fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Brèves » Revue de presse du 30 janvier l Ils ont parlé des Pyrénées-Orientales

Revue de presse du 30 janvier l Ils ont parlé des Pyrénées-Orientales

France, Perpignan, 2022-01-27. Visit of the Minister of Justice to Bompas for the Etats Generaux de la Justice. Eric Dupond-Moretti also gave his support to Romain Grau depute of the party La Republique En Marche LREM. On 22 January 2022, anti-vaccine pass demonstrators attacked the MP Romain Grau who was trying to hold a dialogue. Photograph by Arnaud Le Vu / Hans Lucas.
France, Perpignan, 2022-01-27. Deplacement du ministre de la Justice a Bompas pour les etats generaux de la justice. Eric Dupond-Moretti a egalement apporte son soutien a Romain Grau depute du parti La Republique En Marche LREM. Le 22 janvier 2022 des manifestants antipasse vaccinal ont agresse le depute Romain Grau qui tentait de dialoguer. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

Au programme de la revue de presse du 30 janvier ? Le Ministre de la Justice en soutien au député malmené par les anti-passe. Romain Grau pris à partie, une affaire qui avance à pas de géant. Alain Ferrand, « l’écureuil est dans » la cabane, je répète, « l’écureuil est dans » la cabane. Ou encore enquête dans les Pyrénées-Orientales sur « Chamanisme à l’origine »

♦ Le Ministre de la Justice en soutien au député malmené par les anti-passe

⊕ France Info / Député agressé à Perpignan : le ministre de la Justice dénonce les discours d' »irresponsables politiques qui répandent la haine »

L’élu LREM des Pyrénées-Orientales Romain Grau a été pris à partie et frappé le week-end dernier lors d’une manifestation anti-pass. Le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, en déplacement à Perpignan où un député LREM a été agressé par des manifestants anti-pass, a dénoncé, jeudi 27 janvier, les discours de « haine » de politiciens qui conduisent, selon lui, à des « dérives ». « Je pense qu’il est temps de s’interroger sur ces dérives, sur les réseaux sociaux, sur les irresponsables politiques qui répandent la haine. Eux ont le goût d’une France fracturée. Leur programme, c’est monter [les gens] les uns contre les autres », a déclaré le garde des Sceaux, après avoir rendu visite à Romain Grau, député des Pyrénées-Orientales, frappé samedi par des opposants au pass sanitaire.

⊕ Libération / En trois mois, 540 députés ont «subi des menaces, voire des outrages ou des agressions»

Ce chiffre impressionnant a été annoncé par le président (LREM) de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, dans le cadre de l’émission «Violences contre les élus» qui sera diffusée jeudi soir. 540 : c’est le nombre de députés de tous les bancs (sur 577) «qui ont subi des menaces, voire des outrages ou des agressions», depuis novembre, selon le président (LREM) de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand. Ce proche d’Emmanuel Macron était interrogé par LCP dans le cadre de l’émission «Violences contre les élus» diffusée jeudi soir, dans laquelle parlent également les ministres de la Justice, Eric Dupond-Moretti, et des Relations avec le Parlement, Marc Fesneau.

♦ Romain Grau pris à partie, une affaire qui avance à pas de géant

⊕ Le Figaro / Deux suspects en garde à vue après l’agression d’un député LREM à Perpignan

Le député et un conseiller parlementaire avaient été agressés samedi par une foule de manifestants anti-passe, recevant des insultes et un coup de poing. Deux individus ont été placés en garde à vue jeudi 27 janvier après l’agression du député LREM Romain Grau samedi à Perpignan, par des individus manifestant contre le passe sanitaire, a appris l’AFP auprès du parquet.

⊕ Le Parisien / Agression d’un député LREM à Perpignan : trois hommes jugés lundi

Samedi dernier, alors qu’il travaillait à l’intérieur de sa permanence avec un conseiller parlementaire d’Eric Dupond-Moretti, a été violemment pris à partie par « une horde » de manifestants anti-passe vaccinal. Trois hommes ont été placés en détention samedi et seront jugés lundi après l’agression du député LREM Romain Grau samedi dernier à Perpignan, par des personnes manifestant contre le pass sanitaire, a-t-on appris auprès du parquet. Deux d’entre eux avaient été placés en garde à vue jeudi, avant l’interpellation vendredi d’une troisième personne.

♦ Alain Ferrand / « L’écureuil est dans » la cabane, je répète, « l’écureuil est dans » la cabane

⊕ Le Figaro / Le maire de Barcarès en détention provisoire après révocation de son contrôle judiciaire

Mis en examen pour extorsion en bande organisée, le maire de Barcarès et vice-président de l’agglomération de Perpignan, Alain Ferrand, a été placé en détention provisoire vendredi 28 janvier aux Baumettes à Marseille, après révocation de son contrôle judiciaire, a appris l’AFP auprès du parquet.

♦ Après le spécialiste du cru, les autorités enquêtent sur la secte « Chamanisme à l’origine »

⊕ BFM Tv / Appel à témoins pour dénoncer le mouvement sectaire « Chamanisme de l’origine »

La police nationale a lancé un appel à témoins pour retrouver Cyrille Adam, soupçonné d’être à la tête d’un mouvement à « dérive sectaire et d’emprise mentale ». L’office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP, dépendant de la direction centrale de la police judiciaire) a été saisi d’une enquête qui concerne ce mouvement à « dérive sectaire et d’emprise mentale ». Il recherche des victimes en lien avec le mouvement et son dirigeant, âgé d’environ 70 ans. (…) les faits se sont déroulés dans le Tarn-et-Garonne et les Pyrénées-Orientales. Six plaignantes, d’anciennes élèves ont témoigné auprès des gendarmes de la section de recherches de Nîmes.

♦ Les éoliennes au large de Leucate et du Barcarés

⊕ Paris Match / Trois éoliennes flottantes installées en Méditerranée fin 2023

Ocean Winds et la Banque des Territoires a entamé la construction de trois éoliennes qui flotteront au large de la Méditerranée en 2023. Le projet de construction de trois éoliennes flottantes en Méditerranée a été entériné jeudi par Ocean Winds et la Banque des Territoires, avec pour objectif qu’elles voient le jour fin 2023.(…) Ces éoliennes seront installées en Méditerranée, « à plus de 16 km » au large de Leucate dans l’Aude et du Barcarès dans les Pyrénées-Orientales. À l’étude depuis 2017, ce projet a déjà obtenu l’autorisation des autorités administratives.

> Les débriefs de la semaine l Pol’Hebdo 28 janvier l Hebdomadaire politique des Pyrénées-Orientales
> Zapping de l’actualité des Pyrénées-Orientales | Semaine du 27 janvier
> Cult’Hebdo 26 janvier 2022 | L’actualité culturelle des Pyrénées-Orientales

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances