Revue de presse du 21 mars | Ils ont parlé des Pyrénées-Orientales

♦ Louis Aliot s’oppose à la commémoration du 19 mars

⊕ Libération / A Perpignan, Louis Aliot cultive une autre mémoire de l’Algérie

Le maire RN profite de la date anniversaire du cessez-le-feu en Algérie pour ouvrir un «lieu de recueillement» temporaire à la mémoire des harkis et des pieds-noirs. Elu lors des dernières municipales, Louis Aliot, maire (RN) de Perpignan, annonce l’ouverture ce vendredi 19 mars, date de ce qu’il nomme le «pseudo-cessez-le-feu de 1962», une exposition temporaire présentée comme un «lieu de mémoire et de recueillement aux victimes oubliées de la guerre d’Algérie». La quarantaine de photos et documents qui seront présentés témoigne, selon lui, «des tortures et massacres généralisés dont furent victimes environ 100 000 harkis et entre 3 000 et 5 000 pieds-noirs de la part du FLN».

⊕ L’Obs / À Perpignan, la fin de la guerre d’Algérie, version frontiste

La date du cessez-le-feu du 19 mars 1962, adoptée par François Hollande comme « Journée nationale » des victimes du conflit n’a jamais été acceptée par le Rassemblement national. A Perpignan, Louis Aliot propose une contre-commémoration : une exposition sur les seules victimes des nationalistes algériens.

⊕ Le Télégramme / Guerre d’Algérie : à chacun sa mémoire

Alors que les accords d’Evian sont commémorés en ce 19 mars, les cicatrices ne sont toujours pas refermées, près de 60 ans après la fin de la guerre d’Algérie. Pour l’historien Benjamin Stora, auteur d’un rapport remis en début d’année, les récents gestes d’Emmanuel Macron en appellent d’autres. […] Ainsi, le maire RN de Perpignan (Pyrénées-Orientales), Louis Aliot, s’oppose aux commémorations du 19 mars, 59 ans jour pour jour après les accords d’Evian ayant permis le cessez-le-feu. Il a décidé d’organiser une exposition visant à montrer les exactions commises par le FLN à l’encontre de pieds-noirs et de harkis.

♦ Polémique – L’offre d’emploi d’un supermarché interdite aux femmes

⊕ CNews / Perpignan: un supermarché musulman publie une offre d’emploi interdite aux femmes

L’annonce n’est pas passée inaperçue et a rapidement été supprimée. Une offre d’emploi publiée sur la page Facebook «Les musulmans de Perpignan et environs» pour l’ouverture d’un supermarché halal spécifiait qu’aucune femme n’était acceptée.

⊕ Le Figaro / « Nous n’acceptons aucune femme » : l’offre d’emploi d’un supermarché halal à Perpignan crée la polémique

La société «Ibrahim market», qui a publié son annonce sur une page Facebook utilisée pour mettre en contact les musulmans de la région de Perpignan, a été accusée de discrimination.

♦ Révolte de la Culture – Créatifs jusque dans la contestation

⊕ France Inter / Le mouvement pour « rouvrir la culture » s’étend : voici la carte des théâtres occupés en France

L’occupation du Théâtre de l’Odéon à Paris, depuis le jeudi 4 mars, a déclenché un mouvement qui s’est étendu sur l’ensemble de la métropole et également en Outre-Mer. Plus de 30 théâtres en France sont occupés par des techniciens, des artistes et des étudiants en école d’art dramatique. […] Et parfois avec des méthodes plus innovantes, comme à Perpignan où les intermittents ont décidé d’une occupation itinérante, cette semaine, dans plusieurs lieux culturels de la ville.

⊕ La Tribune / Culture : en Occitanie, comment les théâtres préparent le lever de rideau

Alors que le mouvement d’occupation des théâtres pour réclamer la réouverture des lieux culturels ne cesse de prendre de l’ampleur, les directeurs et directrices de théâtres à Nîmes, Perpignan et Marciac évoquent la situation et leur gestion de la programmation dans ce contexte totalement incertain.

♦ La tribune de Jean-Paul Garraud

⊕ Valeurs Actuelles / Jean-Paul Garraud déplore les “actes antirépublicains” des élus socialistes d’Occitanie

Député européen RN et candidat aux élections régionales en Occitanie, Jean-Paul Garraud déplore les actions antirépublicaines des élus socialistes, qui ont fait barrage au dépôt de gerbe sur la tombe de son arrière-grand-père, Henri Dulion. Tribune. Fermez les yeux quelques secondes. Imaginez, dans une réalité parallèle, que Robert Ménard ou Louis Aliot refusent à un élu socialiste d’honorer la mémoire d’un ancêtre aux monuments aux morts de leurs villes respectives. Le scandale serait national, que dis-je, international. 

https://twitter.com/Valeurs/status/1371379096509411329

♦ Environnement – Des microplastiques à la protection du littoral et des forêts

⊕ Ouest France / Microplastiques, cette bombe à retardement surveillée par les scientifiques de Tara

Fin novembre 2019, le voilier scientifique Tara rentrait à Lorient (Morbihan), après six mois passés à étudier la pollution par les microplastiques de neuf grands fleuves d’Europe. Aujourd’hui, les échantillons récoltés par les chercheurs commencent à livrer leurs inquiétants secrets. […] Aujourd’hui, les échantillons commencent à livrer leurs inquiétants secrets. L’inventaire complet des différents plastiques trouvés « sera disponible fin 2021 », estime Jean-François Ghiglione, du laboratoire océanologique de Banyuls-sur-Mer (Pyrénées-Orientales). Directeur de recherche du CNRS, spécialiste en écotoxicologie microbienne marine, c’est lui qui a coordonné cette mission scientifique de la fondation Tara Océan.

⊕ Actu Environnement / Gestion intégrée du littoral : dix nouvelles collectivités retenues par l’Anel et le Cerema

L’Association nationale des élus du littoral (Anel) et l’établissement public Cerema ont sélectionné dix nouvelles collectivités littorales métropolitaines et ultramarines pour développer, expérimenter et valoriser des démarches de gestion intégrée du littoral. Ces collectivités ont été retenues à l’issue de la deuxième session de leur appel à partenaires. En septembre 2020, neuf collectivités étaient lauréates de la première session. Les dix nouvelles collectivités lauréates sont : […] la métropole Perpignan Méditerranée (66)…

⊕ Le Monde / Après le vol de centaines d’arbres en Ariège, une enquête ouverte pour déboisement illégal

Douze plaintes ont été déposées par des particuliers ayant découvert que leurs parcelles avaient été déboisées sans autorisation. Des épicéas, des chênes ou encore des frênes de qualité ont disparu. […] Dans le sillage des plaintes dans l’Ariège, d’autres communes, cette fois-ci dans l’Aude et les Pyrénées-Orientales, se sont manifestées, constatant des dégâts similaires, toujours chez de petits propriétaires privés. L’Office national des forêts (ONF), qui n’est pas mis en cause dans ces coupes illégales, précise au Monde que « l’entreprise [espagnole] achète du bois à certains de nos clients mais n’est pas un de nos prestataires ».

♦ Tautavel – Y’a comme un os !

⊕ Le Figaro / Dix-huit ans après sa découverte, un os de la grotte de Tautavel daté de près de 450.000 ans

Le bout d’ossement a été identifié comme appartenant à un être humain du Paléolithique inférieur. Avec ses six petits centimètres, le bout d’ossement ne paye pas de mine. Tout juste identifié dans les réserves archéologiques du Centre européen de Préhistoire du musée Tautavel, le fragment de péroné avait été récolté en 2003 dans la caune de l’Arago, aussi connu sous son appellation de «grotte de Tautavel», dans les Pyrénées-Orientales.

⊕ Le journal de Montreal / Grotte préhistorique en France: un ossement vieux de 450 000 ans identifié

Un bout d’ossement «très rare» vieux de 450 000 ans, trouvé dans la grotte de Tautavel, dans le sud-ouest de la France, a été identifié comme appartenant à un être humain, a-t-on appris mercredi auprès du centre de recherche de ce célèbre site préhistorique.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances