Alerte maximale Covid-19 | Retour du couvre-feu pour toutes les Pyrénées-Orientales

ILLUSTRATION Perpignan, France 04/04/2020 Police municipale couvre-feu attestation dérogatoire contrôle nuit ronde stupéfiants dealer © Arnaud Le Vu / MiP / APM

Le premier ministre Jean Castex vient d’annoncer le passage de 38 départements supplémentaires en alerte maximale et pour 6 semaines ; dont les Pyrénées-Orientales. Le département a notamment franchi la barre des 250 personnes testées positives au Covid-19 pour 100.000 habitants. Le nombre de personnes admises dans le service de réanimation à Perpignan du fait du coronavirus est de 9 ; soit 37% des personnes diagnostiquées et prises en charge par l’hôpital pour Covid-19.

Au total, 46 millions de Français seront soumis au couvre-feu à partir de ce vendredi à minuit. C’est également le retour des attestations de dérogation qui avaient rythmé le quotidien des Français durant le confinement.

♦ Couvre-feu dans les Pyrénées-Orientales de 21h à 6h du matin

Durant le confinement, la ville de Perpignan, où le nombre de cas avait été le plus significatif, avait mis en place la sirène pour indiquer à la population le début du couvre-feu et l’obligation de rejoindre son domicile sous peine de contravention. Nous avons eu confirmation que cette alarme angoissante qui retentissait chaque soir ne serait pas de retour.

Néanmoins, l’amende de 135€ pour infraction du couvre-feu, elle, sera en vigueur dès ce vendredi 23 octobre à minuit.

Outre les métropoles de Montpellier et Toulouse qui appliquent déjà le couvre feu depuis le 16 octobre, notre région compte désormais 10 de ses 13 départements en alerte maximale. Les départements de l’Aude, du Lot et du Gers ne seront pas soumis au couvre-feu dès ce vendredi.

Lien cliquable pour l’attestation en ligne

♦ Bars et salle de sports fermées, foire foraine interdite, jauge de 1.000 spectateurs ce qui change à partir de samedi

Le communiqué de presse de la préfecture détaille les nouvelles mesures sanitaires Covid-19 dans les Pyrénées-Orientales :

  • Les établissements recevant du public devront tous être fermés au public de 21h00 à 06h00 du matin sauf exceptions.
  • Seront totalement fermés y compris en dehors des horaires de couvre-feu :
    – Les bars, bars à chicha, salles de danse, salles de jeu, et casinos ;
    – Les salles de sport, gymnases, piscines et équipements sportifs (ERP de type X) sauf pour certaines activités : formations pour les groupes scolaires, périscolaires ou universitaires, activités destinées exclusivement aux mineurs, entraînement des sportifs de haut-niveau, etc.
  • Les fêtes foraines sont interdites, ainsi que les évènements temporaires de type exposition, foire-exposition ou salon ;
  • La capacité d’accueil de l’université de Perpignan sera réduite à 50%.
  • Les établissements sportifs de plein air, dont les stades, doivent respecter le port du masque obligatoire, la distance d’un siège ou la distanciation physique d’un mètre entre personnes ou groupe de 6 personnes ainsi qu’une jauge maximale d’accueil du public fixée à 1.000 personnes.

À découvrir : Photoreportage avril 2020 | Nuit de confinement dans un Perpignan sous couvre-feu


♦ L’application Stop Covid devient Tous Anti Covid, et fait peau neuve

L’application lancée à la sortie du confinement et qui a connu un moindre succès – moins de 3 millions de téléchargements – bénéficie d’une mise à jour depuis ce 22 octobre. Selon Cédric O, secrétaire d’État au numérique interrogé ce matin au micro de France Info, cette nouvelle mouture permet d’obtenir un certain nombre d’informations pratiques.

  • Les chiffres de l’épidémie de votre région
  • ou les lieux où il est possible de se tester autour de votre géolocalisation

Le système, lui, reste le même ; avec l’activation du bluetooth et le QR Code pour se déclarer en cas de test positif au covid-19.

♦ De nouvelles mesures à l’hôpital de Perpignan 

L’hôpital de Perpignan met en place de nouvelles mesures d’accueil ; et notamment de visite des patients hospitalisés. Chaque patient hospitalisé peut bénéficier :

  • d’une visite par jour, limitée à 1 personne et d’une durée maximale d’1 heure.
  • Les visites sont autorisées de 12h à 20h.

Des dérogations sont prévues pour :

  • Le service maternité. Le second parent est autorisé à rester lors de l’accouchement ainsi qu’en chambre ; puis à rendre visite à la maman et à l’enfant aux horaires des visites (12h à 20h). Aucune autre visite n’est autorisée.
  • En pédiatrie, un seul parent peut rester aux côtés de l’enfant 24h/24.
  • Idem pour le service de néonatalogie. Un seul parent peut rester aux côtés de l’enfant 24h/24.
  • Des exceptions pourront être faites pour accompagner les patients en fin de vie sur dérogation de la direction ; en concertation avec l’équipe médicale et la famille.

À lire : Couvre-feu à Perpignan – Récit d’une nuit de contrôles avec la police municipale


 

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances