Zapping de l’actualité du 29 juillet | Pyrénées-Orientales

Col de Ouillat Albères frontière France Espagne montagne Escala

♦ Focus : La hêtraie de la Massane inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO

Ce Mercredi 28 juillet 2021, la hêtraie de la Réserve Naturelle Nationale de la Forêt de la Massane, vient de rejoindre le patrimoine mondial de l’UNESCO ; et ce sur la liste des « Forêts primaires et anciennes de Hêtres des Carpates et d’autres régions d’Europe » avec les réserves du Grand-Ventron (massif des Vosges) et du Chapitre (Hautes-Alpes) pour la France.

“Porté par l’État français, ce classement international prestigieux reconnaît l’ancienneté et le fort niveau de naturalité de cette vieille forêt du bassin méditerranéen en libre évolution depuis plus de 150 ans. Il est le fruit du travail exemplaire mené tant sur la connaissance que sur la gestion de la réserve depuis sa création en 1973 par les organismes cogestionnaires : l’Association des Amis de la Massane et la Fédération des Réserves Naturelles Catalanes.”

Col de Ouillat Albères frontière France Espagne montagne Escala

Une réserve de biodiversité et un patrimoine commun à protéger

La forêt de la Massane est probablement l’aire protégée la plus inventoriée d’Europe, voire du monde. Les dernières publications montrent que cette forêt peut être considérée comme présentant une très grande diversité d’espèces à l’hectare ; avec plus de 8.200 espèces répertoriées sur seulement 336 hectares.”

“Si la hêtraie de la Massane a conservé ce patrimoine naturel exceptionnel depuis les dernières glaciations, elle n’en est pas moins menacée par les changements globaux brutaux (climat, activités humaines, etc.). De par ses caractéristiques biogéographiques, la Massane est considérée comme un poste avancé du changement climatique en zone méditerranéenne. Elle accuse certaines années des taux de mortalité 6 fois supérieurs à ce que l’on observe dans les autres hêtraies.”

Col de Ouillat Albères frontière France Espagne montagne Escala

♦ L’agriculture urbaine et les jardins partagés s’enracinent dans les Pyrénées-Orientales

302 premiers lauréats de la mesure « Jardins partagés » du plan France Relance ont été sélectionnés depuis son lancement fin mars ; un soutien au développement de l’agriculture urbaine. Dotée de 17 millions d’euros, elle accompagne aussi bien des collectivités, des associations et des bailleurs sociaux dans la réalisation de leur projet. Dans les Pyrénées-Orientales, 5 projets ont d’ores et déjà reçu le soutien de l’État ; des initiatives nées à Céret, Canet-en-Roussillon, Vinça, Serralongue, ou encore Pézilla-la-rivière.

Selon le ministère de l’agriculture et de l’alimentation, “le développement de l’agriculture urbaine est une formidable opportunité pour renforcer l’accès à des produits frais et locaux ; tout en apportant une véritable dimension fédératrice et pédagogique pour les habitants d’un quartier. Les jardins partagés sont aussi des espaces de proximité, d’échange, et de convivialité.”

L’appel à projet est ouvert jusqu’au 15 octobre 2021 pour soutenir les initiatives locales. Un cofinancement jusqu’à 80 % du coût total du projet pourra être accordé aux dossiers lauréats. Plus d’informations : https://www.pyrenees-orientales.gouv.fr/.

♦ Covid-19 : la situation sanitaire des Pyrénées-Orientales en chiffres

Les Pyrénées-Orientales affichent un taux d’incidence de 636 cas pour 100.000 habitants sur 7 jours ; pour rappel ce chiffre était de 41 mi-juin. La proportion de personnes ayant reçu une dose de vaccin dans le département est de 64.54%. L’estimation du nombre de chaque variant dans les cas détectés montre l’omniprésence du variant Delta (98,3%)  Source CovidTracker.fr.

♦ 2,6 M€ pour revaloriser les berges de la Têt

La volonté de la communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole (PMM) et du Syndicat Mixte Têt Bassin Versant (SMTBV) est “d’adopter une vision plus globale de l’ensemble des berges basses en section urbaine de Perpignan tant d’un point de vue écologique que d’un point de vue paysager”. Les travaux s’étaleront jusqu’au 29 janvier 2022 et permettront notamment de :

  • Permettre la migration des espèces piscicoles, notamment l’alose et l’anguille ; 
  • D’assurer la protection du pied de digue et de la berge en rive gauche de la Têt ; 
  • Mais aussi de réaliser des aménagements végétaux entre le pont Joffre et le passage à gué.

Durant toute la durée de ces travaux, la circulation ne devrait pas être impactée ; mais PMM informe que “pour des raisons de sécurité́, de jour comme de nuit, l’accès aux berges de la Têt et dans la zone de travaux sera interdit au public”.

Le communiqué de presse précise que le chantier sera observable depuis les lieux suivants :
– Le rond-point du passage à gué sur le boulevard de la France Libre ;
– L’entrée du parking du champ de foire par le rond-point de Gabiani ;
– La rampe d’accès à la berge sur l’Avenue Torcatis. 

Théâtre de l'Archipel Perpignan - vue sur le Vernet

♦ Début du transport combiné route rail entre Perpignan et Calais

Contrairement au train des primeurs qui acheminait quotidiennement les fruits et légumes de Saint-Charles directement de Perpignan à Rungis, ce transport met sur les rails, les remorques des camions sans nécessité de manutention.

Selon Mr Hans-Jurgen Weldemann, responsable de l’entreprise allemande en charge de ce transport combiné, “il s’agit d’un modèle de transport durable. Ses effets positifs sont d’une part une réduction significative des émissions de CO2 et de l’autre, une réduction importante de la congestion du trafic sur les autoroutes. En plus des semi-remorques conventionnels, CargoBeamer peut également gérer des remorques P400, des conteneurs, des remorques-citernes, des camions frigorifiques ou des marchandises dangereuses”.

Le service entre Calais et Perpignan représente la troisième ligne de la société de transport combiné. Cette ligne va alimenter le démarrage du premier terminal CargoBeamer complet sur le marché ; terminal qui est maintenant achevé à Calais. À moyen terme, le site de Calais doit donner naissance à une plateforme logistique internationale destinée à relier différents terminaux européens, et former un trafic multimodal entre les îles britanniques et l’Europe du Sud ou de l’Est. “Ce nouveau service offre quatre rotations par semaine avec l’objectif d’augmenter ce nombre dans un proche avenir” précise le communiqué de presse adressé aux rédactions.

♦ France Relance octroie 12M€ sur 2 ans aux acteurs du tourisme d’Occitanie – Dont 1,5M€ pour les Pyrénées-Orientales 

Une enveloppe repartie selon 3 axes : 5,6M€ pour le massif Pyrénéen, 3,9M€ pour le tourisme rural et 2,5M€ dans le cadre du projet “Tourisme mer & Littoral”.

Le tourisme du littoral en Occitanie représente aujourd’hui 72% de “l’économie bleue”. Une économie non délocalisable et liée aux 220Km de rivage et 20 stations balnéaires qui composent la façade méditerranéenne. Néanmoins, le Préfet de Région rappelle que l’économie touristique “doit entamer une nécessaire mutation“. Pour faire à la fois face à la crise sanitaire du Covid ; mais aussi aux changements climatiques. Sur la première session, 35 dossiers ont été déposés ; 20 dossiers sont lauréats dont 9 dans les Pyrénées-Orientales pour un total de 758.121€.

Parmi les projets retenus : l’étude d’aménagement d’une structure artificielle d’escalade extérieure sur le phare d’atterrissage de Canet-en-Roussillon pour 35.000€. Ou encore 55.408€ dédiés à la valorisation numérique de la maison du fauvisme via un écran tactile et une application mobile.

Le tourisme lié à la chaîne des Pyrénées va bénéficier d’un soutien de 2,8 M€ dont 587.500€ pour des projets sur les Pyrénées-Orientales. 500.000€ seront dédiés à la restauration des remparts de l’emblématique cité de Villefranche-de-Conflent. Enfin, sur le volet du tourisme rural, c’est la communauté de communes des Aspres qui est la Lauréate d’une enveloppe 168.409 €. Une somme dédiée à l’ouverture de la villa Palauda sur la commune de Thuir.

♦ Plus d’auto-entrepreneurs actifs en 2020 malgré la crise sanitaire

Fin décembre 2020, le réseau des Urssaf dénombre 1.928.000 auto-entrepreneurs (AE) administrativement actifs ; soit 287.000 de plus sur un an (+17,5%). Cette hausse est analogue à celle de l’année précédente (288.000) malgré un contexte marqué par les mesures de confinement et de restrictions liées à la crise sanitaire. Elle s’explique par un rythme encore soutenu des immatriculations ; 599.000 sur l’année, soit 3,1% de plus qu’en 2019. Le nombre de radiations s’établit quant à lui à 31.000 comptes sur l’année ; + 6,3% par rapport à 2019.

1.071.000 auto-entrepreneurs déclarent un chiffre d’affaires positif au dernier trimestre 2020 ; soit 8,7% de plus que l’année précédente. Ces auto-entrepreneurs économiquement actifs représentent 55,5% des inscrits ; ils étaient 60,0 % un an plus tôt. En lien avec la crise sanitaire, la part des AE économiquement actifs a atteint au deuxième trimestre 2020 son niveau le plus bas depuis 2011 (47,5%).

La crise sanitaire a affecté de manière très contrastée les différents secteurs d’activité et les territoires. Certains secteurs ont été contraints de fermer sur la quasi-totalité de l’année (activités récréatives et activités sportives notamment) ; tandis que d’autres ont au contraire bénéficié des effets du confinement, les services de livraison en particulier.

♦ L’incroyable série de victoires des Dragons Catalans

Ce jeudi, les Dragons Catalans ont remporté leur onzième victoire consécutive en s’imposant 40-20 contre Wakefield ; et ce après une victoire dans les dernières minutes 32 à 30 face à Hull KR le samedi d’avant. D’excellents résultats qui permettent à Steve McNamara et ses joueurs de conforter leur place de leader.

Parallèlement, cette semaine le club a confirmé le départ de Jason Baitieri à la fin de la saison. En fin de contrat, le troisième ligne franco-australien a fait part de sa décision au club et quittera les Dragons après 11 saisons. Agé de 32 ans, il est le troisième joueur à avoir disputé le plus grand nombre de matchs sous le maillot catalan derrière Rémi Casty et Greg Mounis. Il compte en effet 252 matchs et 22 essais avec les Dragons.

“C’est un joueur qui, depuis plus de 10 ans, a servi le club comme peu l’ont fait. Jason fait partie de ces quelques joueurs qui auront marqué l’histoire des Dragons. Il a réalisé une superbe carrière sous le maillot catalan et je le félicite pour tout ce qu’il a accompli. Je lui souhaite le meilleur pour la suite.”

Bernard Guasch, Président des Dragons Catalans

♦ Sortie du TAP, le nouvel annuaire pour découvrir les vignerons des Pyrénées-Orientales

Sorti le 10 juillet, cet annuaire référence l’ensemble des vignerons des Pyrénées-Orientales. Vous pourrez le parcourir au choix par ordre alphabétique ou par vallée ; et suivre les “routes des vins” proposées. Où se procurer le TAP ? Plus de 500 points de distribution : vignerons, cavistes, bars à vin & restaurants, réseaux accueils touristiques, Offices du Tourisme, hébergements. Disponible également en ligne : https://le-tap.com.

“Ce support a pour ambition de refléter un maximum d’information pour le lecteur, de la rencontre des vignerons locaux à leurs activités liées à l’oenotourisme et la connaissance de leurs singularités. Le Tap a un contenu informatif, pédagogique et simple à utiliser, pour les amateurs comme les curieux épicuriens, chaque lecteur peut alors s’approprier l’annuaire. L’objectif est de mettre en avant le territoire et ses ressources, et ainsi valoriser la filière vinicole des Pyrénées-Orientales.”

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances