Six lieux insolites autour de Barcelone à découvrir d’urgence avec KikiMagTravel

Parce que Barcelone, c’est un peu aussi chez nous, nous vous livrons le dernier article de KikiMagtravel et ses 6 lieux insolites à découvrir autour de notre cousine du sud. Nous vous laissons en compagnie de KikiMag, fermez les yeux et suivez le guide.

« Je n’ai pas encore été partout, mais c’est sur ma liste… »

J’ai toujours aimé Barcelone et ses multiples facettes. La ville ou ses alentours, j’ai toujours apprécié cette atmosphère vibrante et bonne pour le moral. Certains ne l’aiment pas, peut-être parce qu’ils n’ont pas encore ressenti le coup de cœur. Aujourd’hui, ma mission est de vous faire oublier vos déceptions, et balayer vos clichés. Entre grottes cachées et paysages originaux, je vous prouve qu’à Barcelone, il est possible de s’évader et d’en repartir enchantés. J’endosse mon costume de Cupidon catalan pour que vous tombiez raide dingue de la Province de Barcelone !

♦ La Balançoire du Mirador de Mundet

Barcelone regorge de petits coins cachés et en voici la preuve avec cette balançoire installée sur les hauteurs de la ville. Elle offre un point de vue différent sur la capitale de Catalogne et permet de s’envoler un instant au-dessus de la fièvre catalane.

  • Pour trouver cette balançoire, tapez mirador de mundet sur votre GPS. Vous arriverez à un point de vue avec un petit parking. Garez-vous et tournez le dos au panorama, un petit chemin pentu sur votre droite est indiqué par un panneau. Prenez ce sentier qui vous mènera à la balançoire placée en hauteur, au-dessus de vous. Elle ne se voit que très peu depuis le parking.
  • Sachez qu’il est possible de se rendre au Mirador et de ne pas trouver la balançoire. Malheureusement, certains l’enlèvent, mais j’espère qu’elle y sera lors de votre passage. Je préfère vous prévenir pour ne pas que vous déchantiez le jour J.

♦ La forêt enchantée d’Orrius

« Une photographie n’est pas faite seulement de ce que tu vois, mais aussi de ce que ton imagination y ajoute… » Mario Giacomelli.

Cette forêt enchantée se situe à Orrius, petit village près de la Roca del vallès. Nous sommes toujours dans la province de Barcelone à une heure de voiture du cœur de ville. Des sculptures étranges gravées dans la roche habitent dans cette forêt magique. De l’éléphant géant à l’Indien, en passant par un moai (sculpture typique de l’île de Pâques au Chili), nous sommes fascinés par chacune de nos découvertes.

Infos pratiques :

  • Tapez sur votre GPS Bosque magic la roca valles. Pas de parking environnant, il suffit juste de laisser votre véhicule sur le bord de la route.
  • Comptez environ 30 minutes de balade, n’y consacrez pas une demi-journée. Un arrêt photo est amplement suffisant.
  • Le lieu plaira aux enfants à coup sûr !

♦ Montserrat et son sommet Sant Jeroni

Montserrat est un lieu particulièrement prisé des touristes, il s’agit de l’un des parcs naturels les plus beaux de Catalogne. Cette montagne aux formes géologiques plus qu’originales cache un monastère charismatique. Au-delà de son univers spirituel et religieux, les paysages sont d’une beauté exceptionnelle. Il faut savoir qu’il y a plus de 50 millions d’années, la plupart du territoire de la Catalogne était immergé sous l’eau. Les premiers reliefs sont apparus lors du retrait des flots. Des courants d’eau très importants arrivaient dans cette mer et déposaient de nombreux matériaux plus ou moins durs qui se sont solidifiés avec le temps en formant des strates. De quoi nous subjuguer et laisser divaguer notre imagination.

Le sommet Sant Jeroni

Montserrat ressemble à une fourmilière géante. Le lieu en est devenu une micro-ville, manquant parfois d’authenticité si nous suivons le chemin balisé. La meilleure option pour profiter de cet environnement est donc d’arpenter le sentier qui mène au sommet le plus élevé de Montserrat, le Sant Jeroni. Le plus haut point de la Catalogne intérieure avec ses 1.236 mètres d’altitude.

Deux options s’offrent à vous pour gravir ce sommet. Faire la randonnée aller/retour depuis le Monastère en comptant 5-6 heures de marche, ou choisir l’option funiculaire depuis le monastère jusqu’à la station Sant-Joan. La descente peut se faire à pied jusqu’au monastère sans devoir reprendre le funiculaire. En choisissant ce chemin, comptez toute de même 2h30 de marche aller/retour et 320 mètres de dénivelé pour 7.5 kilomètres. Le niveau de cette randonnée est classé comme moyen.

Tout le long du sentier, nous zigzaguons à travers des roches potelées offrant une multitude de paysages variés. Un lieu qui laisse libre court à notre imagination. Parfois, je m’amuse à les personnifier. Je vois dans certaines formations rocheuses des têtes d’éléphants, des pokémons, ou même Homer Simpson. Ces créatures apparaissent sous mes yeux. Des illusions drôles qui nous détournent de l’effort et des cuisses qui chauffent. Une fois atteint le sommet, la vue est incroyable sur toute la Catalogne. Une vue qui vaut son pesant d’or. Amazing ! Comme diraient certains.

Infos pratiques

  • Se rendre au monastère de Montserrat ? Je vous conseille de prendre le téléphérique depuis Monistrol. Pour cela, il faut s’y rendre le plus tôt possible pour éviter la foule et les heures d’attente interminables. Le guichet ouvre à 9h40 et nous sommes arrivés pour 9h00. En optant pour cette pratique, nous étions les premiers dans la cabine ! Ce qui n’est pas négligeable, croyez-moi ! Le train depuis la Gare de Monistrol est aussi envisageable, mais la balade avec le téléphérique est selon moi bien plus intéressante. Retrouvez toutes les infos nécessaires sur le site du téléphérique Aeri de Montserrat.
  • Pour les tickets du téléphérique, il est possible de les acheter sur internet ou de les prendre sur place en étant matinal. Le guichet ouvre 10 minutes avant le premier téléphérique. Pour les plus courageux, il est possible de rejoindre le Monastère à pied via un sentier de randonnée, mais franchement, faut avoir la foi !
  • Si vous êtes à Barcelone sans voiture, sachez qu’il existe un train qui dépose directement aux pieds du téléphérique.
  • Montserrat est le paradis des grimpeurs. Des voies d’escalade sont éparpillées un peu partout pour le bonheur de tous les aventuriers !

♦ Les Bunkers de Carmel

Les Bunkers de Carmel sont connus comme étant un des plus beaux points de vue sur Barcelone. Lieu incontournable, il est situé à 262 mètres d’altitude, complètement gratuit et libre d’accès. Ce n’est d’ailleurs pas vraiment des Bunkers comme nous pourrions naïvement le penser. En effet, durant la guerre civile Espagnole (1936-1939), sa position en hauteur en a fait un lieu stratégique pour y placer les défenses anti-aériennes. Un lieu parfait pour défendre la ville. Aujourd’hui, nous pouvons encore observer les cerclages en béton armé qui accueillaient les canons. Jusqu’en 1992, des bidonvilles pullulaient sur cette zone, jouissant ainsi du meilleur point de vue de Barcelone. Lors de la tenue des jeux olympiques de 1992, la municipalité fit raser ces cabanons pour rendre ce lieu accessible aux touristes en quête d’insolite.

  • Il est possible de se rendre aux bunkers en voiture, mais soyez vigilants pour vous garer, car certaines places sont réservées aux résidents. Il ne faut absolument pas vous y garer, la fourrière veille. Privilégiez les places balisées de lignes blanches, mais surtout pas celles entourées de bleu.
  • Depuis le centre de Barcelone, prenez le bus 22 El carmel depuis le Passeig de Gracia jusqu’à Gran vistaTuro de la Rovira. Comptez 10 minutes de marche à votre arrivée.

La Roca Foradada et les grottes de Bruguers

Ce lieu que nous avons déniché chez Airunworld est tout simplement incroyable et dépaysant à souhait. Nous sommes clairement dans l’Ouest américain catalan. Pour vivre vous aussi cette expérience voici quelques infos utiles pour la balade :

Notez sur votre GPS l’Ermita de Bruguers. Comptez environ 30 minutes de route depuis le centre de Barcelone. Le stationnement est aisé, mais le parking est petit et donc vite complet. N’hésitez pas à vous y rendre le plus tôt possible. Une fois garés, prenez le chemin sur votre gauche, en suivant le balisage rouge et blanc qui mène au château. À peine quelques mètres et vous tomberez déjà sur l’énorme Roca Foradada, une roche en forme d’arche que l’érosion a transformé en œuvre d’art naturelle. Quelques clichés sont déjà les bienvenus.

Poursuivez sur le sentier qui offre une magnifique vue sur Barcelone et ses environs. En y regardant de plus près, vous verrez face à vous, une croix et la grotte dont nous vous parlerons au dernier prochain paragraphe de cet article, patience…

En attendant, nous zigzaguons à travers des décors aux terres rougeâtres qui sont tout à la fois, jungle et désert aride. Je suis déjà ultra fan de cet endroit. Attention, sur votre droite à ne pas manquer pas la première grotte à découvrir. Des flèches colorées indiquent le chemin à prendre. Première crise cardiaque visuelle au rendez-vous…

Une fois la grotte passée au peigne fin, reprenez le sentier et continuez en suivant le balisage rouge et blanc qui vous conduira à une intersection. C’est ici qu’il vous faudra quitter le balisage pour prendre le sentier sur votre gauche avec cette fois-ci, un balisage orange. Des flèches vous guideront ensuite tout le long du sentier jusqu’à l’impressionnante grotte de Bruguers et sa croix.

Arrivés à la croix, il faut descendre via un sentier en pente qui peut s’avérer difficile pour les randonneurs très occasionnels ou souffrant de vertiges. Malgré la présence d’une ligne de vie qui longe le sentier, restez toujours prudents. Nous l’avons passé haut la main, mais je préfère signaler cette étape, car c’est très escarpé ! Ça y est, vous pouvez crier victoire, voici la fameuse grotte de la Mare de Deu de Bruguers.

N’oubliez pas de laisser une petite trace de votre passage en rajoutant un objet qui vous tient à cœur. La légende raconte qu’un berger aurait reçu un signe du ciel ici même. Il aurait trouvé une image de la vierge Mare de Deu. Mais ce portrait disparaissait à chaque fois qu’il revenait au village. Cette histoire fila comme l’éclair sur toute la ville et donna lieu à la construction d’un ermitage.

Infos pratiques :

  • Je vous déconseille de faire cette randonnée l’été en pleine journée, car une bonne partie du sentier est au soleil et ça tape fort. Optez pour la fraîcheur du petit matin.
  • Le chemin qui va jusqu’à l’envers de la grotte est déconseillé aux enfants, car difficile d’accès. Vous pouvez néanmoins vous rendre jusqu’à la croix qui procure déjà une vraie bouffée d’air frais.
  • La balade dure 2 heures aller/retour pour environ 5 kilomètres.

♦ Le Canyon Antelope Catalan

Pour finir dans cette liste de spots insolites et rester dans l’Ouest Américain catalan, je suis obligé de vous reparler des Grottes de Can rieraÀ seulement 30 minutes de Barcelone et elles nous mènent de surprise en surprise. Je peux vous dire que l’endroit vaut le détour et qu’il ne faut absolument pas le manquer si vous arpentez Barcelone de fond en comble ! C’est à l’heure actuelle, mon lieu préféré en Catalogne.

  • Pour connaître toutes les informations de ce lieu plus qu’insolite, rendez-vous dans mon précédent article Le Canyon Antelope Catalan.
  • Il est déconseillé de s’y rendre le week-end et les jours fériés, car le lieu est très prisé.

J’espère que ce volet barcelonais vous donnera pleins d’idées pour vos prochains séjours en Catalogne. À bientôt pour de nouvelles aventures catalanes ! 

Aenean ultricies Phasellus libero. non felis facilisis ut leo. id