Le Modem baisse le débit de la Marche 66

LECTURE

Alors qu’hier La république En Marche dévoilait 428 candidats investis pour les élections législatives, dans notre département, seuls Romain Grau sur la 1ere et Sébastien Cazenove sur la 4eme circonscription ont  eu confirmation de leur l’investiture. Selon nos informations, il se pourrait que Christine Espert, Présidente du Modem 66 et Secrétaire Adjointe du Modem national, soit en passe d’obtenir l’aval de Paris pour partir en campagne sur la 2ème circonscription. Une position qui tranche considérablement eu égard à ses déclarations sur les réseaux sociaux. En effet, Christine Espert avait déclaré : “Je ne suis pas En Marche”… “Les propositions d’Emmanuel Macron ne me convainc pas”,  se disant néanmoins “intéressée par sa démarche”. Elle cite ses points de désaccords majeurs, notamment “ses mots sur l’Algérie”, qualifiant la déclaration faite par Emmanuel Macron de “très lourde faute”.

Concluant son propos par un lapidaire “Je ne voterai donc pas pour Emmanuel Macron”. Les partisans du mouvements pourront s’interroger sur sa capacité à signer la charte d’engagement au mouvement En Marchecondition obligatoire sans laquelle nul candidat ne pourrait être investi.

Selon nos sources Francois Bayrou “aurait exigé au moins un candidat Modem dans chaque département”. Christine Espert, centriste convaincue, est à la tête du Modem 66, qui compterait moins d’une centaine d’adhérents dans les Pyrénées Orientales. Elle est également vice présidente du mouvement L’Olivier, Nouveau Pays Catalan dont elle avait porté les couleurs aux départementales de 2015.

 

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Article précédent

Grau - Lis - Gayte - Cazenove - Les futurs députés En Marche à l'Assemblée ?

Article suivant

DuBulle #37 Macron le "renouvellement" version ENA

libero ut Aenean tempus Praesent Donec