Zapping de l’actualité des Pyrénées-Orientales | 23 septembre

Sécheresse

♦ L’année 2021 classée au 3e rang des plus sèches depuis 1959

Le comité départemental sécheresse, réuni le 13 septembre sous l’autorité de Monsieur le Préfet, a permis de faire le bilan de l’état actuel de la ressource en eau et de partager un constat : celui d’un été chaud et particulièrement sec et de prévisions météorologiques peu favorables à une amélioration sur la quasi-totalité du département. Malgré les épisodes orageux récents, les tensions sur la ressource en eau s’accentuent encore. Les ressources en eau se régénèrent de façon cyclique principalement grâce aux pluies.

Cet été est marqué par des niveaux bas des nappes phréatiques et une baisse des débits des cours d’eau. Les derniers épisodes pluvieux n’ont pas suffi à inverser cette tendance. À l’échelle du département, l’année hydrologique écoulée compte 10 mois déficitaires sur 12 (seuls septembre et novembre 2020 ont été excédentaires) ; et le déficit global s’élève à 74 % avec 613 mm cumulés.
Cette année se classe au 3e rang des années les plus sèches depuis 1959, derrière 1998 et 2008.

♦ Mesures mises en place afin de réduire les nuisances sonores de l’aéroport de Perpignan-Rivesaltes

Selon la Préfecture des Pyrénées-Orientales, les activités associées à l’aviation générale et aux écoles de pilotages basées sur l’aéroport de Perpignan ont engendré une recrudescence des plaintes depuis la fin du printemps 2020.

Évoquant « la conjoncture particulière à associer à la crise sanitaire », la Préfecture rappelle que ces activités ne sont pas nouvelles sur l’aéroport de Perpignan ; avant de mettre en avant sa « préoccupation de protection du cadre de vie des riverains en encadrant les conditions d’utilisation de l’aérodrome et en favorisant une meilleure communication entre les parties. »

Plusieurs réunions ont été organisées avec la participation des services de la préfecture, de l’aviation civile, du directeur de l’aéroport perpignanais et des représentants des écoles de pilotage et des aéroclubs, afin de déterminer les solutions possibles.

Des mesures, agréées par les écoles de formation et les aéroclubs, ont ainsi pu être identifiées et ont donné lieu à la signature d’une charte de bonne conduite le 29 juin 2021. Les mesures de cette charte sont d’ores et déjà appliquées à titre expérimental. Elles feront l’objet d’une approbation au mois d’octobre ou au mois de novembre 2021.

Les mesures de la charte de bonne conduite :
– Identification de 2 zones dont le survol est à éviter. À savoir les territoires les plus urbanisés des communes de Rivesaltes et de Saint-Estève) ;
– Limitation des tours de piste au créneau 9H-19H les samedi, dimanche et jours fériés pour les écoles de formation ;
– Réalisation des tours de piste de nuit avant minuit ; en privilégiant les aéronefs les moins bruyants, et, pour l’ensemble des usagers. Ils sont limités à 3 jours par semaine sur la période septembre-juin ; 2 jours par semaine sur la période juillet-août.

♦ Urssaf Languedoc Roussillon : bilan des mesures durant la crise et un plan d’accompagnement à la relance économique

Bilan de l’accompagnement durant la crise :

Durant la crise, l’Urssaf a mis en place 4 mesures principales à destination des employeurs : report total ou partiel des cotisations, mesures d’exonération et d’aide au paiement, échéanciers personnalisés. « En Languedoc-Roussillon, plus de 287 millions d’euros de cotisations sociales ont été reportés par les employeurs et près de 200 millions d’euros d’exonérations de cotisations et d’aides au paiement. Aujourd’hui, 93 % des entreprises payent leurs cotisations à l’échéance. »

Pour les indépendants, 4 mesures ont été mises en oeuvre : reports d’échéances, réductions de cotisations, échéanciers personnalisés auxquels se sont ajoutées des aides directes. Plus de 15.000 indépendants ont été soutenus par des aides financières pour un montant de 13 millions d’euros.

Le plan de relance économique :

Dans un récent communiqué, L’Urssaf Languedoc-Roussillon confirme le déploiement de mesures conçues spécifiquement pour accompagner les employeurs et les indépendants dans la sortie de crise. Un plan « au cas par cas » allant des échéanciers de paiement aux entretiens individuels avec pour objectif « de donner du temps aux employeurs et aux indépendants ».
« À la fin du mois d’août, ce sont plus de 32.000 plans d’apurement de la dette qui ont été engagés avec les employeurs et indépendants du Languedoc-Roussillon. »

Par ailleurs, les contrôles liés à la lutte contre les fraudes et le travail illégal n’ont pas été interrompus durant la crise sanitaire. « Les équipes de l’Urssaf sont mobilisées dans la lutte contre la fraude au chômage partiel. »

URSSAF Languedoc Roussillon

♦ Zoom sur l’innovation en Occitanie en 2020

Avec 807 demandes de brevets publiés à l’INPI (Institut national de la protection industrielle), l’Occitanie monte sur la troisième marche du podium des régions françaises ayant déposé le plus de brevets en 2020. Un palmarès porté par les entreprises qui portent l’image de l’excellence industrielle de la région ; sans oublier les Universités qui appuient ce classement.

Si elle occupe le troisième rang national, en termes de publication de brevets, la Région Occitanie représente 6,2% de l’ensemble des publications nationales ; loin derrière l’Île de France et ses 61,6 %. Car le siège de la plupart des grandes entreprises s’y trouve domicilié ; et ce sont précisément les grandes entreprises qui déposent le plus de brevets.

« Derrière le groupe Airbus, phare de l’activité régionale, se développe également tout un tissu de PME et de start-ups innovantes qui valorisent leurs innovations par la protection de leur propriété intellectuelle et le dépôt de brevets. » détaille Nam Ngo Thien, délégué régional Inpi Occitanie Pyrénées Méditerranée.

L’INPI a établi un « Top 50 » des entreprises et universités ; toutes tailles et tous secteurs d’activité confondus. À cet égard, avec 337 brevets publiés, Airbus occupe le 7e rang national. Safran et Thalès (respectivement 2e et 9e) sont référencés à Paris ; eu égard à la domiciliation de leur siège social. Au classement des entreprises de taille intermédiaire (ETI), Latécoère se maintient à la 9e place ; avec 15 brevets publiés.

Airbus vient de commencer l'assemblage du premier prototype de "l'aile écologique" du futur. Photo © Airbus
Airbus vient de commencer l’assemblage du premier prototype de « l’aile écologique » du futur. Photo © Airbus

♦ Ruralité et accès aux personnels de premier recours

Selon un récent rapport de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), les 3/4 des personnes les plus éloignées des professionnels de premier recours vivent dans des territoires ruraux.

Entre 2016 et 2019, l’accessibilité géographique aux infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes et sages-femmes s’améliore (respectivement +9%, +9% et +16%) ; alors que celle des médecins se dégrade (-6%). Toutefois, la répartition des médecins généralistes sur le territoire est plus homogène que celle des trois autres professions. 

Les inégalités régionales d’accessibilité sont particulièrement importantes en ce qui concerne les infirmiers. Elles existent également pour les masseurs-kinésithérapeutes et les médecins généralistes ; conjuguées à une concentration forte autour des pôles urbains. Pour les sages-femmes, la répartition est très hétérogène sur le territoire.

Environ 3 % de la population (1,7 million de personnes) font partie des moins bien lotis en termes d’accessibilité aux médecins généralistes, aux infirmiers et aux masseurs-kinésithérapeutes. 3 sur 4 vivent dans des territoires ruraux. 

♦ Let’s Clean Europe – 300 kg de déchets collectés dont 80 kg de plastique

Plus de soixante personnes ont participé à la journée « Let’s Clean Europe » dans le parc naturel de la Narbonnaise le 18 septembre dernier. Au cours de cette action promue par l’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée, 300 kg de déchets ont été collectés ; dont 80 kg de plastique.

Après la collecte, plusieurs responsables politiques, institutionnels et territoriaux se sont exprimés lors d’une conférence de presse organisée au Palais des Congrès. Parmi eux, Didier Codorniu, maire de Gruissan et premier vice-président de la Région Occitanie.

À l’issue de l’événement, les volontaires ont pu faire part de leurs observations et propositions pour la préservation des espaces naturels. Objectif ? Sensibiliser l’ensemble des acteurs à la nécessité à la gestion des déchets indésirables ; ainsi qu’à la réduction de la production de déchets en amont. 

♦ Records d’audience pour la Super League et les Dragons Catalans

Alors que les Play-offs débutent ce soir, la Super League annonce des records d’audience pour la saison régulière. L’audience moyenne sur la saison en 2021 a dépassé les 150.000 téléspectateurs par match sur Sky Sports, la meilleure moyenne depuis 6 ans. L’audience moyenne des Dragons a augmenté de 21% cette saison sur Sky Sports.

Cette saison avait débuté avec un premier record d’audience, lors de la victoire des Dragons au Golden Point face à Hull KR ; avec une moyenne de plus de 500.000 téléspectateurs. Les Dragons, qui ont remporté le League Leader’s Shield, ont continué d’attirer toujours plus de téléspectateurs.

Côté pelouse, Sam Tomkins vient d’être nominé pour le Man of Steel.

Sam Tomkins, qui a déjà été élu Man Of Steel en 2012, sera en compétition avec Jordan Abdull (Hull KR), Jake Connor (Hull FC), Jonny Lomax (St Helens) et Gareth Widdop (Warrington Wolves). Ce prestigieux trophée sera remis lors d’une cérémonie retransmise sur Sky Sports le 4 octobre prochain.

Titularisé à 19 reprises cette saison, il a été directement impliqué dans 30 essais cette saison ; avec 10 essais inscrits et 20 passes décisives. L’arrière anglais totalise également 66 plaquages cassés.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances