Revue de presse hebdomadaire du 26 avril – Ils ont parlé des Pyrénées-Orientales

25/04/2020, Perpignan, France, Illustration Coronavirus Covid-19 vie quotidienne © Arnaud Le Vu / MiP / APM

Parcourez notre revue de presse nationale (et pas que) publiée tous les dimanches. Un nouveau format Made In Perpignan. Les Pyrénées-Orientales sous le prisme des médias nationaux et étrangers.

♦ Le tourisme en Pyrénées-Orientales et la crise sanitaire du Covid-19

⊕ Le Figaro / Tourisme: «À Argelès-sur-Mer, nous sommes dans le flou»

“Malgré des mesures prises pour tenter de limiter les dégâts de la crise sanitaire sur le secteur touristique, la saison estivale s’annonce rude pour la commune. Entretien avec son maire, Antoine Parra.”

⊕ Nice Matin /Quid de l’été? Argelès-sur-Mer, “capitale” du camping, retient son souffle

“Ouvriront? N’ouvriront pas? À Argelès-sur-Mer, surnommée la “capitale européenne” du camping, les gérants des établissements qui accueillent tous les ans des dizaines de milliers de vacanciers sont partagés entre abattement et envie de croire qu’une saison estivale est encore possible. “Normalement en avril, le taux d’occupation était déjà de plus de 50%”, souffle, amère, Joëlle Faille, la gérante du camping Le Front de Mer qui peut héberger dans cette station des Pyrénées-Orientales jusqu’à 2.000 touristes.”

♦ Les entrepreneurs des Pyrénées-Orientales et la crise sanitaire du Covid-19

⊕ Le Courrier d’Espagne / “On a eu l’audace en France d’associer le PDG du plus grand groupe hôtelier aux opérations de déconfinement”

Laurent Gauze est propriétaire d’une dizaine d’hôtels Ibis entre l’Espagne et le Portugal. Il est aussi Président des franchisés du groupe Accor sur la péninsule. Il vit donc de plein fouet les tensions du secteur et revient sur certaines décisions prises, ou pas, des deux cotés des Pyrénées.”

⊕ La Tribune / Onedirect : Emmanuel Stern et Hervé Lafont reprennent les commandes

“Spécialisé dans la téléphonie d’entreprise, Onedirect est à nouveau piloté par ses cofondateurs et anciens dirigeants Emmanuel Stern et Hervé Lafont. Leur cap ? La mise en place d’une nouvelle stratégie de croissance axée sur les quatre principaux métiers de l’entreprise. Confinés mais opérationnels, ils tiennent les manettes depuis Barcelone et Perpignan.”

♦ Les mesures sanitaires prises dans les Pyrénées-Orientales

⊕ Le Journal du Dimanche /A Perpignan, le coronavirus frappe les Gitans

“Quinze des vingt-trois morts du Covid-19 dans les Pyrénées-Orientales vivent dans la communauté gitane. S’ajoutent les problèmes liés au confinement. Derrière les façades fanées du quartier Saint-Jacques de Perpignan, la plus ancienne communauté gitane sédentarisée d’Europe se remet difficilement de l’hécatombe. “On voit un peu la lumière, souffle Nick Gimenez, l’un de ses patriarches. Grâce à Dieu, il n’y a pas eu de décès cette semaine. Mais il y a beaucoup de douleur.”

⊕ Le Quotidien du Médecin / À Perpignan, un hôtel armé par MSF pour les patients Covid-19

“Le gouvernement a décidé de recourir aux hôtels pour isoler les patients testés positifs au Covid-19. Les expérimentations fleurissent déjà. À Perpignan, des malades souvent précaires sont suivis par Médecins sans frontières dans un hôtel réquisitionné.”

♦ Du haut-fonctionnaire Jean Castex au président de l’USAP François Rivière

⊕ Les Echos / Coronavirus : Jean Castex, un iconoclaste pour gérer le déconfinement

“Haut-fonctionnaire mais aussi élu local, cet homme de 54 ans, aux réseaux multiples, a la lourde tâche de préparer le plan de déconfinement qui doit être présenté fin avril par le gouvernement. Une mission inédite pour laquelle il met sous pression les administrations, consulte tous azimuts et compte sur le couple préfet-élus locaux.”

⊕ Le Figaro / L’appel de cent trente prêtres au président de la République: «Le 11 mai, laissez-nous servir!»

Dans une tribune au Figaro, plus de 130 prêtres et curés de paroisses qui exercent leur sacerdoce dans les différentes régions de France demandent au chef de l’État de rétablir la liberté de célébrer les messes dans les églises à partir du 11 mai. […] Parmi les 130 signataires : père Genouville, curé de Saint-Symphorien de Versailles ; père Téqui, curé de Canohès (Pyrénées-Orientales)

 Rugbyrama / Moyano jusqu’en 2022, Volavola et Toeava en contact avec Perpignan… Les coulisses du mercato !

“Perpignan : Rivière se veut rassurant pour l’avenir du club Comment l’Usap se relèvera-t-elle de cette période ? François Rivière se veut rassurant : “La situation de l’Usap, aujourd’hui, n’est pas inquiétante, a déclaré le président sang et or sur France Bleu Roussillon. Le déficit était prévu et a été anticipé, il sera de 1 à 1,5 million d’euros de plus que prévu. Ça reste acceptable et absorbable. La difficulté se pose pour la saison suivante. La quasi-totalité des partenaires et des abonnés font preuve d’une grande compréhension. On ne nous demande pas de remboursements. Comme plein d’autres clubs, l’Usap est en danger de mort. Si les supporters et partenaires ne nous suivaient plus, ça deviendrait grave. On sait où on va.”

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances