fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Éco - Société » Train ou avion ? Comment faire le trajet Paris – Perpignan en période d’inflation ?

Train ou avion ? Comment faire le trajet Paris – Perpignan en période d’inflation ?

Article mis à jour le 17 janvier 2023 à 07:45

Nombreux sont les voyageurs qui effectuent des allers-retours entre Paris et Perpignan pour des déplacements professionnels ou touristiques. Si certains décident de prendre leur voiture pour rallier les 850 kilomètres qui séparent les deux villes, d’autres moyens de transport existent, notamment le train et l’avion à destination de Perpignan dont l’aéroport est désormais centenaire. Alors quelle est la solution la plus économique en 2023 ?

Paris – Perpignan pendant les vacances scolaires

Les vacances scolaires débutent le samedi 18 février et s’achèvent le dimanche 5 mars. Pour les parisiens souhaitant se rendre à Perpignan à cette période, il faudra débourser :

En train pour Paris – Perpignan :
– 266€ minimum en TGV (sans correspondance) pour un aller le dimanche 19 février et un retour le dimanche 5 mars.
– 130€ minimum en TGV (sans correspondance) pour un aller le mardi 21 février et un retour le jeudi 2 mars.
– À noter que les trains Intercités de nuit proposent des tarifs plus bas, parfois à seulement 30€ pour un trajet.

En avion pour Paris – Perpignan :
– 156€ minimum en avion avec la compagnie Transavia pour un aller le dimanche 19 février et un retour le dimanche 5 mars.
– 100€ minimum en avion avec la compagnie Transavia pour un aller le mardi 21 février et un retour le jeudi 2 mars.
– Seuls deux vols sont proposés par jour pour ce trajet.

15/05/2020 Perpignan, France, Illustration SNCF Covid-19 mesures de distanciation sociale des usagers du train à Perpignan© Arnaud Le Vu / MiP / APM

Et les ponts du mois de mai ? Les temps de trajet ?

Cette année, les week-ends prolongés en mai seront nombreux puisque les 1er et le 8 mai tombent un lundi. L’occasion de s’évader quelques jours hors de chez soi. Pour cela, il faudra compter :

En train pour Paris – Perpignan :
– 120€ minimum en OUIGO Grande Vitesse pour un aller le vendredi 28 avril et un retour le lundi 1er mai.
Les tarifs des TGV ne sont pas encore disponibles, seuls les billets pour les trains OUIGO sont en vente actuellement.

En avion pour Paris – Perpignan :
– 166€ minimum en avion avec la compagnie Transavia pour un aller le vendredi 28 avril et un retour le lundi 1er mai (très tôt).

Il faut également tenir compte du temps de trajet : 5h03 pour un train Paris-Perpignan en INOUI contre 1h30 en avion. Toutefois, il ne faut pas oublier le temps passé pour se rendre à l’aéroport (Orly et Rivesaltes) ainsi que le temps d’attente avant d’embarquer puis de récupérer ses bagages à l’arrivée. Transavia étant une compagnie low-cost, il faut aussi ajouter d’éventuels frais qui peuvent faire grimper la facture et augmenter le coût du trajet.

En 2023, l’aéroport de Perpignan fête ses 100 ans avec des nouveautés

Le 10 janvier, la nouvelle caserne des pompiers a été inaugurée en présence de Jean-Luc Gibelin, vice-président de la région Occitanie, Julien Baraillé, président du syndicat mixte de l’aéroport de Perpignan, Christophe Manas, président de la SPLAR, Hermeline Malherbe, présidente du département des Pyrénées-Orientales et Alain Dario, vice-président de Perpignan Méditerranée Métropole.

Carole Delga a déclaré : «Avoir des infrastructures performantes et adaptées était une de nos priorités pour l’aéroport de Perpignan, qui fête ses 100 ans cette année. C’est aujourd’hui chose faite. La nouvelle caserne des pompiers garantira la sécurité des voyageurs et la rénovation des aires de stationnements des aéronefs leur permettra de bénéficier d’un service de qualité.»

La présidente de la région n’a pas manqué de rappeler que l’aéroport de Perpignan était labellisé Aérobio depuis 2021, et qu’il s’agissait de l’un des trois seuls en France à avoir été reconnu pour son action en faveur de la biodiversité. Carole Delga a précisé: «Dans les prochains mois, nous poursuivrons nos investissements pour cet aéroport afin de renforcer l’offre de mobilité pour les Catalans et développer l’attractivité du territoire.»

Mais ce n’est pas tout, pour son 100e anniversaire, l’aéroport de Perpignan souhaite retrouver son activité d’avant-Covid et la direction vise ainsi 440.000 passagers en 2023. Dès le mois de mars, la compagnie Transavia va augmenter ses liaisons entre Perpignan et Paris et proposer 17 allers-retours par semaine ; soit 3 de plus qu’actuellement. 20% de passagers supplémentaires pourront être transportés lors de chaque vol.

Les habitants de Perpignan en quête de voyage auront plus facilement accès à des villes d’Europe car différentes compagnies proposeront des allers-retours hebdomadaires. Ryanair va renforcer ses liaisons vers Londres dès la fin mars et ouvrir des vols à destination de Leeds dès le 1er juin. Aer Lingus souhaite proposer une meilleure offre de vols entre Perpignan et Dublin avec 4 vols par semaine à partir du mois de mars.

Enfin, un meeting aérien sera organisé au mois de septembre à l’aéroport de Perpignan. Le programme est en cours d’élaboration.

*Tarifs appliqués le 13/01/2023 à 14h45.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances