12/05/2020 Perpignan, France, deconfinement Prefecture DASEN © Arnaud Le Vu / MiP / APM

Revue de presse hebdomadaire du 17 mai – Ils ont parlé des Pyrénées-Orientales

LECTURE

Parcourez notre revue de presse nationale (et pas que) publiée tous les dimanches. Un nouveau format Made In Perpignan. Les Pyrénées-Orientales sous le prisme des médias nationaux et étrangers.

♦ La ruée vers les bureaux de tabac du Perthus

⊕ La Vanguardia / Colas interminables y “alud” de compradores en el Pertús en el inicio del desconfinamiento en Francia

“El inicio del desconfinamiento en Francia, que permite a los ciudadanos moverse a una distancia de 100 kilómetros de casa ha provocado este lunes colas kilométricas y un “alud” de compradores en la población fronteriza del Pertús. La policía ha montado un cordón policial para regular el acceso a los comercios de lado del Empordà mientras que los compradores franceses han hecho cola al otro lado de calle, en territorio francés (porque la frontera separa una acera de la otra).”

⊕ Ouest France / Déconfinement. Ruée vers les bureaux de tabac espagnols à la frontière

« Les gens se sont rués dans les commerces » du Perthus ; cette localité des Pyrénées-Orientales, au sud de Perpignan, traversée par la frontière. « Et ils ont oublié les gestes barrière » a indiqué la gendarmerie du département, qui est intervenue lundi 11 mai à la demande des autorités espagnoles.

♦ Sport, Tourisme, Agriculture – La deuxième vague, celle de la crise économique

⊕ Le Figaro / Le sponsoring sportif veut aussi sa réduction d’impôt

“Avec la crise sanitaire, le monde du sport est à l’arrêt. L’Unipros a sollicité Bercy. Dans l’incertitude quant à la date de reprise de leurs championnats, les clubs sportifs professionnels le sont également dans l’élaboration de leurs budgets. L’Unipros, l’organisation patronale représentant les employeurs des sports collectifs professionnels (football, handball, basket, volley, rugby), et l’Association des groupes cyclistes professionnels demandent ainsi à Bercy que le sponsoring donne, à l’instar du mécénat, accès à une réduction d’impôts. […] «Ce serait un signe encourageant pour notre activité, qui génère des retombées dépassant largement le périmètre de notre stade», abonde François Rivière, président de l’Usap, le club de rugby de Perpignan, 2e du championnat de Pro D2.

 France 2 / VIDEO. Ils expliquent à “Envoyé spécial” pourquoi ils ont choisi de se confiner à “l’hôtel Covid”

“Il y a quelques semaines encore, ce n’était qu’un simple hôtel à l’entrée de Perpignan. Réquisitionné par l’État avec l’accord de son gérant, il n’accueille aujourd’hui que des patients atteints du coronavirus. Pourquoi ont-ils décidé de s’y confiner ? Comment vivent-ils leur isolement ? “Envoyé spécial” leur a rendu visite. C’est un dispositif que le gouvernement voudrait voir se multiplier en France ; pour casser la chaîne de transmission du coronavirus.

⊕ France Info / Déconfinement : quel été dans les campings ?

“Les campings, eux aussi, subissent de plein fouet cette vie à l’arrêt. Ils tentent de survivre à court terme, mais ils s’interrogent sur leur avenir. L’été sera-t-il au rendez-vous ?”

⊕ Challenges / Tourisme : Les autoroutes gratuites en Occitanie ?

“La présidente du conseil régional d’Occitanie, Carole Delga (PS) demande aux sociétés d’autoroute de rendre leur péage gratuit pour rendre du pouvoir d’achat aux touristes. Des autoroutes gratuites pour se rendre à la Cité de Carcassonne, aux Arènes de Nîmes, à la cité épiscopale d’Albi ou les plages nudistes du Cap d’Agde ? C’est le souhait de Carole Delga (PS), présidente du conseil régional d’Occitanie, une région littorale grande comme la république d’Irlande dont le PIB dépend pour 10% du tourisme (7% pour la France).”

⊕ Le Monde / « La tension monte dans les campagnes », qui attendent leurs saisonniers

L’état d’urgence sanitaire porte une atteinte inédite à la libre circulation des travailleurs en Europe. En France, l’agriculture tire la langue face aux besoins de main-d’œuvre. « La frontière, c’est une tombola. » Javier (le prénom a été modifié) est en colère. Cet ouvrier agricole espagnol a dû s’y reprendre plusieurs fois avant de franchir la frontière avec la France, dans les Pyrénées-Orientales, le 11 mai.

♦ Second tour des Municipales, notamment à Perpignan

⊕ L’Obs / Second tour des municipales : le gouvernement cherche à partager le risque politique

“Echaudé par les critiques que le maintien du premier tour lui a valu, l’exécutif cherche un consensus sur la date du second tour. Mais tout le monde ne souhaite pas y être associé. […] Quoi qu’il arrive, le consensus sera difficile à obtenir tant les avis divergent au sein de tous les camps. Ainsi la présidente du RN Marine Le Pen milite-t-elle pour des municipales en 2021 ; quand Louis Aliot, candidat RN en passe de l’emporter à Perpignan, plaide pour la fin juin.”

⊕ France Info / Municipales : “Il faut purger ce second tour des élections au mois de juin, si la sécurité sanitaire est là”, estime le RN Louis Aliot

“Le député (RN) des Pyrénées-Orientales, Louis Aliot, arrivé en tête du premier tour des municipales à Perpignan en mars dernier, avec 35,6% des voix, estime qu’il faut “purger” le second tour des élections “au mois de juin” ; à condition que la situation sanitaire le permette. Il redoute, si ce vote n’a pas lieu, que l’élection soit invalidée partout ; même pour des maires élus au premier tour.”

♦ Jean Castex, encore et encore …

⊕ Marianne / “Bon gestionnaire”, “Obsédé par sa carrière” : “Monsieur Déconfinement”, Jean Castex, vu de son fief à Prades

“À Prades, dans le fief de Jean Castex (LR), alias “Monsieur Déconfinement”, on oscille entre fierté et sentiment de solitude. Dans cette commune de 7.000 âmes située au cœur des Pyrénées-Orientales, les administrés sont forcés de composer avec l’absence chronique de leur énarque de maire…”

⊕ 20 Minutes / Déconfinement : « Un reconfinement en urgence doit être anticipé », avertit Jean Castex

«Un reconfinement en urgence doit être anticipé », prévient dans son rapport sur le déconfinement publié ce lundi le haut-fonctionnaire Jean Castex ; en appelant à préserver la « réversibilité des mesures » en cas de résurgence de l’épidémie de coronavirus.

♦ La photojournaliste Camille Lepage & Visa pour l’Image

⊕ Courrier de l’Ouest / Assassinat de Camille Lepage : six ans après, ses proches attendent des réponses

“Face à l’absence de progrès dans les enquêtes menées en République centrafricaine et en France concernant l’assassinat de la photoreporter française, il y a six ans jour pour jour, Reporters sans frontières (RSF) demande aux autorités de tout mettre en œuvre « pour faire toute la lumière sur cette affaire ». […] Le festival «  Visa pour l’image  », maintenu du 29 août au 13 septembre à Perpignan, sera l’occasion de décerner le 6e prix Camille Lepage à un jeune photojournaliste travaillant dans une zone de conflit. Le lauréat se verra attribuer une bourse financée par la Société des auteurs des arts visuels de l’image Fixe, d’un montant de 8 000 euros.”

♦ Retour sur le crash de l’Alphajet en juillet dernier

⊕ La Provence / Éjection d’un pilote de la PAF : le BEA publie son rapport

” L’événement est dû à la rupture d’un joint d’un piston du circuit de freinage normal. La cause de cette rupture n’a pas pu être déterminée. ” Tout en relatant avec précision l’ensemble du vol qui a conduit un pilote de la Patrouille de France à s’éjecter de son Alphajet, le 25 juillet dernier à Perpignan, le Bureau Enquêtes Accidents (BEA) vient de rendre public son rapport sur cet accident rarissime. Les conséquences auraient pu être encore plus graves encore, autres que les blessures sérieuses du capitaine Jean-Philippe, et les dégâts sur l’appareil.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

15/05/2020 Perpignan, France, Illustration centre Covid-19 depistage medecins generalistes © Arnaud Le Vu / MiP / APM
Article précédent

Place Cassanyes - Le centre Covid-19 remplace l'ancien commissariat Betriu

15/05/2020 Thuir, France, Illustration reouverture colleges preparatifs Covid-19 distanciation sociale © Arnaud Le Vu / MiP / APM
Article suivant

Déconfinement des collégiens - Retour en classe pour les 6e et 5e des Pyrénées-Orientales

ipsum risus felis elementum porta. at venenatis fringilla dolor. tristique mi, Donec