Zapping de l’actualité du 20 mai | Pyrénées-Orientales

 Focus : La fusion du chocolatier Cémoi avec le belge Sweet Products

Ce mardi 18 mai, le Groupe familial Cémoi – n°1 français du chocolat – et le Groupe familial belge Sweet Products ont annoncé qu’ils entraient dans un processus de négociation exclusive. Sweet Products souhaite acquérir les activités du groupe Cémoi avec l’objectif de créer un acteur majeur du chocolat et de la confiserie en Europe.

“D’ici quelques mois, sous réserve des consultations légales et de l’autorisation des autorités de la concurrence des pays ou cette procédure est requise, ce projet pourrait permettre de créer le Groupe chocolatier N°1 mondial en matière de chocolats sous marques distributeurs, et de développer des positions significatives sur les segments à marques.”

Selon le communiqué, ce projet est guidé par le partage des valeurs familiales, de la volonté des deux Groupes de s’appuyer sur les filières cacao intégrée conventionnelle et Biologique, et de développer un business model durable. Le nouvel ensemble représenterait un chiffre d’affaires de plus de 1,2 milliard d’euros, et de plus de 5 000 collaborateurs ; “permettant d’envisager l’avenir avec confiance et d’assurer la pérennité des activités de Cémoi et de Sweet Products.”

Cémoi : 200 ans d’histoire liée au chocolat

L’histoire de Cémoi débute avec la création de la première fabrique française de chocolat créée en 1814 dans les Pyrénées et acquise par la famille Poirrier en 1962. Aujourd’hui, le groupe Cémoi emploie plus de 3.300 collaborateurs, dont 2.200 en France. Le territoire national concentre 10 de ses 15 unités de production qui commercialisent 70 % des 200.000 tonnes de chocolat. En 2018, le groupe familial basé à Perpignan a réalisé un chiffre d’affaires de 750 millions d’euros.

Particularité du groupe Cémoi ? Être l’un 5 plus grands groupes mondiaux de chocolat à maîtriser l’intégralité de la filière cacao : du cacaoyer au produit fini. Depuis 1996, via la construction de son usine de transformation de fèves à Abidjan, Cémoi a investi dans la filière cacao pour s’assurer qualité des matières premières et sécuriser la quantité de ses approvisionnements.

♦ Covid-19 : la situation sanitaire des Pyrénées-Orientales en chiffres.

Les Pyrénées-Orientales affichent un taux d’incidence qui repasse à 2 chiffres avec 93 cas pour 100.000 habitants sur 7 jours ; pour rappel ce chiffre était de 136 jeudi dernier. La proportion de personnes ayant reçu une dose de vaccin dans le département est de 37,28% ; ce taux de vaccination était de 33,67% milieu de semaine dernière.

♦ La Ville de Perpignan crée un centre d’accueil pour les victimes de violences familiales à la Cigale.

La Ville de Perpignan vient de signer une convention avec l’association Stop violences 66 et le Centre communal d’action sociale de Perpignan (CCAS). Pour que Stop violences 66 puisse mener à bien ses missions, “la Ville s’est engagée à mettre à disposition ces locaux, afin de proposer une structure d’hébergement d’urgence et un lieu sécurisé pour organiser les permanences.” Cette mise à disposition est consentie par la Ville à titre gracieux. Les travaux et opérations d’aménagement du centre d’accueil et d’hébergement d’urgence se feront en concertation avec l’association. Parallèlement, le CCAS œuvrera en matière d’orientation et d’accompagnement social.

“Le rez-de-chaussée de la Cigale étant en partie occupé par les services de la Police municipale, la surface restante, disponible et dans un état permettant d’envisager une mise à disposition rapide, permettra ainsi d’accueillir une permanence de l’association et plusieurs chambres d’hébergement d’urgence dans les étages de l’immeuble.”

04/11/2020, Perpignan, France, Vie quotidienne Poste de Police © Arnaud Le Vu / MiP

♦ Astuce : comment trouver la bonne aide pour son entreprise ?

1.500, c’est le nombre de dispositifs nationaux, régionaux, territoriaux recensés en France. Pas évident de s’y retrouver pour un entrepreneur. Les-aides.fr est le guide national en ligne sur les aides aux entreprises. Développé par les équipes des CCI Amiens-Picardie et CCI Hauts-de-France, il offre au chef d’entreprise des parcours utilisateur simplifié, lui permettant de trouver en quelques clics les solutions de financement adaptées. Il décrypte aussi l’actualité financière et les dispositifs mobilisables Covid19 et Relance.

♦ Soutenir les jeunes stagiaires de la préparation militaire marine

La Préparation Militaire Marine « QM Fort »de Perpignan concourt au Prix Armées Jeunesse avec leur opération de nettoyage des carrés militaires effectuée avec le Souvenir Français au sortir du premier confinement. Car, dans un contexte de crise sanitaire naissant, ces carrés militaires n’ont pu être entretenus ; ni par la municipalité, ni par le Souvenir Français. En juin 2020, les jeunes stagiaires des Pyrénées-Orientales ont donc désherbé à la main un des quatre carrés militaires de Perpignan au cimetière de l’Ouest. La particularité de ce lieu de souvenir réside dans le fait qu’il est composé à la fois d’un carré “chrétien” et d’un carré “musulman”.

Cette année petite nouveauté, le prix spécial du Public qui sera attribué au projet qui comptabilisera le plus de votes. Pour soutenir à votre tour la 46e promo de la PMM à rallier des suffrages, il suffit de voter en ligne et de partager ce lien https://prixarmeesjeunesse.com/?#/project/28. Fin du scrutin le lundi 24 mai à midi, résultat le mercredi 26 à 18 heures.

♦ L’Etablissement Français du Sang s’associe à trois Chefs Perpignanais pour une semaine gastronome.

Depuis lundi 17 et jusqu’à samedi 22 Mai à la maison du don de Perpignan, les restaurants El Coco Rico, le Pop du Bocal et le Clos des Lys embarquent les donneurs pour une expérience culinaire associant gourmandise et solidarité. L’occasion de mettre les petits plats dans les grands grâce à l’engagement de Chefs Cuisiniers de la ville ; et l’espoir de recruter de nouveaux donneurs de sang ou de plasma. Car au-delà de la crise sanitaire, les vacances de Pâques et jours fériés du mois de mai ont entraîné de fait une baisse de fréquentation des collectes.

Sinon, à un jet de terrasse, la prochaine collecte de sang du centre-ville de Perpignan aura lieu le vendredi 28 et le samedi 29 Mai au Palais des congrès de 12h à 17h. Cette collecte « Mon sang pour les autres » se fera en partenariat avec le Rotary de la ville.

Pour participer à ces deux évènements c’est très simple : il suffit de prendre rendez-vous dès aujourd’hui sur le site : https://mon-rdv-dondesang.efs.sante.fr/ ; ou sur l’application mobile « Don de sang » ; ou au numéro vert le 0 800 972 100 (gratuit).

♦ Exposition sur l’aide humanitaire lors de la Retirada à Argelès-sur-Mer

Ce mercredi 19 mai s’ouvre l’exposition “¡Ayuda! Secours suisse et quaker au camp d’Argelès-sur-Mer (1939-1941)” à la galerie Marianne d’Argelès-sur-Mer. Cette réalisation évoque l’aide humanitaire initiée durant la Guerre d’Espagne, prolongée chez nous lors de la Retirada de 1939.

Elle nous éclaire sur le combat sans armes mené par Mary Elmes, soutenue par les Quakers anglo-saxons, et Elisabeth Eidenbenz, appuyée par la Croix Rouge suisse et fondatrice de la Maternité suisse d’Elne. Ces jeunes militantes sanitaires ont porté secours aux réfugiés en Espagne puis dans les camps français ; dont celui d’Argelès-sur-Mer ouvert en février 1939. L’exposition comprend 30 photographies personnelles de Mary Elmes et Elisabeth Eidenbenz ; et 18 dessins des artistes Ubaldo Izquierdo Carvajal et Josep Narro, internés au camp.

Exposition “¡Ayuda!”, galerie Marianne, Rue du 14 juillet, Espace liberté, Argelès-sur-Mer.
Du 19 mai au 15 juillet, du mardi au samedi de 14h30 à 18h30, le mercredi et le samedi de 10h00 à 12h00 et de 14h30 à 18h30.
– Vendredi 4 juin à 18h00, avant-première du film « d’Aquí y allí, journal d’une exilée » au cinéma Jaurès.
– Samedi 12 juin, journée spéciale sur le thème de l’exil.
Vendredi 18 juin à 18h, conférences.

♦ Parc Sant Vicens : Fête de la Nature 11ème édition les 22 et 23 mai.

Cette année, compte tenu de la situation sanitaire, la 11ème Fête de la Nature se tiendra pendant deux journées consécutives le parc Sant Vicens. Cet évènement prendra la forme d’un grand marché de producteurs locaux et bio, un marché aux fleurs et aux plantes. À noter la présence, pour la première fois, d’associations de bénévoles dans le cadre des Perp’Initiatives.

Labélisé “EcoJardin”, le parc Sant Vicens, véritable poumon vert de Perpignan, est un site pilote et un modèle de réussite en matière de développement durable avec une biodiversité qui comprend plus de 200 espèces sur le parc. Avec un agrandissement de plus de 4 hectares qui viennent s’ajouter aux 7 hectares existants, il devient le plus grand parc de la ville.

Céret marché producteurs

♦ Musée de Tautavel ou forteresse de Salses, ils ont ré-ouvert le 19 mai.

Le Musée de Tautavel est ouvert tous les jours 10h-12h30 et 14h-18h. Dernière entrée 30 minutes avant la fermeture. La réservation pour les individuels n’est pas nécessaire, mais obligatoire pour les groupes à partir de 15 personnes : reservation@450000ans.com. “Ce qui change… Pas grand-chose de rédhibitoire : masque obligatoire, respect de la distanciation sociale, sens de circulation…”

Le Centre des monuments nationaux annonce la réouverture de la forteresse de Salses le 19 mai 2021 accompagnée de son offre culturelle estivale. Une présentation permanente enrichie avec une salle d’exposition, une table numérique, un espace de présentation dédié aux chauves-souris qui vivent dans le monument, une thématique BD avec une exposition et une visite numérique sur mobile attendent les visiteurs. Nouveauté dès la réouverture, un nouveau jeu d’enquête historique géolocalisé pour les fans des Escape game.

Dès le 12 juin, la forteresse de Salses proposera : un week-end festif pour les familles, un parcours scénographié et fantasmagorique sur la forêt, des ateliers famille pendant l’été et les Journées historiques en septembre. 

♦ Le festival Les Déferlantes contraint d’annuler son édition 2021.

L’organisation du mythique festival des Pyrénées-Orientales a annoncé “avec beaucoup de tristesse” l’annulation de l’édition 2021 des Déferlantes Sud de France. “Les limitations imposées pour les rassemblements publics, conséquence de la pandémie en cours, ne permettent pas la réalisation d’un tel évènement.”

“En janvier dernier, nous annoncions, après de merveilleuses années passées au château de Valmy, un nouveau lieu, plus grand, plus adapté, nous autorisant l’accueil d’artistes toujours plus prestigieux : le Château d’Aubiry. Nous le découvrirons ensemble l’année prochaine.” Les personnes ayant gardé leurs tickets pour l’édition 2021 seront remboursées. Vous trouverez ICI les modalités. 

Festival Les Déferlantes Sud de France Juillet 2016 Argelès-sur-Mer
Festival Les Déferlantes Sud de France Juillet 2016 Argelès-sur-Mer

♦ Les coups de cœur de Kim de la librairie Torcatis.

Femmes Inouïes en Occitanie de Philippine Arnal-Roux et Hubert Delobette (Ed.Papillon Rouge). Le parcours et le destin de femmes libres et fortes, entre le XIXeme et le XXeme siècle. Toutes originaires d’Occitanie, Olympe de Gouges, Elisabeth Eidenbenz,… Surprenants, enlevés, ces trente portraits passionnants sont à dévorer comme un bon roman.

“Leur parcours laisse souvent sans voix : Madeleine Brès, en franchissant de terribles écueils, deviendra la première femme médecin de France. Olympe de Gouges rédigera la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne et sera guillotinée. Marie-Rose Gineste deviendra le chef d’orchestre d’une armée secrète pendant la Seconde Guerre mondiale. Marie Bonnefoux, pauvre et éleveuse de loups, fondera le prestigieux cirque Amar. Les soeurs Carita, à partir de leur petit salon de coiffure de Toulouse, créeront un empire dans la beauté.”

  • Le cloître des ombres de Jean-Claude Schmitt / Ed. Gallimard
  • La Saga des rois de Danemark (auteur anonyme) traduit par Simon Lebouteiller / Ed.Anarchasis
  • La rafale et le zéphir – Histoire des manières d’éprouver et de rêver le vent d’Alain Corbin / Ed.Fayard
  • Muséum folie de Guillaume Lecointre / Ed. MNHN

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances