Revue de presse du 6 juin | Ils ont parlé des Pyrénées-Orientales

FRANCE - FINAL PRO D2 USAP PERPIGNAN VS BO BIARRITZ OLYMPIQUE

♦ L’Usap, champion de France, monte en Top 14

⊕ L’Equipe / Perpignan retrouve le Top 14 après son succès face à Biarritz en finale de Pro D2

Avec sa nette victoire (33-14) sur le Biarritz Olympique en finale de ProD2, samedi à Montpellier, l’USAP retrouve l’élite après sa descente en 2019. Les Biarrots, eux, affronteront le week-end prochain le barragiste de Top 14, soit Bayonne, soit Pau.

⊕ Le Figaro / Perpignan de retour en Top 14 après sa victoire contre Biarritz en finale de Pro D2

Après une saison survolée, l’Usap a dominé Biarritz en finale de Pro D2 (33-14) pour valider son retour en Top 14 après deux ans d’absence. Revoilà Perpignan ! Deux ans seulement après l’avoir quitté par la petite porte, l’Usap retrouvera le Top 14 la saison prochaine grâce à sa victoire sur Biarritz (33-14) samedi à Montpellier en finale de Pro D2. Le club catalan, septuple champion de France, a fait honneur à son rang après avoir survolé la saison régulière, qu’il a terminée avec la meilleure attaque et la meilleure défense.

⊕ Sport.fr / Pro D2: Perpignan sacré et promu en Top 14

A l’issue d’une finale maîtrisée face à Biarritz, Perpignan remporte le titre de champion de Pro D2 (33-14). Le club retrouvera la saison prochaine le Top 14. Les Biarrots, eux, auront une dernière chance le week-end prochain.

⊕ AFP / Arlettaz’s Perpignan need ‘blood, sweat, tears’ to stay in Top 14 after promotion

Perpignan head coach Patrick Arlettaz said his players need to “sweat and bleed” if they want to stay in the French Top 14 next season after winning promotion thanks to Saturday’s 33-14 win over Biarritz. Fiji fly-half Ben Volavola crossed as did former New Zealand sevens winger George Tilsley and young full-back Melvyn Jaminet scored the other 23 points to seal a return to the top flight after relegation in 2019.

⊕ La Croix / Pro D2: «Quelque chose de magique», savoure la pépite perpignanaise Jaminet

Révélation de la saison en Pro D2, l’arrière de 21 ans Melvyn Jaminet a été l’un des grands artisans, avec 23 points à lui seul, de la finale victorieuse de Perpignan contre Biarritz (33-14) samedi à Montpellier. Un moment «magique» qui ouvre les portes du Top 14 au club catalan.

♦ Folau, au tribunal pour pouvoir rejouer au rugby

⊕ Guardian News / Israel Folau seeks supreme court injunction against QRL

Israel Folau is seeking a supreme court injunction against the Queensland Rugby League in a bid to return to the playing field. Backed by billionaire businessman Clive Palmer, Folau is locked in a desperate attempt to revive his rugby league career in Australia.

⊕ ABC News / Israel Folau takes out Supreme Court injunction against Queensland Rugby League

Israel Folau’s legal team has filed an application against the Queensland Rugby League (QRL) in the state’s Supreme Court, seeking an injunction to allow the dual international to play in a Gold Coast club competition.

♦ Les Régionales – Match Delga RN

⊕ Le Parisien / Régionales 2021 : Carole Delga face à la poussée du RN en Occitanie

La présidente sortante PS de la région est, selon les derniers sondages, talonnée au premier tour par l’eurodéputé RN Jean-Paul Garraud. L’Occitanie sera un laboratoire politique à double titre. La socialiste Carole Delga, qui brigue un nouveau mandat, sera-t-elle en mesure de conserver la région ? Quant au Rassemblement national, sera-t-il en capacité de prendre les commandes d’une nouvelle grande collectivité locale, après la mairie de Perpignan (Pyrénées-Orientales), remportée lors des dernières municipales par Louis Aliot ?

⊕ Libération / Les «locomotives» RN tirent Garraud dans le Languedoc

Transfuge de la droite, le candidat RN en Occitanie incarne la ligne d’ouverture voulue par Marine Le Pen et Robert Ménard, l’édile de Béziers, aux dépens des militants historiques du parti, comme Julien Sanchez, maire de Beaucaire. Une stratégie qui a réussi l’an dernier à Perpignan avec la victoire de Louis Aliot.

♦ Manque d’intérêt pour les élections, les assesseurs de Perpignan rémunérés

⊕ La Croix / Fatigue démocratique

À l’ère du smartphone, s’indigner, réagir, soutenir, cela se fait sur un coup de tête et d’un mouvement du pouce. Voter, c’est une autre affaire. Plus complexe et plus engageante. À deux semaines des prochaines élections, de nombreuses communes peinent à recruter les assesseurs indispensables au fonctionnement des bureaux de vote. […] Désormais, les communes sont contraintes de trouver d’autres contreparties. À Rouen, les assesseurs vont recevoir un cadeau. À Perpignan, le maire (RN) a décidé de les rémunérer à hauteur de 200 € la journée. C’est à ce genre de signes qu’on mesure la profondeur de la fatigue démocratique.

