fbpx
Aller au contenu

Incendie de Saint-André : 3000 personnes évacuées et 500 hectares brûlés

Incendie Pyrénées-Orientales : 3000 personnes évacuées et 500 hectares brûlés

Article mis à jour le 15 août 2023 à 11:32

Ce 14 août vers 17h, un incendie a débuté à Saint-André, se propageant rapidement à Sorède et Argelès-sur-mer ; un secteur alors en alerte feux de forêt maximale. Fixé dans la nuit du 14 au 15 août, l’incendie n’a fait aucune victime parmi la population grâce à l’évacuation de 3.000 personnes. Un entrepôt ainsi qu’un camping ont été détruits par les flammes et 30 maisons sont également sinistrées. Photos : Idhir Baha / Hans Lucas.

Face à l’ampleur des flammes attisées par le vent, sur fond de sécheresse et de températures élevées, la zone à forte concentration touristique a contraint les autorités à évacuer quatre campings et deux lotissements. Ces milliers de personnes ont trouvé refuge dans sept salles municipales ouvertes à Sorède, Argelès-sur-mer et Saint-André. Au total près de 650 pompiers des Pyrénées-Orientales de tout l’arc méditerranéen sont intervenus. 14 appareils aériens ont également été mobilisés pour lutter contre le feu.

Après un début de nuit éprouvant, la majorité des réfugiés a pu rejoindre leur camping 

Au plus fort de l’incendie, quatre campings et deux lotissements ont dû être évacués. Vers minuit, la majorité des personnes a pu réintégrer son hébergement ; hormis les 250 vacanciers du camping de Saint-André, les Chênes rouges en partie détruit par les flammes. Désormais, les autorités assistent les occupants de ce camping dans leurs démarches, assurances, hébergement…

Le feu a parcouru plus de 500 hectares sur cette zone dense en plein cœur de l’été. Au-delà des campings, et des lotissements occupés par les vacanciers, plusieurs chevaux ont pu être évacués grâce à l’intervention des secours.

Un dépôt de cars touristiques d’Argelès-sur-mer situé à Saint-André a également été touché contraignant la société à reporter ses excursions.

Un incendie d’origine humaine ?

Ce 15 août, au micro de France Bleu Roussillon, le maire de Saint-André, Samuel Moli, déclarait avoir constaté quatre départs de feu sur la même zone depuis le début de l’été. Pour Samuel Moli, l’origine criminelle de cet incendie ne fait aucun doute. Dès que les conditions le permettront, les services du procureur pourront enquêter pour définir la cause réelle de l’incendie. Pour rappel, près de 75% des départs de feu sont d’origine humaine, accentuelle ou volontaire.

Le feu a été particulièrement intense et difficile à maîtriser rappelait le responsable des sapeurs des Pyrénées-Orientales, Éric Belgioïno. Ce 14 août, il faisait 38 degrés, le taux d’humidité des sols était inférieur à 30%, et le vent tourbillonnant soufflait en rafale jusqu’à 80 Km/h, provoquant un effet de fœhn.

Pour ce 15 août et même si le vent ne souffle plus, le risque incendie reste à un niveau exceptionnel sur les Albères et à un niveau élevé sur les Aspres, et la plaine du Roussillon.

Bilan de l’incendie de Saint-André, Sorède et Argelès-sur-Mer du 14 août 2023

  • 3000 personnes évacuées, dont 2.000 prises en charge dans l’une des sept salles municipales accessibles à Sorède, Saint-André, et Argelès-sur-mer.
  • 30 maisons d’habitation dont huit particulièrement impactées par les flammes.
  • Un camping de Saint-André, les Chênes rouges entièrement détruit, ainsi qu’un entrepôt de car de tourisme.
  • Plusieurs pompiers et gendarmes blessés, en majorité par inhalation de fumées.
  • Trafic ferré interrompu, puis rouvert. Le trafic routier a aussi été fortement impacté, les RD618 entre Saint-André et Argelès-sur-mer, la RD11 entre Sorède et Saint-André, et la RD2 entre Sorède et Argelès restaient ce 15 août au matin toujours inaccessible.

De nombreux moyens terrestres mobilisés, 650 sapeurs-pompiers, dont des hommes venus des Bouches-du-Rhône, de l’Hérault, de l’Aude, de Marseille et d’Occitanie. Pour les moyens aériens, 14 engins ont attaqué le feu dès le départ et jusqu’à la tombée de la nuit (huit Canadair, trois Dash et trois hélicoptères bombardiers d’eau).

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances

Maïté Torres