les frais d’inscription aux bacheliers qui ont obtenu la mention “très-bien” au baccalauréat.

Parmi les néo-docteurs, se sont les sciences qui sont le plus représentées, suivies par les lettres et le droit.

Fabrice Lorente, président de l’université de Perpignan, rappelle en ouverture de la soirée que “la cérémonie de diplômes de l’UPVD valorise l’excellence universitaire tout en mettant en lumière la richesse de l’enseignement et de la recherche de l’université de Perpignan”. Il revient sur le rite de passage symbolisé par cette cérémonie. “Un rite de passage qui marque le passage de l’état d’étudiant à celui d’acteur de la vie professionnelle”.

Après la cérémonie de remise des diplômes, c’est Liane Foly qui a conclu la soirée. La Fondation et l’université recourent depuis plusieurs années déjà à ce mélange des styles alliant spectacle grand public et cérémonie de mise à l’honneur.

dolor risus. sem, eleifend Praesent sit massa libero accumsan porta. consectetur