Situation Covid-19 | Quelles sont les communes les plus touchées des Pyrénées-Orientales ?

FRANCE - COVID19 - ECONOMY - DEMONSTRATION BY THE FAIRGROUNDS FOLLOWING THE CLOSURE OF THE FUNFAIRS

Publiés par Santé Publique France, les derniers chiffres des Pyrénées-Orientales confirment que le virus du Covid-19 circule amplement et sur toutes les communes. D’où la récente décision préfectorale d’un couvre-feu sur tout le département ; et non uniquement à Perpignan comme ce fut le cas au mois de mars. Ce décret acte également la fermeture des bars, des clubs de sports et interdisait la foire Saint-Martin.

Point détaillé au 26 octobre des communes les plus touchées de la situation sanitaire liée à la Covid dans les Pyrénées-Orientales ; et retour sur la rencontre entre les forains et Étienne Stoskopf, Préfet du département.

♦ Les communes les plus touchées par le Coronavirus dans les Pyrénées-Orientales 

Santé Publique France a temporairement rendu public le taux d’incidence pour les communes de plus de 3.500 habitants. France Info ayant pu avoir accès à ces données a publié une infographie sur laquelle le taux d’incidence par commune est affiché précisément pour les communes de plus de 3.500 habitants ; et selon une fourchette pour les autres.

Ainsi dans les Pyrénées-Orientales, les communes ci-dessous ont un taux d’incidence supérieur à 300 voire 400 pour Rivesaltes, Bages et Pia :

  • Rivesaltes : 479,
  • Bages : 453,
  • Pia : 418,
  • Sainte-Marie-la-mer : 334,
  • Elne : 332,
  • Canohès : 327,
  • Bompas : 316,
  • Cabestany : 315,
  • Saint-Laurent-de-la-Salanque : 301…

Pour les communes de moins de 3.500 habitants, afin d’éviter toute identification des personnes positives au virus du Covid-19, Santé Publique France a indiqué une fourchette.

Ainsi, le site Géodes qui recueille et diffuse les données colore en différentes tonalités de bleu les communes plus ou moins touchées par les cas positifs. Dans notre département, ce sont les communes de Fourques, Targassone ou Planèzes qui s’affichent en bleu nuit ; soit un taux d’incidence supérieur à 1000 cas pour 100.000 habitants.


À lire : Alerte maximale Covid-19 | Retour du couvre-feu pour toutes les Pyrénées-Orientales


♦ Taux d’incidence et âge des patients Covid-19 dans les Pyrénées-Orientales

  • Au 18 octobre, le taux d’incidence des Pyrénées-Orientales est de 338.
  • Sur Perpignan, ce taux atteint 393 cas pour 100.000 habitants.
  • Les données diffusées brutes par le site DataGouv.fr et mises en forme par le consultant data scientiste Guillaume Rozier font apparaître un taux d’incidence de 581 chez les 20/29 ans.
  • Parmi les personnes les plus sensibles au Covid-19, se sont les plus de 90 ans qui ont le taux d’incidence le plus élevé avec 420 cas pour 100.000 habitants.
  • À titre de comparaison en région Occitanie, c’est le Tarn-et-Garonne qui affiche le plus fort taux de positivité sur cette tranche d’âge avec 1.221 cas positifs.

♦ Quid de la situation à l’hôpital de Perpignan ?

Pour l’hôpital de Perpignan, les données fournies par l’Agence Régionale de Santé recensent 58 patients hospitalisés atteints par le Covid-19 dont 12 en service de réanimation ; soit la moitié du nombre de lits de réanimation disponibles à l’hôpital. Depuis le début de la pandémie, le nombre de personnes décédées du covid en milieu hospitalier est de 52 au soir du 23 octobre ; un chiffre qui a bondi entre les deux derniers bulletins diffusés par l’Agence Régionale de Santé.


À lire : Vrai ou Faux ? Les chiffres Covid-19 expliqués à mon chat (qui comprend tout)


♦ Les forains de Perpignan se disent prêts à ouvrir malgré l’interdiction préfectorale 

Après de nombreuses informations contradictoires durant tout le week-end sur les réseaux sociaux, les forains ne désarment pas. Les mesures prises par la Préfecture des Pyrénées-Orientales – et notamment l’interdiction de la Foire Saint-Martin qui devait ouvrir le 24 octobre – passent mal. Ce lundi en milieu d’après-midi, une cinquantaine de camions ont investi le cœur de Perpignan pour tenter de mettre la pression sur le préfet Étienne Stoskopf et ouvrir le dialogue.

Après cet entretien, John Lombard, membre du comité d’organisation de la fête foraine, nous confie avoir demandé l’ouverture de la foire aux horaires compatibles avec les mesures sanitaires et une jauge limitée à 2.000 personnes.

“On attend toujours et encore les décisions de la préfecture ; mais, nous, on a pas un sou qui tombe. Le Préfet nous a assuré qu’il va demander à Paris. Et nous donner une réponse définitive avant demain. Si c’est négatif, nous continuerons encore et toujours à monter au front et à manifester. Car on est aussi organisés que l’armée. Dans nos rangs, c’est l’incompréhension totale ; surtout si on compare avec Disneyland. Même si on ne peut pas encore mesurer la perte de chiffre d’affaires depuis samedi, il y a ici 300 familles qui vivent”. 

De son côté, la Préfecture informe que des consignes sont attendues après une audience entre les représentants nationaux et le ministre délégué aux PME ; Entrevue prévue demain en début d’après-midi.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances