L’hôpital de Perpignan veut éradiquer l’Hépatite C grâce au dépistage en pharmacie

LECTURE

Un nouveau moyen de détecter et de soigner les “porteurs silencieux” de la maladie hépatique lié au virus HCV vient de voir le jour. À l’origine de cette expérimentation Depist’C Pharma dans l’Aude et les Pyrénées-Orientales, on retrouve l’équipe du Docteur André-Jean Remy, Hépato-Gastro-Entérologue à l’hôpital de Perpignan. Ils ont convaincu 15 pharmaciens de proposer dans leurs officines des diagnostics simples et rapides. Selon l’Agence Régionale de Santé, les porteurs silencieux seraient 6.000 en Occitanie, 75.000 en France.

 ♦ Depuis 2014, “on sait guérir 95% des hépatites C”

Hakim Bouchkira, infirmier coordinateur de l’Équipe Mobile Hépatites, nous confie : “Avant, le traitement contre l’Hépatite C était très lourd. Aujourd’hui, le traitement disponible guérit presque 100% des Hépatites”. 

La lutte contre l’Hépatite C a connu des avancées significatives depuis 2014 grâce à des traitements uniquement oraux, bien tolérés, et efficaces. L’accès au traitement pour tous les patients, quel que soit le stade de sa fibrose ou le génotype, est possible depuis janvier 2017. Les médicaments sont disponibles en pharmacie de ville depuis mars 2018 et le nombre de prescripteurs devrait être élargi.

Ces progrès de la médecine rendent atteignable l’objectif d’éradication de la maladie à horizon 2025. Or, avant de pouvoir traiter les porteurs de la maladie, il faut pouvoir les diagnostiquer. C’est tout l’objet de cette expérimentation qui, si elle est concluante, pourrait être généralisée sur l’ensemble de la France.

♦ HCV – Le virus de l’Hépatite C en chiffres

Il s’agit d’une maladie relativement fréquente. Dans le monde, 180 millions de personnes sont porteurs chroniques du virus de l’hépatite C (VHC) et 3 à 4 millions de personnes sont nouvellement infectées chaque année. En France, 367.000 personnes sont infectées par le VHC dont 192 000 sont encore atteintes d’une hépatite chronique C. On enregistre entre 2.700 et 4.400 nouvelles contaminations et 3.600 décès par an. 43 % des personnes contaminées par le virus de l’hépatite C ignorent qu’elles sont porteuses du virus.

♦ Diagnostic et nouvelles pratiques en officines 

L’objectif de l’équipe du service Hépatique de l’hôpital était de simplifier la prise en charge et la détection des patients. D’où le rapprochement avec les pharmaciens qui apportent un service de proximité et accessible.

  • Proposer un dépistage rapide et de proximité de l’hépatite virale C
  • Cibler le dépistage selon des facteurs de risques
  • Individualiser la prise en charge du dépistage jusqu’à la guérison
  • Dépister la fibrose du foie (Fribroscan®)
  • Faciliter l’accès aux soins pour les populations atteintes par cette maladie silencieuse

Florent Moyne, pharmacien à Port-Vendres participant à l’opération, voit ainsi sa pratique professionnelle évoluer. Malgré son aversion pour les aiguilles et le sang, ce praticien a tout de même accepté de se joindre au dispositif.

“Nous ne sommes pas que des vendeurs de boites, nous sommes aussi des professionnels de santé. Et quand on a la chance de participer au dépistage d’un problème de santé publique, on la saisit.”

♦ Depist’C Pharma – Le test en pratique 

Un questionnaire (image ci-dessous) est mis à disposition dans les pharmacies participantes. Si au moins l’une des réponses est positive, le pharmacien réalisera le test grâce à une seule goutte de sang prélevée au bout du doigt. Le Test Rapide d’Orientation et de Diagnostic rend son résultat après une quinzaine de minutes.

En cas de test positif, des analyses complémentaires seront pratiquées, et une coordination médicale spécialisée avec mise en traitement sera organisée.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Z Event photo de clôture de l'événement
Article précédent

Z Event - La communauté du jeu vidéo collecte 3,5 millions € de dons au profit de l'Institut Pasteur

Respirer association Gauche Perpignan Parti socialiste Septembre 2019
Article suivant

Municipales 2020 - Chronique d’une mort annoncée pour la gauche qui tentait de « Respirer » ?

efficitur. Praesent commodo ut consectetur dolor.