Zapping de l’actualité du 22 juillet | Pyrénées-Orientales

France, Perpignan 2021-07-20. Illustration, Health pass (EU digital covid certificate), here as QR code, in front of a french cinema complex. Since 21 July, cinemas, museums and other mediatheques must require a health pass at the entrance of their establishment. Photograph by Arnaud Le Vu / Hans Lucas.
France, Perpignan, 2021-07-20. Illustration, Pass sanitaire (certificat Covid numerique UE) sous forme de QR code devant le complexe d un cinema. Depuis ce 21 juillet, les cinemas, musees, et autres mediatheques doivent exiger le pass sanitaire a l entree de leur etablissement. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

♦ Pass sanitaire dans les cinémas : pour le moment, ça passe

Depuis ce 21 juillet, les cinémas, musées, et autres médiathèques doivent exiger le pass sanitaire à l’entrée de leur établissement. Outre le QR code prouvant, soit la vaccination complète ou un test PCR négatif récent, les établissements devaient – jusque-là – vérifier l’identité des porteurs du QR code. En effet, c’est à l’établissement de vérifier l’adéquation entre les 2 éléments. Or, le gouvernement pourrait faire peser cette charge sur les usagers des lieux en question plutôt que sur les exploitants.

Ce mercredi après-midi, la responsable communication des cinémas Castillet et Mega Castillet à Perpignan se disait plutôt confiante. « Pour le moment, nous n’avons eu que 2 personnes qui se sont vues refuser l’accès. Et les autres se sont pliés à l’exercice sans problème. Nous aurons peut-être plus de soucis sur les séances du soir. Idem pour ce qui est de la vérification d’identité, les vérifications se font devant l’entrée ; les agents sont équipés d’une tablette pour scanner le QR code via l’application ou via le document. » Selon la responsable communication, pas de baisse de fréquentation ressentie en lien avec le pass sanitaire.

France, Perpignan, 2021-05-17. Movie theaters reopen on Wednesday, May 19. Closed since October 30, 2020 due to the pandemic, movie theaters are once again welcoming spectators. The public will be able to choose among the 450 films (1/3 of which are French productions) that have been waiting to be shown since the first confinement. Photograph by Arnaud Le Vu / Hans Lucas.  France, Perpignan, 2021-05-17. Les salles de cinema rouvrent leurs portes le mercredi 19 mai. Fermees depuis le 30 octobre 2020 pour cause de pandemie, les salles obscures accueillent a nouveau des spectateurs. Le public aura le choix parmi les 450 films (dont 1/3 de productions francaises) en attente de projection depuis le premier confinement. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.
France, Perpignan, 2021-05-17. Les salles de cinéma rouvrent leurs portes le mercredi 19 mai. Fermées depuis le 30 octobre 2020 pour cause de pandémie, les salles obscures accueillent à nouveau des spectateurs. Le public aura le choix parmi les 450 films (dont 1/3 de productions françaises) en attente de projection depuis le premier confinement. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

Décryptagele décret et ses zones d’ombre :

Comme nous le détaille la responsable communication « Le décret rend obligatoire le pass sanitaire à partir de 50 spectateurs. Le seuil de 50 spectateurs s’entend par salle et pas par établissement ; et n’inclut pas le personnel des cinémas ou les bénévoles des associations en charge de leur fonctionnement. Le seuil est constaté à l’avance par rapport au nombre de places effectivement mises en vente.

De manière totalement inattendue, le port du masque n’est plus obligatoire dès lors qu’il y a le pass sanitaire. Cela signifie que le port du masque reste obligatoire pour les salles jusqu’à 49 personnes ; mais sans pass sanitaire et n’est pas obligatoire dès le seuil de 50 personnes car le pass sanitaire s’impose. Les préfets peuvent revenir sur cette souplesse en fonction de la situation dans le département. […]

Un cinéma peut donc organiser des séances limitées à 49 personnes sans pass sanitaire et des séances à 50 spectateurs et plus avec pass sanitaire. Les cinémas peuvent également appliquer ces différentes mesures par salle : une salle avec pass sanitaire et une salle à 49 spectateurs sans pass sanitaire. »

Par conséquent, nous sommes obligés de demander un Pass sanitaire pour accéder à nos cinémas Méga Castillet et Castillet à partir d’aujourd’hui 21 juillet.

Car à ce jour une jauge à 49 personnes par salle est trop pénalisante pour nos entrées (surtout pour le Mega Castillet avec des salles pouvant aller jusqu’à 450 fauteuils).

Néanmoins dans les semaines qui suivent si la fréquentation baisse de façon significative il se pourrait que le cinéma Castillet abandonne le Pass sanitaire et décide de réduire sa capacité d’accueil à 49 personnes par salle. 

Le port du masque à l’intérieur reste en vigueur pour le moment car à ce jour nous n’avons pas eu de nouvelles de la préfecture et nous préférons rester prudents étant donné la situation sanitaire actuelle dans notre département.

Par ailleurs, il est important de préciser que ce Pass sanitaire s’applique aux personnes de 18 ans et +.« 

Les autorités ont précisé ce 22 juillet que les gestes barrières, dont le port du masque, restent obligatoires dans les établissements où s’applique le pass sanitaire. Idem pour l’abaissement de la jauge pour les cinémas. La Direction générale de la santé a également confirmé que la jauge de 50 personnes, à partir de laquelle le pass sanitaire devient obligatoire, concerne le nombre de places disponibles. Et pas le nombre de places effectivement occupées. Donc, les cinémas ne peuvent s’affranchir de leur obligation concernant le pass sanitaire.

France, Perpignan, 2021-05-17. Cine Movida Mega Castillet will be the first cinema in France to offer MX4D technology. The MX4D room offers a totally immersive environment, where you can really feel the action on the screen thanks to the movements and special effects integrated in your seat and in the cinema room. Photograph by Arnaud Le Vu / Hans Lucas.  France, Perpignan, 2021-05-17. Le cinema Cine Movida Mega Castillet sera le premier cinema de France a proposer la technologie MX4D. La salle MX4D offre un environnement totalement immersif, ou vous ressentez reellement l action a l ecran grace aux mouvements et aux effets speciaux integres dans votre siege et dans la salle de cinema. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.
France, Perpignan, 2021-05-17. Le cinéma Cine Movida Mega Castillet sera le premier cinéma de France à proposer la technologie MX4D. La salle MX4D offre un environnement totalement immersif, ou vous ressentez réellement l’action à l’écran grâce aux mouvements et aux effets spéciaux intégrés dans votre siège et dans la salle de cinéma. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

♦ Le chiffre du jour : les Pyrénées-Orientales ont rapporté 25 médailles à la France

Soit 18 aux JO d’été et 7 aux JO d’hiver depuis 1896. Un classement édité par France Info classe les Pyrénées-Orientales comme 15e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. « Les athlètes natifs de ce département ont remporté 10 médailles d’or, 13 médailles d’argent et 2 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 6e des départements français en termes de médaille par habitant. Les Pyrénées-Orientales ont particulièrement brillé en biathlon (7 médailles, ça aide d’avoir Martin Fourcade comme régional de l’étape) et en escrime (5 médailles, les plus érudits d’entre vous connaissant le nom de Christian d’Oriola, gloire de ce sport dans les années 1940 à 1960 avec quatre médailles à lui seul) en comptant les épreuves par équipes. »

♦ Focus : les habitants de Banyuls dels Aspres adhèrent au principe de budget participatif

Dans un contexte de désamour entre le citoyen et « la vie de la citée » évoqué lors des récentes élections, focus sur le principe de budget participatif à travers l’exemple de la commune de Banyuls dels Aspres. Qu’est-ce qu’un budget participatif ? Dixit le site de Banyuls dels Aspres : « une démarche engagée par votre municipalité pour vous permettre de partager vos idées, de décider directement de l’utilisation d’une partie du budget de la commune (25000€ euros, soit 5% de son budget d’investissement) ; et de rejoindre le mouvement de 170 communes qui l’ont déjà mis en place en France en 2020. »

Les propositions peuvent porter sur des aménagements nouveaux, des achats d’équipements, des projets culturels, sportifs, environnementaux, sociaux ; et seront soumises au vote de l’ensemble des Banyulenc.que.s qui sélectionneront celles qu’ils préfèrent. À partir de 6 ans, à titre individuel ou collectif (association, classe d’école), chaque habitant peut déposer ses idées et voter en s’inscrivant en ligne ou en Mairie.

Le vote pour 2021 vient de se terminer et plus de 370 habitants ont voté pour des projets.

Le Mercredi 7 juillet , le 4e comité de pilotage du 1er budget participatif banyulenc s’est réuni et a dévoilé le résultat des 373 votes de ses administrés. Les projets que les administrés votants ont retenus et placés, par ordre de préférence en 2021 sont : l’aire de jeux en dessous de l’église, le poulailler pédagogique à l’école et le programme « des abeilles et des fleurs ».

Selon le maire Laurent Bernardy : « Cette 1ère banyulencque est d’abord une véritable réussite que nous devons au nombre important de participant.e.s qui ont adhéré à cette expérience communale : 25 projets proposés, dont 12 éligibles suivant les différents critères, près de 30% de participation pour les votes… Ces chiffres sont bien au-dessus, soit dit en passant, de la moyenne de participation de 5 et 10% sur des communes qui, elles aussi, ont lancé leur projet de budget participatif ! Encore BRAVO pour toutes vos propositions et MERCI pour votre participation. »

♦ Les professionnels de l’hôtellerie-restauration refusent de supporter le coût du licenciement des salariés sans pass sanitaire valide.

Le nouveau projet de loi relatif à la gestion de la crise sanitaire prévoit d’imposer aux professionnels qu’ils s’assurent que leurs salariés sont en possession d’un pass sanitaire valide. À défaut de présenter un tel justificatif, le texte stipule que ces salariés ne sont pas autorisés à travailler et qu’ils peuvent, si la situation se prolonge plus de 2 mois, faire l’objet d’un licenciement pour un motif que le texte qualifie de «spécifique». Les 4 organisations professionnelles représentatives du secteur des hôtels, cafés, restaurants, qualifie ce texte d’inacceptable.

« Les représentants de la profession tiennent à rappeler que les professionnels ne sont pas opposés au pass sanitaire afin d’éviter la fermeture de leurs établissements mais pas à n’importe quelles conditions. Il n’est pas acceptable que les professionnels de l’hôtellerie-restauration se retrouvent contraints de verser des indemnités de licenciement à l’occasion de telles ruptures. D’autant plus que notre secteur est confronté à une très une forte pénurie de main-d’œuvre. »

05/08/2020, Sainte Marie la Mer, France, Illustration mesures barrieres Covid-19 littoral Mediterrannee

♦ Conjoncture : Les embauches de plus d’un mois accélèrent fortement au deuxième trimestre 2021

Au deuxième trimestre 2021, le nombre des déclarations d’embauche de plus d’un mois hors intérim accélère nettement : +16,9% après +4,9% au premier trimestre 2021. Selon les services statistiques de l’URSSAF, l’augmentation concerne les CDD de plus d’un mois (+12,9% après +3,6%) ; et plus encore les CDI (+21,3% après +6,3%). « Le niveau atteint au deuxième trimestre 2021 (plus de 2,2 millions d’embauches de plus d’un mois) constitue un pic historique, supérieur de 1,7 % au précédent point haut enregistré au dernier trimestre 2019 juste avant le déclenchement de la crise. »

La croissance du premier trimestre 2021 concerne à la fois les entreprises de moins de 20 salariés (TPE) et les structures de plus grande taille ; même si elle est plus modérée dans ces dernières. Les déclarations d’embauche de plus d’un mois augmentent ainsi de 25,9% (après +4,4%) dans les TPE et de 10,6% (après + 5,2%) dans les entreprises d’au moins 20 salariés.

♦ Consultation départementale du public : « charte d’engagement des utilisateurs agricoles de produits phytopharmaceutiques »

La loi n°2018-938 du 30 octobre 2018 pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et pour une alimentation saine, durable et accessible à tous (dite loi égalim) a prévu, dans son article 83, que l’utilisation de produits phytopharmaceutiques à proximité des bâtiments habités et des zones attenantes soit subordonnée à des mesures de protection des personnes habitant ces lieux. Les mesures doivent être formalisées par les utilisateurs dans une charte d’engagements à l’échelle départementale.

Un projet de charte a été élaboré et doit faire l’objet d’une consultation du public conformément aux dispositions de l’article L.123-19-1 du code de l’environnement. Cette consultation est organisée par la préfecture des Pyrénées Orientales du 15 juillet au 05 août 2021. Le projet de charte ainsi que les modalités de consultation sont disponibles sur le site des services de l’état dans les Pyrénées-Orientales en cliquant sur ce lien.

À l’issue de la consultation la version consolidée de la charte retenue sera publiée sur le site internet des services de l’Etat dans les Pyrénées-Orientales avec la synthèse des observations du public et indications de celles dont il aura été tenu compte. Cette publication vaudra décision d’approbation préfectorale.

♦ Remise des insignes à la promotion « Quartier Maître Fort »

Sur le quai de la République de Port-Vendres, dans la zone sécurisée, 23 stagiaires étaient réunis le 14 juillet dernier sous l’uniforme de la Marine Nationale pour la cérémonie solennelle de remise des insignes à la 47ème promotion de la Préparation Militaire Marine (PMM) « Quartier Maître Fort » de Perpignan. Celle-ci honore, en portant son nom, la mémoire du quartier-maître radio Jean-François Fort, mort en mission à bord du sous-marin Minerve le 27 janvier 1968, à 18 ans. L’épave a été retrouvée le 21 juillet 2019 à 45km des côtes toulonnaises.

Ces jeunes gens, âgés de 16 à 21 ans, de tous niveaux scolaires et désireux de bénéficier d’un contact privilégié avec les armées en général et la Marine nationale en particulier, ont suivi un cycle de formation (militaire et maritime) de septembre 2019 à mars 2020 ; cycle échelonné sur une quinzaine de samedis et une période bloquée d’une semaine sur la base navale de Toulon lors des vacances scolaires.

Pour cette occasion, le Bâtiment Base des Plongeurs Démineurs (BBPD) « Acheron », navire de guerre de la Marine Nationale avait fait le déplacement depuis Toulon. Ce dernier a pu recevoir en début de matinée le président de l’USAP François Rivière, son épouse et les joueurs Alan Brazo et Sadek Deghmache afin de faire visiter le bateau puis signer un jumelage avec le club.

♦ Dragons Catalans : Hull KR plutôt que Castleford ce samedi 24 juillet

En accord avec la RFL, il a été décidé de reprogrammer le match face à Hull KR, initialement prévu le 5 juillet dernier. Ce changement d’adversaire n’a aucune incidence sur la date et l’heure du match. Les Dragons affronteront donc désormais Hull KR ce samedi 24 Juillet à 18h au stade Gilbert Brutus.

En effet, le match de Super League entre les Dragons Catalans et Castleford, prévu ce samedi 24 Juillet au stade Gilbert Brutus, est reporté en raison de cas positifs au Covid-19 au sein de l’effectif des Tigers. Dans le même temps, la rencontre entre St Helens et Hull KR est également reportée. Plusieurs joueurs de St Helens ont en effet été contraints de s’isoler car déclarés cas contact après la finale de la Cup face à Castleford.

Côté vestiaire, le club actuellement leader a annoncé la prolongation de Josh Drinkwater avec un nouveau contrat de deux ans. Agé de 29 ans, le demi de mêlée australien est donc lié avec les Dragons Catalans jusqu’à la fin de la saison 2023. « Joueur incontournable depuis son arrivée au club, il compte 14 essais inscrits en 51 matchs sous le maillot catalan. Josh Drinkwater est actuellement le meilleur passeur de la Super League cette saison avec 17 passes décisives en 12 rencontres disputées. »

« Je me sens très bien aux Dragons et c’est le club pour lequel je veux continuer à jouer. Nous avons un super groupe de joueurs, un très bon staff et je prends du plaisir à jouer dans cette équipe. Je me sens réellement bien ici en pays catalan. J’espère que nous allons ramener le premier titre de Super League à Perpignan. » Josh Drinkwater

France, Perpignan, 2021-05-29. Josh Drinkwater renouvelle son contrat pour 2 ans avec les Dragons Catalans en Super League. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances