fbpx

Perpignan épanche les larmes de Notre Dame de Paris

Mercredi 17 avril à 18h50, les cathédrales de Perpignan et d’Elne sonneront le glas. Une manière pour Monseigneur Turini, évêque du diocèse de Perpignan-Elne, “de marquer son soutien au diocèse de Paris”. Et pour l’ensemble de la communauté catholique des Pyrénées-Orientales de “montrer son attachement à cet édifice important et symbolique”. Les réactions se multiplient avec entre-autres, le Maire de Perpignan. Mais aussi Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée qui “proposera une aide exceptionnelle d’1.5 M€ pour reconstruire la Cathédrale Notre-Dame de Paris”.

♦ Le soutien de l’évêque Norbert Turini à Monseigneur Aupetit, archévêque de Paris 

“Cher Michel, cher frère, le diocèse de Perpignan-Elne t’assure de son soutien et de sa prière. Notre Dame de Paris est un peu la Cathédrale de tous les Français et de tous les catholiques de France. Pour l’heure, nous sommes proches de toi, de tes diocésains et partageons votre tristesse”.

View this post on Instagram

A la suite du dramatique incendie qui a touché Notre Dame de Paris, lundi soir et face à la charge émotive d’une telle catastrophe pour le patrimoine de notre pays, Monseigneur Turini Évêque de Perpignan Elne adresse son soutien à son frère Évêque Mgr Aupetit et à tout le diocèse de Paris et sa communauté. “Cher Michel, cher frère, Le diocèse de Perpignan-Elne t'assure de son soutien et de sa prière. Notre Dame de Paris est un peu la Cathédrale de tous les français et de tous les catholiques de France. Pour l'heure nous sommes proches de toi, de tes diocésains et partageons votre tristesse. Unis en Christ. Bien fraternellement. + Norbert Turini " #notredamedeparis #notredame #paris #solidarité #soutien #uniondepriere #diocese #diocesedeparis #diocese66 #dioceseperpi

A post shared by Diocese de Perpignan-Elne (@diocese66) on

♦ Le Maire de Perpignan cite Barack Obama

« C’est dans notre nature de nous attrister quand on voit l’histoire disparaître, mais c’est aussi dans notre nature de reconstruire demain, avec toute la force dont nous disposons ».

♦ Foule sidérée et communion nationale, comme un air de 11 septembre

Les images retransmises en direct et sur l’ensemble des chaines du monde entier nous renvoient inéluctablement à des sentiments vécus lors de la lente agonie des tours jumelles en flamme le 11 septembre 2001. Des visages incrédules ou effrayés, des foules priant et des inconnus se serrant les uns contre les autres comme pour signifier leur humanité et leur envie d’union face au sort qui s’acharne. Des scènes vues aussi lors des attentats de Charly Hebdo ou du Bataclan. Où dès que l’effroi de savoir un proche en danger était dissipé, la tristesse envahissait les voix des témoins.

La cathédrale comme une maison du monde, construite par le peuple de Paris, et rendue célèbre par celui qui deviendra le plus Parisien des auteurs français, dont l’œuvre fut moultes fois adaptée à l’écran.

♦ Le soutien financier de Carole Delga

A l’image des presque 600 Millions d’euros déjà promis pour aider à la réparation des dégâts liés à l’incendie, Carole Delga annonçait avant même que le sinistre soit totalement circonscrit sa volonté de soumettre au “vote une aide conséquente pour la reconstruction de l’édifice”. Une aide exceptionnelle d’1.5 M€“Nous le devons tout autant aux Français qu’aux citoyens du monde, car la France et son patrimoine représentent quelque chose de fort pour eux”.

Par un communiqué adressé aux rédactions, elle déclarait : “Il n’y a pas de mot pour décrire l’émotion que chacun ressent face aux images de la Cathédrale Notre-Dame dévastée par l’incendie. Cette Cathédrale parle aux catholiques, aux Parisiens mais pas seulement. Elle concerne tous les habitants de notre pays et au-delà. Elle touche à l’histoire de la foi autant qu’à l’histoire de l’art, à l’histoire politique d’une Nation comme à l’universel. Cette Cathédrale représente un symbole pour des millions de femmes et d’hommes qui cherchent un point de repère, un lieu d’accueil, une vigie, une rencontre”.

Photo de Une : KiKiMagTravel, tirée de son article “mes 10 lieux favoris pour un week-end à Paris”

quis eleifend dolor. pulvinar vulputate, tempus leo.