fbpx

L’Alliance Économique des Pyrénées-Orientales restitue son Grand Débat des entrepreneurs

L’Alliance économique* des Pyrénées-Orientales (PO) a réuni la presse pour annoncer la sortie prochaine du Livre Sang et Or. Un recueil de fiches très pratiques réalisées grâce à plus de 400 contributions d’entrepreneurs, mais aussi de citoyens. Des fiches pour améliorer la situation économique du territoire. Les représentants des entreprises du département ont également détaillé les contours du futur groupement d’employeurs. Un système de mutualisation de moyens qu’ils comptent rendre opérationnel dans le courant de l’année 2019.

♦ Le Livre Sang et Or : pour “éclairer les décideurs” sur des mesures concrètes

Le 11 mars prochain sortira le “livre sang et or”, second tome des livres économiques lancés par les entrepreneurs du département. Le premier volume, appelé “livre blanc“, est sorti début 2017. Perçu comme un programme politique qui n’affichait pas assez de mesures pratico-pratiques, il avait précipité le divorce entre l’Union Pour les Entreprises 66 d’un côté et l’Agence de Développement Économique et la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’autre.

Depuis, réunis dans l’Alliance économique, les entrepreneurs ont revu leur copie et proposeront un recueil de plus de 66 mesures autour de 3 axes principaux. Des propositions qui vont de la valorisation de l’existant, les forces d’attractivité du territoire et les axes potentiels de développement. Mais, insiste le directeur de l’UPE66, “ce sont des actions très pragmatiques, chiffrées. Nous allons aussi préconiser qui, ou quelle institution pourrait les mettre en œuvre”.

Walter Soubirant de rajouter : “Nous avons reçu beaucoup d’actions et sélectionné les plus pratiques afin que cela ne puisse pas être pris pour un programme politique. Ce qui nous avait été reproché à l’origine”. Damien Ribeiro, directeur de l’Union pour les Artisans de Perpignan, précisant : “Nous pensons qu’il y a urgence à agir. Prendre notre part, sans forcément sauver le monde. Il y a deux ans [avec le Livre Blanc], on nous avait reproché que ce n’était pas à nous de nous en occuper. Mais, en deux ans, personne n’a pris l’initiative en main !”.

Sur le Livre Sang et Or figurent des propositions aussi pratiques que celle souhaitée par la fédération de l’hôtellerie de plein air. Ils voudraient “la création d’une marque forte Pays Catalan”. Dès que ce recueil sera finalisé, il sera remis à différents décideurs pour qu’ils s’en emparent et puissent le mettre en pratique.

♦ Créer de l’emploi grâce au groupement d’entreprises

Cette initiative part d’un constat simple. Les employeurs ont parfois des besoins de personnel, mais ne peuvent pas offrir un temps plein à un community manager, un commercial ou un administratif. Néanmoins, si cinq entrepreneurs ont des besoins identiques, il est possible de les réunir pour générer un emploi à temps plein et en CDI.

Ce principe de groupement d’employeurs multisectoriel reçoit, selon l’alliance, un accueil particulièrement positif des services de l’État. Il pourrait donc voir le jour avant la fin de l’année 2019. Alexis Mélidonis et Robert Massuet, respectivement présidents de l’UPE66 et l’UPA66 aspirent à une structure comme celle qui existe déjà dans le Gers. Celle-ci a réussi à créer depuis 2011, 80 emplois pérennes sur ce département. Avant de rajouter : “Si dans un département avec un chômage de 14,6 %, on peut apporter notre pierre, ce sera toujours cela de gagné !

*L’alliance économique des PO est portée par la Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles, par l’Union pour les Entreprises et l’Union Pour les Artisans qui représentent les entreprises des secteurs de l’agriculture, du commerce, de l’industrie et de l’artisanat des PO.

Une pensée sur “L’Alliance Économique des Pyrénées-Orientales restitue son Grand Débat des entrepreneurs

Commentaires fermés.

amet, eleifend ut et, ut mi, Praesent Aenean ut neque. ipsum