♦ Louis Aliot, son rôle et ses positions au RN

⊕ Le Figaro / Ce barrage dont se félicite le Rassemblement national

La victoire de Louis Aliot à Perpignan, lors des élections municipales de juin 2020, représente un tournant pour le RN. Le cru municipal s’est avéré amer à plus d’un titre pour le Rassemblement national en juin 2020. Mais une lueur au soir du second tour a suffi, pour une large part, à dissiper la déception du parti de Marine Le Pen. Celle annonçant la mort imminente du «front républicain», illustrée par la victoire de Louis Aliot à Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales.

⊕ RTL / Jordan Bardella, grand favori pour succéder à Marine Le Pen à la tête du RN

C’est presque fait : la patronne du RN veut prendre du champ pendant la campagne présidentielle. Sauf surprise, elle devrait laisser les rênes du parti à son dauphin pour assurer la présidence par intérim. Dans un mois se tiendra le congrès du Rassemblement national (RN) à Perpignan. Marine Le Pen doit y être officiellement investie candidate pour la présidentielle de 2022. Dans la foulée, la patronne du RN quittera la présidence du parti, pour mener une campagne de “grand rassemblement”. Elle l’a déjà annoncé. Il y aura donc un président par intérim pendant la campagne présidentielle. D’après nos indiscrétions, Marine Le Pen a déjà choisi son successeur.

♦ Jean Castex – Loin des yeux, mais pas loin du cœur

⊕ Le Parisien / Pyrénées-Orientales : l’ombre de Jean Castex sur les départementales

Le Premier ministre, encore élu du département il y a un an, œuvre en coulisses pour éviter une victoire du RN. Après la prise de Perpignan l’an dernier, Louis Aliot croit au basculement. En acceptant son transfert, en juillet dernier, de la mairie de Prades à Matignon, Jean Castex a aussi dû renoncer à une autre casquette : celle de chef de l’opposition de droite au conseil départemental des Pyrénées-Orientales. Mais voilà : inquiet du dénouement de ce scrutin, prévu fin juin, le Premier ministre a discrètement repris du service. Loin des yeux, mais près du vote. « On sait qu’il n’est pas loin, il regarde ça de près, oui. » José Montessino sourit au téléphone. Le maire du petit village d’Eus, voisin de Prades, est candidat aux départementales et ami de Jean Castex.

♦ Le catalan Valls s’insurge contre la langue catalane

⊕ Arab News / Les langues régionales s’imposent dans la campagne des… régionales

Après la censure par le Conseil constitutionnel de la loi sur les langues régionales, leur défense s’est imposée dans la campagne des régionales ; faisant quasiment l’unanimité au sein des partis, tout en mettant la majorité présidentielle dans l’embarras. Rares sont les responsables politiques qui ne prennent fait et cause publiquement pour les langues régionales. À l’exception notable de Manuel Valls qui, revenu de Catalogne où il a combattu les indépendantistes, a dénoncé leur présence lors d’une manifestation samedi à Perpignan. “La langue de la République est le français. Cela n’est pas négociable”, a insisté l’ex-Premier ministre socialiste sur Twitter.

♦ Les espadrilles catalanes à l’honneur de la presse

⊕ Le Parisien / À Perpignan, le dernier fabricant d’espadrilles catalanes a enfin pignon sur rue

 Création catalane vient d’ouvrir une boutique à Perpignan (Pyrénées-Orientales), à 60 kilomètres de ses ateliers de Saint-Laurent-de-Cerdans, ancienne capitale de cette chaussure. C’est le dernier fabricant au monde d’espadrilles catalanes. « Sauf peut-être quelques petits artisans en Italie, et encore, ce n’est pas sûr », nuance Céline Albert, la gérante de Création Catalane. L’enseigne, nichée depuis des années dans le petit village de Saint-Laurent-de-Cerdans (Pyrénées-Orientales) vient d’ouvrir une boutique à Perpignan.

♦ Haro sur l’aéroport andorran

⊕ Le Monde / En Andorre, un projet d’aéroport suscite une levée de boucliers

Le projet présenté par la chambre de commerce vise à désenclaver le territoire et à attirer une clientèle aisée. Il est vivement critiqué par une partie de la population qui dénonce son fort impact sur l’environnement. L’Airbus A320neo survole les cimes pyrénéennes, les vallées andorranes, la capitale Andorre-la-Vieille, puis vient se poser délicatement sur une courte piste, dans le cirque d’Envalira, au pied du tunnel du même nom qui relie la vallée au Pas de la Case, à une dizaine de kilomètres de la France. La vidéo, publiée le 16 mars par la chambre de commerce d’Andorre, n’est pour l’instant qu’une fiction, réalisée en images de synthèse.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances