Zapping de l’actualité du 19 janvier | Pyrénées-Orientales

Illustration Perpignan France 10-04-2020 Nettoyage désinfection rue Coronavirus © Arnaud Le Vu / MiP

♦ Coup de poing en forme de coup de balai à Perpignan

Après une certaine accalmie des critiques sur les réseaux sociaux, certains Perpignanais n’hésitent plus à publier à nouveau leur exaspération au sujet de la propreté de la ville ; rappelant au candidat Aliot devenu maire de Perpignan son thème de campagne maintes fois évoqué. 6 mois après l’élection, les choses semblent se mettre en route. La mairie choisissant de communiquer sur une action de propreté “coup de poing”. Selon l’élu en charge Rémi Génis, cette opération permet de mobiliser simultanément plusieurs services sur un même périmètre pour réaliser un nettoyage plus large. L’opération “grand nettoyage” est donc prévue ce mercredi 20 janvier entre 08h00 et 16h30.

Pour Rémi Génis, cette opération prévoit diverses interventions : “ramassage des objets encombrants, désherbage manuel et balayage des trottoirs, enlèvement des affiches et des graffitis, balayage de la totalité des caniveaux à l’aide d’aspiratrices de chaussée”.

Au-delà de cette opération l’élu en charge de la délégation propreté promet pour le mois de février “une réflexion globale” sur le sujet de la propreté. Pour rappel, la mairie de Perpignan a en charge la propreté ; quand les conteneurs sont de la compétence de la Communauté Urbaine.

Illustration Perpignan France 10-04-2020 Nettoyage désinfection rue Coronavirus © Arnaud Le Vu / MiP
Illustration Perpignan France 10-04-2020 Nettoyage désinfection rue Coronavirus © Arnaud Le Vu / MiP

♦ Un collectif lance une pétition pour que l’école 42 s’installe à Perpignan

Le collectif #Ecole42Perpi se mobilise depuis Noël pour que l’école de Xavier Niel s’installe dans la cité catalane. Selon ce collectif, l’idée de cette installation fait l’unanimité au sein des différents acteurs économiques, mais aussi institutionnels. “Ce serait une belle opportunité pour la capitale du Roussillon ; d’autant plus que l’enseignement est de qualité, atypique et ouvert à tous”.

La pétition qui a recueilli plus de 400 signatures invite le Président de Free à s’implanter à Perpignan. Selon nos informations, les discussions sont déjà bien avancées ; et seul manquerait un courrier du maire de Perpignan pour finaliser les négociations. Dès le 9 décembre, le magazine Free news évoquait l’installation de l’école créée par le patron de Free, Xavier Niel.

“42 : une antenne sur Perpignan ? C’est la rumeur qui court depuis quelques jours dans la métropole catalane au cœur de laquelle des négociations seraient entamées avec l’école lancée par Xavier Niel depuis le mois de juin. Un partenariat intéresserait effectivement l’Agence de développement économique et de la communauté urbaine. Le développement en province revêt un caractère attractif pour 42, au-delà de son déploiement à l’internationale et cette nouvelle ouverture en Province s’inscrit dans le prolongement de celle de Nice, dont l’inauguration a été contrariée au début du mois d’octobre en raison des intempéries puis de la crise sanitaire. En tout état de cause, les partenaires publics marqueraient ainsi une nouvelle fois l’intérêt des collectivités locales pour la dynamique particulière de 42 qui rendrait leur territoire particulièrement attractif. Et inversement”.

https://twitter.com/bfmbusiness/status/1346187835322363906

♦ Ouverture de ParcourSup et lancement de 9 nouveaux diplômes par la Région Occitanie

Alors que s’ouvre le 20 janvier le site ParcourSup, site internet qui permet à tous les étudiants de Terminale de lister leur post-bac, la Région Occitanie annonce le lancement d’une nouvelle formation dispensée dans les 9 IUT d’Occitanie. Le Bachelor Universitaire de Technologie (B.U.T.) est une formation à Bac + 3, sélective et professionnalisante. Ainsi les formations proposées par les IUT initialement en 2 ans pourront se poursuivre d’une année.

Pour Patrick LAURENS, Directeur de l’IUT de Toulouse, qui s’exprime ici au nom des Directeurs des 9 IUT d’Occitanie : « C’est une grande nouveauté dans le monde universitaire que de déployer une pédagogie axée sur l’acquisition de compétences très concrètes. Et c’est un fait unique dans l’histoire des Universités que de lancer simultanément autant de nouveaux parcours de formation.

Les IUT de la Région dont celui de Perpignan proposeront ce nouveau cursus pour les spécialités suivant : “Chimie, Carrières juridiques, Carrières sociales, Génie biologique, Génie civil – Construction durable, Génie chimique génie des procédés, Gestion des entreprises et des administrations, Génie électrique et informatique industrielle, Génie industriel et maintenance, Gestion logistique et transport, INFO , INFO COM, Métiers du multimédia et de l’internet, Mesures physiques, Packaging, emballage et conditionnement, Qualité logistique industrielle et organisation, Réseaux et télécommunications, Science et génie des matériaux, Statistique et informatique décisionnelle, Techniques de commercialisation” 

https://twitter.com/parcoursup_info/status/1349017250557255683

♦ Combien d’argent de poche ont les adolescents d’Occitanie ?

Selon le baromètre de Poll&Roll pour Pixpay*, les ados commencent à recevoir de l’argent de poche à 11 ans et 2 mois ; un âge pivot qui correspond à l’entrée au collège et à la prise d’autonomie des jeunes. Les parents donnent en moyenne 30 € par mois à leur ado. Un montant en baisse (-3 €) par rapport au précédent baromètre de janvier 2020 ; période de crise oblige. De manière corrélée, plus les adolescents grandissent, plus le montant de leur argent de poche augmente. Ainsi, entre 10 et 12 ans, ils reçoivent en moyenne 18 € ; contre 26 € pour les 13-14 ans, 37 € pour les 15-16 ans et 44 € pour les 17-18 ans. 

Et l’égalité garçons filles ? Ces messieurs sont plus choyés (32 €) que ces demoiselles (28€)

Outre l’argent de poche offert par leurs proches, les jeunes sont pro-actifs au moment de générer des revenus. L’étude note révèle que 58% des jeunes choisissent de vendre les affaires inusitées ; et ce dès le plus jeune âge. Cette nouvelle façon de gagner en pouvoir d’achat détrône de loin le traditionnel petit job (22 %), l’échange de service (bricolage, tondre la pelouse) (36 %) ou la demande directe d’un complément d’argent de poche (37 %). Une enquête réalisée en ligne du 04 et le 09 décembre 2020 auprès de 1.000 parents d’adolescents scolarisés au collège et au lycée. *Pixpay s’affiche comme étant “la néobanque des jeunes”.

Argent de poche adolescents Occitanie

♦ Portrait du patron des Confiseries du Tech dans VOccitanie

Dans ce portrait, Xavier Danjou à la tête des Confiseries du Tech précise le projet financé par le Plan de Relance. Le soutien de 800.000€ va permettre à l’entreprise de moderniser son appareil de production ; un investissement qui représente au total 3,40M€.

“Les 800 000 € de subvention reçus dans le cadre du plan de relance sont un vrai coup de boost qui nous permet de nous tourner vers l’avenir, malgré les pertes financières. Elle sécurise notre personnel, nos partenaires financiers et nos fournisseurs. Mais elle nous donne aussi une responsabilité : celle de contribuer à la relance du territoire”.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances