Tourisme Bilan 2017 – Fréquentation en hausse dans les Pyrénées-Orientales

En 2017, les Pyrénées-Orientales (PO) ont accueillis 8 millions de visiteurs. Le nombre de nuitées dans le département a quant à lui augmenté de plus de 3% par rapport à la saison 2016, “la plus forte hausse de la décennie” pour Hermeline Malherbe, présidente du Conseil Départemental 66.

88% des touristes de notre département viennent de France et ils dépensent en moyenne 42 euros par jour. Le secteur du tourisme représente la première économie du département avec pas moins de 1,4 milliard d’euros de chiffre d’affaires et 11 000 emplois équivalents temps plein, soit 8% des emplois du département.

Les mouvements sociaux dans les transports n’auront que peu d’impact sur la fréquentation touristique

En 2017, l’agence développement du tourisme (ADT66) a comptabilisé plus de 33 millions de nuitées, chiffre quasi équivalent à celui de 2010, et qui avait fortement baissé depuis 2011. Selon Remy Viguier, directeur de l’ADT66, les mouvements sociaux actuels dans les transports ne devraient que peu affecter les fréquentations car les chiffres montrent que 93% des visiteurs de notre département prenant leur véhicule pour venir dans les PO, contre seulement 5% en train et 2% en avion.

Objectif : Mettre l’accent sur l’avant et l’arrière saison

Ce sont essentiellement les mois de février, avril et juin 2017 qui boostent la fréquentation, et tout particulièrement le mois d’avril 2017. Avec 2,4 millions de nuitées, le week-end de pâques et la clémence des températures auront permis une hausse de 37,6% du nombre de nuitées. La fréquentation des mois à forte affluence, juillet et aout, reste quasi stable. Hermeline Malherbe de citer les professionnels du secteur pour qui : “les saisons d’hiver et d’été sont à maturation”. C’est à dire que la fréquentation a atteint un très haut niveau qui semble difficile à dépasser. La stratégie du conseil départemental est donc de continuer à travailler pour développer l’avant et l’arrière saison.

En 2017, l’Office du Tourisme de Perpignan a enregistré 204 600 visites, sur un total estimé de 500 000 touristes qui séjournent chaque année en hébergement sur la capitale catalane. Les excursionnistes, sont évalués quant à eux à plus d’un million. L’Office du Tourisme de Perpignan assiste à un léger décalage de la saison touristique avec une grosse fréquentation relevée pour le mois de septembre “qui devient le second le plus fréquenté de l’année”. À noter que 22 627 visiteurs ont été accueillis à l’Office de Tourisme pendant le Festival Visa pour l’Image. Soit une hausse de 30 % par rapport à 2016.

Selon une étude commandée par le CD66, 93% des habitants recommanderaient le territoire à leurs amis

Mais que pensent les touristes de notre territoire ?

Les touristes interrogées par un sondage expliquent leur principale motivation pour séjourner chez nous :

  • la diversité des paysages et combinaison mer/montagne
  • le climat/soleil
  • la proximité de l’Espagne

Ils disent vouloir que la destination “préserve son caractère authentique”, tout en insistant sur le côté bon marché de la destination. Ils expriment également des attentes notamment en terme d’accessibilité, d’infrastructures routières et de connexions intra-départementales.

Les touristes souhaitent également une modernisation des infrastructures touristiques au niveau des stations de montagne. À noter que sur la région, la fréquentation a baissé de 3,7% dans les montagnes pyrénéennes et surtout de 4,6% dans les stations de ski d’Occitanie.

Les visiteurs du département souhaitent une hausse et une diversification de l’offre culturelle festive. Ce qui fait dire à la présidente du département, qu’en la matière il s’agit “plus d’accroître la lisibilité d’une offre qui existe déjà”.

Il est vrai que sur cet aspect, l’offre autant sur la ville centre, Perpignan, que sur l’ensemble du département est particulièrement riche. Mais la diffusion de l’information est parfois complexe eu égard au nombre important d’acteurs et parfois au manque de synergie entre eux.

Perpectives d’évolution pour le secteur du tourisme

En 2016, nous avions rencontré Michel Durrieu, devenu le nouveau responsable du Comité Régional du Tourisme de Nouvelle Aquitaine. Il est reconnu par nombre d’acteurs du secteur comme un expert en matière de tourisme. L’ex-directeur du tourisme auprès du Ministère des affaires étrangères évoquait l’objectif de 100 millions de touristes étrangers à horizon 2020. En 2017, ils étaient 89 millions, contre 83 millions en 2016.

Selon les chiffres fournis, l’offre d’hébergement dans le département est de 630 000 lits avec le particularisme que 70% des ces hébergements ne sont pas marchands. 20% sont des résidences secondaires, et 50% des visiteurs sont logés chez des proches, famille ou amis.

D’où la volonté affichée par Hermeline Malherbe de “Valoriser le rôle des ambassadeurs locaux…. Ce sont les habitants qui peuvent devenir encore de meilleurs prescripteurs pour les offres de découverte. Il faut qu’ils puissent encore mieux relayer les informations sur la palette de nos atouts”. 

Consulter tous les chiffres sur l’Observatoire du tourisme de l’ADT des Pyrénées-Orientales

eleifend at Aliquam diam mattis libero accumsan ut amet, felis commodo