Zapping de l’actualité du 1 mars | Pyrénées-Orientales

13/01/2021, Cases de Pène, France, Ecozonia Terres des prédateurs © Arnaud Le Vu / MiP

♦ Ecozonia – L’audit suite à l’échappée des 4 loups

Pour rappel des faits, comme le rappelle Ecozonia ce jour, “cet audit fait suite à l’échappée de 4 loups (Canis lupus lupus) du parc EcoZonia, le 25 janvier 2021 et à la morsure d’un soigneur qui tentait de s’y opposer. Deux loups échappés ont été abattus par les forces de l’ordre, un troisième loup a été retrouvé mort par balle. Le dernier loup n’a jamais été observé.”

“L’accident – du 25 janvier 2021 – est lié à la concomitance de plusieurs facteurs comportementaux, circonstanciels et techniques qui indépendamment des uns des autres n’auraient pas pu permettre l’évasion des animaux.”

L’enquête indique que l’accident est directement lié à un des 6 loups surnommé “Psycho”. Selon le communiqué, “en ce lundi matin 25 janvier, vers 8h30, l’arrivée d’humains autour de l’enclos des loups à EcoZonia a engendré chez “Psycho” des réactions comportementales anormales (affrontement direct avec l’homme) et excessives liées à son caractère, aux méthodes l’élevage et exacerbées par des conditions de transport intolérables.” Le loup s’en est pris successivement à la clôture électrique, puis à la contention primaire (grillage). “L’acharnement répété et exceptionnel pour un loup, de la part de l’individu « Psycho » a permis l’ouverture de la boucle terminale du grillage au niveau de la jonction avec les fers à béton scellés dans le sol créant une ouverture dans laquelle s’est engouffré l’animal, suivi par certains de ses congénères.”

13/01/2021, Cases de Pène, France, Ecozonia Terres des prédateurs © Arnaud Le Vu / MiP
13/01/2021, Cases de Pène, France, Ecozonia Terres des prédateurs © Arnaud Le Vu / MiP

♦ Un an sans public : la culture sacrifiée

C’est en ces termes que les professionnels de la culture se mobilisent à l’approche d’un bien triste anniversaire : celui du 29 février 2020. Ce jour-là, à l’issue d’un Conseil des ministres exceptionnel, le ministre de la Santé annonçait l’annulation des rassemblements de plus de 5 000 personnes dans les lieux fermés, puis la fermeture des cinémas et des lieux de spectacle dans les premiers départements concernés.

“Comme le redoutent de nombreux professionnels de la culture depuis plusieurs mois, la France risque tout simplement de créer une « génération sacrifiée » d’artistes et d’acteurs culturels. Nombre d’entre eux vont devoir renoncer à leur métier, faute de pouvoir en vivre ; et de très nombreux talents en devenir ne pourront jamais éclore. C’est une véritable urgence nationale, qui met en cause l’avenir de notre modèle culturel.”

19/12/2020, Perpignan, France, Manifestation de soutien à la culture, , intermittents du spectacle © Arnaud Le Vu / MiP
19/12/2020, Perpignan, France, Manifestation de soutien à la culture, , intermittents du spectacle © Arnaud Le Vu / MiP

♦ Candidatures pour les Trophées pour la biodiversité en Occitanie

Depuis le 2 novembre dernier, les inscriptions pour la 2ème édition des trophées de la biodiversité organisés par la Région Occitanie sont ouvertes, et ce jusqu’au 31 mars prochain. Créés en 2018, ces trophées visent à encourager et soutenir les acteurs locaux impliqués dans la préservation et la mise en valeur de la biodiversité. Les candidats sont invités à déposer leurs projets avant le 31 mars directement sur la plateforme dédiée : https://jeparticipe.laregioncitoyenne.fr/consultation/les-trophees-pour-la-biodiversite-en-occitanie-2/presentation/la-demarche.

À l’issue de la période de dépôt des candidatures, les lauréats des 7 catégories – le Biomimétisme, l’Ingénierie écologique, l’Organisation, le Développement de l’emploi, l’Implantation, la Valorisation de la biodiversité ainsi que les Solutions au service de la biodiversité – se verront remettre un trophée, un diplôme ainsi qu’un chèque de 3 000€.

♦ COVID-19 : la BU, un refuge pour les étudiants 

Alors que les étudiants souffrent de plus en plus d’un isolement contraint, certains lieux, comme les Bibliothèques Universitaires (BU) apparaissent comme des refuges et se révèlent plus que jamais être des lieux de vie et d’études. À l’Université de Perpignan Via Domitia, la BU est restée ouverte sans discontinuer depuis le 12 mai 2020 ; malgré les restrictions successives liées à la lutte contre la Covid-19.

“Au fil des mois, la BU de l’UPVD est devenue un véritable refuge pour les étudiants isolés, souvent loin de leur famille, particulièrement ceux vivant en Cité Universitaire. Ils y trouvent un confort de travail, une échappatoire aux quelques mètres carrés de leur chambre ou studio et peuvent ainsi briser la solitude qui pèse sur leur moral.”

Parallèlement, l’UPVD rappelle que sa Plateforme d’alertes étudiants permet aux victimes ou témoins de violences, harcèlement, discrimination, problématique de santé ou de détresse liée à l’isolement, de signaler une situation: upvd.signalement.net. Disponible 24h/24 et 7j/7, elle assure l’anonymat, la sécurisation des données et un suivi des signalements. La plateforme est également disponible depuis l’application « UPVD »https://www.univ-perp.fr/appupvd

Bibliothèque Universitaire - UPVD
Bibliothèque Universitaire – UPVD

♦ Le chiffre du jour : 34% des Français concernés par une maladie rare

Les maladies rares ne le sont pas tant que ça. En Europe, une personne sur 20 déclare en être atteinte (5%) et 3 personnes sur 10 sont concernées par ces maladies, directement ou indirectement car ayant un proche (un enfant, un parent, un ami : 13%) ou une juste connaissance (13%) atteinte d’une maladie rare. C’est notamment le cas de plus d’un tiers des Français (34%). Des chiffres issus d’une étude IPSOS pour l’association ASAP for Children créée en 2019 qui s’est fixée pour objectif : guérir la SMA-PME et la maladie de Farber.

©Ipsos – L’observatoire européen des maladies rares – Asap for Children – Avril 2020
© Ipsos – L’observatoire européen des maladies rares – Asap for Children

♦ Avant-première perpignanaise du film de François Ruffin : Debout les femmes !

Dans le cadre de la Journée Internationale des Droits des Femmes du 8 mars, les militants de Fakir des Pyrénées-Orientales organisent une projection en avant-première de la version provisoire du dernier film de Gilles Perret et François Ruffin : Debout les femmes !. L’évènement se tiendra le dimanche 7 mars à partir de 15 heures. En raison des restrictions, la projection n’est ouverte qu’aux invitations limitées à la jauge permise par le protocole.

“Cette projection se fera en présence de celles et ceux travaillant dans les « métiers du lien », si essentiels à notre société et pourtant si peu considérés : auxiliaires de vie sociale, accompagnantes d’élèves en situations de handicap, femmes de ménage… représentées dans ce road-trip parlementaire.”

♦ Nouvel album et clip pour le perpignanais Alain Valdès

Alain Valdés est musicien, autodidacte, producteur, auteur, compositeur et interprète. De groupes de reprises en collaborations diverses, le Perpignanais développe depuis 2017 ses projets solos. Le clip ‘Ouvre tes chakras, ferme la” vient d’être mis en ligne ; un titre issu de son dernier album intitulé Juste pour voir sorti en décembre 2020. Il s’agit du troisième album solo d’Alain Valdés après le EP 5 titres Club underground #1 (2019), et Les voyages en kaléido (2018).

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances