fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Brèves » Revue de presse 2022 l Ils et elles ont fait parler des Pyrénées-Orientales

Revue de presse 2022 l Ils et elles ont fait parler des Pyrénées-Orientales

France, Perpignan, 2021-12-24. Illustration, Nasdas Saint-Jacques. Photograph by Arnaud Le Vu / Hans Lucas.
France, Perpignan, 2021-12-24. Illustration, Nasdas Saint-Jacques. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

Article mis à jour le 25 décembre 2022 à 16:06

Pour les fêtes, notre traditionnelle revue de presse dominicale regarde dans le rétroviseur. À l’heure des rétrospectives, la Rédaction met en lumière les hommes et femmes qui ont fait parler des Pyrénées-Orientales. Du phénomène Nasdas, en passant par Jean Castex, Louis Aliot, sans oublier Marine Le Pen et les « Louisettes ».

Vous l’avez manquée ? Relire la précédente revue de presse.

Nasdas, le voyage sans retour de Saint-Jacques à Snapchat

Le phénomène Nasdas est apparu sur nos smartphones, ce jeune né à Saint-Jacques distribuant des billets aux enfants gitans de Perpignan faisait des millions de vues sur Snap. Puis ce sont les médias traditionnels, nationaux ou internationaux qui ont voulu comprendre la vitalité de Nasdas et sa team. Du Guardian anglais à l’AFP, ils sont tous venus à la découverte de «la chienneté» de Nasdas et de Saint-Jacques.

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

Jean Castex, le Premier Ministre qui venait de Prades

Nommé Premier Ministre en 2020, l’ancien maire de Prades a tenu à maintenir le lien avec sa commune de cœur, Prades. Pour garder le lien, il a même fait le choix de s’afficher votant pour le premier tour de l’élection présidentielle 2022, dans la petite commune. Le hic c’est que pour cela, il a fait affréter le Falcon de la République. Un aller-retour du plus mauvais effet à l’heure de la sobriété énergétique et du développement durable. Relire l’article de Libération du 10 avril 2022.

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

Le journal belge Le Soir révèle que les Pradéens «ont gardé le contact avec leur ancien maire. Ils sont comme des capteurs de l’humeur de l’Hexagone, ils relaient à Paris les préoccupations du pays profond. Leur désarroi est saisissant dans cette campagne présidentielle percutée par la guerre. Comme tous les matins, Gilles boit son café «chez Féfé », au bar «Le Central» de Prades».

Marine Le Pen la Catalane ?

Devenue terre fertile pour l’extrême droite, c’est sur le bastion de son ancien compagnon que la candidate à l’élection présidentielle choisit de tenir son dernier meeting. Toute la presse nationale fait le déplacement pour l’occasion. Selon Le Monde, À Perpignan, Marine Le Pen « conjure » ses électeurs de voter pour « une nouvelle ère ».

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

Louis Aliot de Pierre Sergent à Serge Klarsfeld

En 2022 a choisi de flatter l’histoire. D’abord répondant à une de ses promesses de campagnes, rendre hommage à l’ancien de l’OAS Pierre Sergent. Un geste qui ne passera pas inaperçu et qui sera relayé par la presse nationale. BFMTv titrait «Perpignan: la majorité RN de Louis Aliot veut nommer une esplanade après un chef de l’OAS putschiste». Après avoir rendu hommage à Pierre Sergent, et en pleine campagne pour l’élection, le maire de Perpignan offre la médaille à Serge Klarsfeld.

Figure tutélaire de la communauté juive, celui qui est surnommé « le chasseur de nazis » se justifie après avoir reçu la médaille des mains de Louis Aliot.  « Aliot semble être dans une attitude d’ouverture vis-à-vis de nos compatriotes musulmans. Je pense qu’il faut accompagner ceux qui veulent transformer une partie du FN sinon la situation va empirer (…) Il était un ennemi politique, aujourd’hui, il devient un adversaire (…), donc il y a une évolution ».

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

Les «Louisettes»

Après la réélection quelques semaines plus tôt d’Emmanuel Macron, l’entrée à l’Assemblée Nationale de 89 députés d’extrême droite est un séisme politique. Et Louis Aliot peut se targuer d’avoir largement contribué à cette victoire du parti dont il est vice-président. Les électeurs du département des Pyrénées-Orientales ont élu 4 députées proches de Louis Aliot. Si proches qu’elles sont qualifiées de « Louisettes ».

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances